Salvaris et Roche de la Rivoire depuis Saint-Etienne
- Terrenoire

Situation

La Valla depuis la Roche de la Rivoire
  • Altitude départ : 560
  • Altitude sommet : 1093
  • Dénivelé : 670
  • Distance : 12 km
  • Temps de montée : 2h15
  • Temps de descente : 1h45
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Balisage : marques jaunes (m.j.) au départ (mais dans le sens de la descente !). Ensuite, plus rien, puis marques blanc-marron du PNR (m.b.m.). par endroits (v. topo).
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle
  • Accès : Au SE de St-Etienne, vers la Palle, passer devant l'HPL et la fac de Sciences, puis descendre toute la rue Léon-Jouhaux. Au carrefour tout en bas, prendre en face la Rue des Trèves de Janon et la suivre jusqu'au bout. Elle se poursuit par la rue des Bruyères, où on se gare (à droite).


Proposé le Geoffroy Rémi

Trace GPS

  • Distance : 11.85 km
  • Dénivelé - : 674 m
  • Dénivelé + : 670 m
Proposé par Geoffroy Rémi

Itinéraire

De la voiture, revenir quelques m. en arrière et s’engager à gauche en sous-bois (SE, poteau, m.j.) dans un chemin montant, encaissé et rocheux (vaste mur d'enceinte du château de le Perrotière à gauche, talus raide à droite).

Vers 620m (troncs au sol), le quitter pour monter à droite (SE>SW) sur le raide talus et rejoindre ainsi le sentier qui monte parallèlement au chemin creux (possible aussi avant, par l’une des nombreuses traces de de motards...). Suivre les marques jaunes (en se retournant, vu qu’elles sont prévues pour la descente !). A la fourche vers 675m, continuer sur la petite sente en face (S). Peu après, vers 700m, virage à gauche (NE). Garder alors cette direction. On sort ensuite du bois (E) sur un bon sentier, on passe sous 2 lignes HT (vue panoramique à gauche sur les Monts du Lyonnais jusqu'à Lyon) et on aboutit au lieu-dit Croix de Plagneux, où on rejoint la petite route de Salvaris dans un virage (panneau).
Le sentier monte à gauche de la route, puis s’en éloigne, rentre en sous-bois et poursuit vers l’E (m.j.). Vers 900m (on frôle à nouveau un virage de la route de Salvaris), suivre le chemin caillouteux de droite (et ses balises jaunes du gaz).  Vers 930m, suivre la voie de droite (E). Vers 960m (pylône sur la gauche), obliquer à droite et poursuivre jusqu’à l’aire de pique-nique de Salvaris  (+parking, 960m).

La traverser et, au carrefour de chemins, prendre celui qui monte en sous-bois (SE, plus de balisage). Plus haut, au carrefour 1054, laisser la piste vers le S à droite, continuer encore  env. 20m  et s’engager alors sur le chemin pierreux qui descend fortement à gauche (E >SE, m.b.m.). Le quitter à la bifurcation suivante (vers1000m) pour prendre à droite une agréable voie de traverse (globalement vers l’E, pas de balisage). Après 800m env., au bout d’une longue ligne droite, et peu avant d’arriver au chemin du Crêt de la Chaume, repérer et prendre sur la droite une petite sente montante. Elle va déboucher sur le dit chemin du crêt juste en face de l’impressionnant belvédère inférieur de la Roche de la Rivoire : de là, vue magnifique sur les vallées du Ban et du Gier, la Valla-en Gier, les chirats et les crêts du Pilat etc.
Revenir en arrière sur le chemin et le remonter à gauche (SW), raide et caillouteux). Plus haut, repérer à gauche le belvédère supérieur de la Roche de la Rivoire, avec son beau et gros cairn-tour de 2m de haut, et une nouvelle fois le même superbe panorama sous un angle légèrement différent.

