Sortie : Balisage ou hors trace ?

Vers la vallée du Gier

Données de la sortie

Météo GIF
  • Date : 07-10-2022
  • Durée : 3h40
  • Dénivelé : 650 m
  • Distance : 11.85 km

Un mois après avoir découvert ce petit circuit au départ de Sainté, je réalise enfin mon envie de le refaire – en fait surtout pour sa raide partie initiale...

Je pars en début d’après-midi par un agréable temps d’automne, entre soleil et nuages. Je trouve sans mal cette fois-ci le "bon" sentier balisé qui me permet de m’extraire de mon étroite tranchée. Je le suis donc docilement. Il n’empêche qu’une fois sorti du bois tout en haut, je me sens comme un plongeur en eau profonde revenu enfin à la surface ! Partout des fleurs, des papillons, des oiseaux qui gazouillent – pour un peu, n’étaient les nombreux champignons, on se croirait au printemps.

Une fois à l’aire de pique-nique de Salvaris, je n’ai pas très envie d’aller jusqu’à la Roche de la Rivoire comme la dernière fois, mais plutôt de musarder dans les environs, ce qui ne devrait pas m’empêcher de réaliser à peu près le même dénivelé. Je décide donc d’aller d’abord rendre visite à mon "point haut" du coin, au-dessus du déco que je rejoins peu après. Puis je cherche à retrouver le chemin qui me permettait il y a encore quelques années de redescendre (ou de remonter) le long du même déco côté Est. Mais c’est impossible, la végétation a repris ses droits et est à présent totalement impénétrable ! Il ne me reste donc plus qu’à contourner la chose en utilisant les chemins existants.

Et quand je me retrouve sur celui qui descend sous le déco vers l'Est , je décide bientôt de le quitter pour dévaler à gauche, plein Nord et hors de toute trace, la belle et raide forêt de pins, histoire de me dégourdir les jambes. Puis vers 950m, je trouve que ça commence à bien faire, alors il ne me reste plus qu’à remonter tout ça, toujours dret dans l’pentu…

De retour au croisement 1054, j’estime que ça va bien pour aujourd’hui, et entreprends donc de redescendre par ma voie de montée. Sauf que vers la fin, au moment d’entrer dans mon sauvage sous-bois au-dessus de Terrenoire, je n’ai plus la moindre envie de reprendre le sentier balisé, et ce sont les traces toutes droites et donc ultra-raides de motards et autres vététistes casse-cou qui me tentent. Aussitôt pensé, aussitôt fait. C’est nettement plus jouissif que la trace balisée, et je dois souvent m’accrocher aux branches… quand il y en a ! Ce qui fait que je vais déboucher en seulement quelques minutes en haut de la rue d’accès de Terrenoire - mais il fallait quand même bien faire gaffe de ne pas se crasher !

Voilà une petite rando bien tranquille qui se termine sur les chapeaux de roues…

Creative Commons licence
Depuis le point haut
partout des champignons

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-09-2022 Vive la proximité ! Avatar de anonymous Geoffroy Rémi

© 2024 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient être tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables...


Identification

Social Media