Escoffier Eric

1960-1998

Eric Escoffier est né en 1960 à l'Arbresle dans la région Lyonnaise.

Après quelques années où Eric chatouille les projets les plus fous du massif des Alpes, ainsi que ceux de la haute altitude, sa carrière s'arrête.

Eric Escoffier est en effet victime d'un grave accident de la route en 1987, puis l'année d'après, un accident en parapente le cloue de nouveau sur un lit d'hôpital.

Le bilan est sévère : Eric est hémiplégique, avec un handicap de 35%.

En 1996, Eric Escoffier réapparaît sur la scène alpine, avec le projet gargantuesque de gravir les montagnes de la terre.

Source photo ; Martin Stall, in Vertical décembre 1997.

Le grand voyage sur les sommets de la terre

Le projet : ascension des quatorze 8000, puis des "Seven Summits" (les points culminants de chaque continent), enfin, les deux pôles. Au total : 22 sommets.

"Pour un Loretan ou un Lafaille, un tel projet ne voudrait rien dire, en revanche, pour moi qui suis à ma limite dans ces voies normales, l'intérêt est évident..." [in Vertical-Déc.1997].


Eric ne pourra malheureusement pas mener à bout ce projet, puisqu'avec sa compagne de cordée Pascale Bessière, tous deux disparaissent lors de l'ascension du Broad Peak.
Il restait à Eric Escoffier 13 objectifs à atteindre pour boucler la boucle. Comme Chantal Mauduit, Eric Escoffier était engagé dans l'action de soutien au peuple tibétain.

Carnets de courses
• Quelques premières.
1er solitaire du Super couloir au Tacul.
1er hivernales du pilier dérobé du Freney, de l'Hyper couloir.
1983 : 1er en libre de la face Sud du fou ; de la voie Bonatti au grand Capucin ; de la Directe américaine aux Drus.
1984 : 1er hivernale de la voie Slovéne aux Grandes Jorasses (face Nord).
• Enchainements.
Directe americaine et pilier Bonatti.
Directe américaine et Walker.
Pilier d'Angle, pilier du Freney et redescente de la Brenva.
• Expéditions.
1985: Le Gasherbrum II le 15 juillet, le Gasherbrum I le 22 juillet et du K2 le 6 juillet avec Erhard LORETAN. Ascension des trois sommets en moins de trois semaines.
1986: Shisha Pangma en octobre.
1996 : McKinley en juillet ; Kilimandjaro en décembre ; le pôle nord.
1997 : Aconcagua en janvier ; Cho Oyu en octobre.
1998 : le 9 avril victoire à l'Elbrouz (5633 m).
1998 : Disparition d'Eric Escoffier et Pascale Bessières lors de l'ascension du Broad Peak au Pakistan.
 
Les conditions de sa disparition
" Eric Escoffier et Pascale Bessières tentaient l'ascension du Broad Peak (8 047m) au Pakistan. Au cours de la tentative sommitale le 28 juillet, un des alpinistes du groupe, J-François Lassalle, a renoncé vers 7 600 m, Eric et Pascale continuant vers le sommet.
" Vers 19h, J-F Lassalle les a vus s'installer pour un bivouac dans un trou de neige au col du Broad Peak (7 800 m). Le lendemain, 29 juillet, vers 10h30, deux alpinistes polonais qui se rendaient à leur tour vers le sommet, ont aperçu la cordée des deux Français un peu au-dessus du col, sur l'arrête sommitale.
" A 11 h 30, Piotr Putztelnik est monté lui aussi au-dessus du col pour voir où en étaient les deux Français. Il faisait alors très froid et le vent soufflait en rafales. Le grimpeur polonais, qui distinguait bien l'arête terminale, n'a plus vu les deux français. Il est alors redescendu au camp 3 où l'attendait J-F Lassalle.
" Compte tenu des conditions météo, tous les alpinistes ont quitté le camp 3 le 30 juillet, en laissant des tentes et des vivres. Depuis, ni Eric ni Pascale ne sont revenus au camp de base et ils n'ont pas rejoint de camp intermédiaire. Les recherches n'ont rien donné à ce jour.
Source : Jean-Michel Asselin, http://www.sport-sc.com/escoffier/index.html.
 
Des pages à découvrir

• Le web de l'Humanité : Perdu au sommet, par Laurent Chasteaux.

• flecouat.free.fr : Coup de gueule d'Eric Escofier, Risque zéro?
• in Le Monde du 9 Août 1998, article de Acacio Pereira, "L'alpiniste français Eric Escoffier est porté disparu dans l'Himalaya".
• in Le Monde du 15 avril 1998, article de Frédéric Potet, "Eric Escoffier est reparti à la conquête du Toit du monde".
• in Le Monde du 9 Août 1998 : "Un palmarès impressionnant".
 

Commentaires

anonynmous
25-07-2005 12:02:00


Citation: 13,14,15,16,17… cinq jours de plus à user notre patience, cinq jours en moins pour abuser de nos rêves… Peu de jours encore… Plus ou moins de doutes… Ambiance cyclothymique, sujette aux variations barométriques. Un rayon de soleil nous enthousiasme, l'euphorie est contagieuse… des instants légers et confiants, heureux mais rares! Souvent, la pluie, la neige et le vent nous embrume, nous enrhume. GG travaille sur ses déboires ORL, JM s'occupe d'une angine, Nico fait le jeune… grève de la faim en soutient aux alpinistes déchus. :arrow: Suite . .. .

bivouak
10-06-2005 09:38:12

www.broadpeak2005.com/ L'association In Memoriam Eric ESCOFFIER a pour but de prolonger et de témoigner de l'esprit qui animait Eric ESCOFFIER à travers la réalisation de projets sportifs. Le premier d'entre eux est une expédition de 4 personnes, dont Remi ESCOFFIER le frère d'Eric, qui part à l'ascension du Broad Peak (8 051m) le 10 juin 2005. NOTRE PROJET : une montagne, une cordée autonome, légère et rapide, tel un retour aux sources, le style alpin se caractérise par une économie de moyen. L'éthique est ici prépondérante. Ainsi la marche d'approche qui nous permettra d'acheminer notre matériel jusqu'au camp de base sera le seul moment où nous ferons appel aux porteus locaux. Plus tard seul l'officier de liaison et le cuisinier maintiendront un semblant d'humanité en ces lieux hostiles. A partir de là, la montagne et le sommet accapareront toutes nos pensées et notre énergie pour 1 mois. Seule les technologies modernes comme le téléphone satellite pour le guidage météo et un caisson hyperbarre seront à notre disposition au camp de base pour plus de sécurité. www.broadpeak2005.com/ .


© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net