Revenir à nouveau sur le chemin et poursuivre la montée à gauche. Vers l’alt. 1065, quitter ce chemin pour prendre celui, plus confortable, qui part en épingle à droite (N puis W). En légère montée, puis redescente, il passe au déco parapentiste de Salvaris (1071m, panneaux, belle vue sur la vallée du Gier et les Monts du Lyonnais). Peu après, repérer sur votre gauche une petite sente aujourd’hui assez encombrée (genêts etc.) : elle monte vers le point haut 1093, mais sans l'atteindre (suite bouchée par la végétation, on est sur une petite plateforme vers 1080m). D'ici, la vue autrefois très belle sur la vallée est aujourd’hui presque entièrement bouchée par la végétation foisonnante…
De retour sur le chemin, poursuivre à gauche jusqu’au carrefour 1054 de tout à l’heure, où il faudra cette fois-ci suivre à gauche la piste qui part vers le S (m.b.j.). Au croisement du Muret (panneau), continuer à descendre en face (laisser à gauche le chemin qui remonte directement de la Roche de la Rivoire) puis franchir presque aussitôt,  à droite au replat, une barrière métallique, direction Salvaris (1040m, panneau, m.b.m.). Ce beau sentier herbeux dans les pâturages offre de splendides vues plongeantes sur Saint-Etienne et les Monts du Lyonnais et débouche tout droit et en douceur au hameau de Salvaris : 961m, restau à gauche, très beau bachat en face, dont l’eau qui coulait toujours généreusement été comme hiver a maintenant été coupée (!!??).

Au bachat, obliquer à droite, passer les 2-3maisons du hameau et suivre cette petite route (N) jusqu’à l’aire de pique-nique de tout à l’heure. Il ne reste plus qu’à la traverser et à redescendre vers l’W par la voie de montée, en suivant les m.b.j. qui, dans le sous-bois final, seront cette fois-ci dans le bon sens. Mais on peut aussi utiliser pour cette ultime descente les raccourcis des motards : c'est évidemment non balisé et nettement plus raide (et plus rapide), mais c'est aussi plus marrant...


Commentaires itinéraire

Sortie : Balisage ou hors trace ?

Un mois après avoir découvert ce petit circuit au départ de Sainté, je réalise enfin mon envie de le refaire – en fait surtout pour sa raide partie initiale...

Je pars en début d’après-midi par un agréable temps d’automne, entre soleil et nuages. Je trouve sans mal cette fois-ci le "bon" sentier balisé qui me permet de m’extraire de mon étroite tranchée. Je le suis donc docilement. Il n’empêche qu’une fois sorti du bois tout en haut, je me sens comme un plongeur en eau profonde revenu enfin à la surface ! Partout des fleurs, des papillons, des oiseaux qui gazouillent – pour un peu, n’étaient les nombreux champignons, on se croirait au printemps.

Une fois à l’aire de pique-nique de Salvaris, je n’ai pas très envie d’aller jusqu’à la Roche de la Rivoire comme la dernière fois, mais plutôt de musarder dans les environs, ce qui ne devrait pas m’empêcher de réaliser à peu près le même dénivelé. Je décide donc d’aller d’abord rendre visite à mon "point haut" du coin, au-dessus du déco que je rejoins peu après. Puis je cherche à retrouver le chemin qui me permettait il y a encore quelques années de redescendre (ou de remonter) le long du même déco côté Est. Mais c’est impossible, la végétation a repris ses droits et est à présent totalement impénétrable ! Il ne me reste donc plus qu’à contourner la chose en utilisant les chemins existants.

Et quand je me retrouve sur celui qui descend sous le déco vers l'Est , je décide bientôt de le quitter pour dévaler à gauche, plein Nord et hors de toute trace, la belle et raide forêt de pins, histoire de me dégourdir les jambes. Puis vers 950m, je trouve que ça commence à bien faire, alors il ne me reste plus qu’à remonter tout ça, toujours dret dans l’pentu…

De retour au croisement 1054, j’estime que ça va bien pour aujourd’hui, et entreprends donc de redescendre par ma voie de montée. Sauf que vers la fin, au moment d’entrer dans mon sauvage sous-bois au-dessus de Terrenoire, je n’ai plus la moindre envie de reprendre le sentier balisé, et ce sont les traces toutes droites et donc ultra-raides de motards et autres vététistes casse-cou qui me tentent. Aussitôt pensé, aussitôt fait. C’est nettement plus jouissif que la trace balisée, et je dois souvent m’accrocher aux branches… quand il y en a ! Ce qui fait que je vais déboucher en seulement quelques minutes en haut de la rue d’accès de Terrenoire - mais il fallait quand même bien faire gaffe de ne pas se crasher !

Voilà une petite rando bien tranquille qui se termine sur les chapeaux de roues…


Depuis le point haut
partout des champignons
Vers la vallée du Gier
  • Date : 07-10-2022
  • Durée : 3h40
  • Dénivelé : 650 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-09-2022

Vive la proximité !

Geoffroy Rémi
Identification

Social Media