Alerte aux punaises sur le GR20

Nous avons eu la très désagréable surprise de découvrir que de nombreux hébergements du GR20 (refuges et gîtes) sont infestés de punaises de lits.

Nous avons débuté notre périple le 21 août à Conca dans l'idée de faire le GR20 dans le sens sud/nord. Si les 2 premières nuits se déroulèrent normalement, il n'en fut pas de même de la troisième. Vers 2h du matin ma femme me réveillait piquée par une armada de punaises. Déménagement dans la cuisine et nuit sur les tables où ma femme a continué à être piquée, les bestioles ayant investi le sac de couchage. Je ne vous explique pas la nuit ! Un examen détaillé du sac de couchage le soir suivant permit d'éliminer quelques bestioles, mais c'est très difficile d'être sûr de s'en débarrasser en totalité. Condamnation donc du sac de couchage (tout neuf acheté pour la Corse).

Arrivé à Vizzavone. Nous avons dormi (enfin essayé) au Gîte du Monte d'Oro. Et bis répétita, cette fois-ci, c'est au tour d'un couple d'amis d'être victime des bestioles.

Face à ces désagréments répétés, et aux affaires contaminées, nous décidons de renoncer à notre projet et nous rentrons sur le continent.

Les infos glanées à droite et à gauche (car il n'y a aucune information donnée par le parc sur le sujet) et les randonneurs piqués, nous faisaient redouter les refuges de l'Onda, Pietra-Piana (puces ?) et Caruzzo. Même les tentes seraient contaminées.

L'infection de ces bestioles est très rapide dans des contextes de randonneurs itinérants, de refuges à la propreté douteuse et de personnes non informées qui ne prennent pas les mesures qui s'imposent.

Fort d'une expérience précédente avec ces bestioles où nous n'étions pas avertis et qui nous a conduit à jeter 2 lits et matelas, car une fois installées chez vous c'est très difficile de s'en débarrasser, voici une démarche à suivre au retour :

/1 soit nettoyer toutes les affaires qui ont pu être contaminées à plus de 60°

/2 soit passer les affaires qui ne peuvent l'être, à l'insecticide adéquat style [i]Acto rampant[/i] et laisser ces affaires en quarantaine 3 semaines (période d'incubation d'éventuels oeufs) dans des sacs plastiques fermés hermétiquement, en repassant de temps à autre de l'insecticide pour liquider les nouveaux nés.

Bon courage et si vous êtes quand même motivé pour le GR20, je vous conseille la tente, encore que, avec les orages ... ? :)

Pour plus de témoignages, je vous conseille un coup de Google avec GR20 + punaises en mots clés.

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net