Tête de Vallon Pierra depuis Tréminis par
la face nord ouest

Tête de Vallon Pierra depuis Tréminis par
la face nord ouest

  • Altitude départ : 1169
  • Altitude sommet : 2516
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 7 h
  • Temps de descente : 3 h
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Balisage : Aucun
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis Tréminis-l'Eglise, aller en voiture à La Chenal (SE), puis au parking "1169 m" au bout du chemin carrossable (Sud). Prendre le sentier qui monte à la cabane des Allières (SE) pendant environ 30 mn. A l'endroit où se trouve le cairn signalant la bifurcation à gauche pour la cabane des Allières, continuer tout droit. Traverser le ruisseau des Crances (plus 2 ou 3 autres petits lits de ruisseaux à sec), continuer en direction de la cabane des Ponches (et s'arrêter avant les épingles du sentier). Vous êtes à pied d’œuvre !!
A partir de là, le cheminement ne peut se trouver qu'en observant le terrain pour détecter les meilleurs endroits possibles de progression.
La sortie des difficultés se trouve 700 m plus haut, en arrivant dans les pentes d'herbe des charances sous Vallon Pierra. Cette arrivée dans l'herbe laissera, aux téméraires qui se seraient lancés dans l'affaire, un souvenir à raconter au coin du feu...
Il ne reste plus qu’environ 500 m à déniveler, dans un cadre grandiose, pour arriver au sommet de la Tête de Vallon Pierra.


Précautions

Avoir une grande habitude des Randonnées du Vertige hors balisage. Eviter toute situation où la pluie pourrait survenir : le terrain devenant alors glissant, et les projectiles tombant du haut probablement très nombreux. Pas d'échappatoire avant les pentes d'herbes supérieures. Sans être en aucune façon une obligation, un conseil serait d'aller voir sur place avant de décider de s'engager dans ces pentes (depuis le chemin qui monte à la cabane des Allières par exemple).


Commentaires difficultés

Itinéraire de grande envergure, constamment sur des pentes raides, sans aucune trace pour faciliter la progression. Il n'y a pas de passage très technique, mais la continuité dans le R4 et l'exposition quasi permanente amènent à coter R5
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès par la route RN 75, puis les routes du Trièves jusqu'à Tréminis l'Eglise


Situation




Sortie du 28-06

Tête de Vallon Pierra depuis Treminis par la face NO

Le couloir d'attaque sur le chemin des Ponches

Je m'étais promis , l'année derniere , au retour de cet itinéraire ,de le refaire dans de bonnes conditions pour réellement l'apprécier à sa juste valeur .Mon plus grand plaisir : que Charly et Chloé , les mêmes compagnons cette galère soient prêts à remettre le couvert : " tu ne crois tout de même pas que tu vas y retourner sans nous "?  Fini donc le sac de plus de 20 Kg , départ à la journée aprés une bonne dose de recherche sur  photos et sur géoportail .Va pour une nouvelle recherche de la boîte en fer de François . Cette fois , l'amorce de la face sera la bonne : avant les lacets du chemin qui montent à la cabane des Ponches . La premiere barrière  sera franchie en tirant à gauche, dans le cirque rocheux qui domine le chemin : un petit passage d'escalade facile permet de prendre pied sur un petit éperon herbeux dans les derniers arbres de la face . Grande satisfaction de se retrouver ici sans grande difficulté , une fois le vérou de la barre en dessous trouvé, après qq tâtonnements . L'année derniere , après être montés trop haut sur le chemin , nous avons " ramé "  dur dans les pentes supérieures ,sous la deuxieme barre , avant de comprendre,  comment prendre pied sur le grand éperon herbeux décrit par François . Aujourd'hui ,  pas de soucis , il suffit de redescendre un peu, pour tirer à vue vers l'éperon et le surplomb qui suit dans la barre au nord . Une remontée très sympathique dans l'herbe nous amène sous la 2ème barre qu'il faut suivre au plus près dans la trace des chamois, pour éviter des pentes de marnes assez pourries . Arrivés au "crux", plus aucun doute puisque l'on est déja passé par là  . Le rocher est vraiment pourri à cet endroit et Charly ,  passé en premier , a posé une lame pour nous assurer derrière . On profite du ruisseau au dessus pour se réapprovisionner en eau et croquer qq calories pour la suite . Après, il faut rejoindre le fil de l'éperon à droite dans des pentes d'herbe raides mais sans difficulté . En haut de l'éperon il faut se diriger à droite vers un petit talweg qui coupe la troisième barre rocheuse à qq éperons d'ici . Les 2 ou 3 premiers ne posent aucun problême . Les 2 derniers, par contre , ont vraiment été désagréables : pente très raide de marne délitées , sorte de roulement à bille géant qui cherche à vous précipiter au fond . Une fois le fond du talweg atteint, c'est la solidité retrouvée . Remonter au fond et suivre plus ou moins le fil de l'éperon qui suit jusqu'à un gros rocher très visible depuis le parking au Serre ou depuis les Allières . Pour la remontée de cet éperon le piolet sera un merveilleux compagnon . La 3eme barrière franchie il en reste une dernière pour enfin fouler la divine pelouse des Charances de Ferrand . Pour cela repartir plein nord en direction d'une marche rocheuse qui , vue d'ici , fait vraiment douter de la suite . Cette marche se franchit avec une étonnante facilité à son point le plus bas . Un pas de plus et on change d'univers , les pentes de marnes pourries cèdent la place à une pelouse étonnament épaisse et moelleuse . Il y a même de petites dépressions qui appellent à faire une petite sieste . Il reste tout de même environ 300 m pour la crête de Vallon Pierra , et 500 m pour le sommet . Avant de se remettre en route  nous avons vainement chercher la boite en fer de Francois Lannes . Malheuresement nous n'avons rien trouvé , même en sondant au piolet tout le secteur au dessus de la marche . Au vue de la photo qu'il a mise sur son topo, je pense que la neige a tout emmené 700m plus bas . Dommage, car c'était le seul vrai prétexte pour revenir ici ! Après cet intermède, nous somme montés directement dans le petit col au dessus pour trouver ,de l'autre côté de la crête, un coin à  l'abri du vent, afin de profiter d'un bon petit casse croûte . L'arête pour monter au sommet sera un  enchantement de fleurs d'altitude . Après nous sommes redescendus, par les Charances de Ferrand en passant sous les "santons " , puis les Tonneaux , qui nous donneront une  dernière très belle vue sur les Crances que l'on vient de parcourir . Retour à  la voiture par la combe de Maroure et direction le bivouack près de l'Ebron pour une nuit de pleine lune, à la belle étoile en attendant demain la " boucle de la Baronne ". Mais ça c'est une autre histoire!!!

Photos de la sortie

Commentaires

François LANNES
01-07-2018 23:28:47

Bacalao,

 

J'ai ajouté une photo, dans le topo, pour préciser ce que j'ai suivi comme cheminement dans ce crux.

En rouge : ce que j'ai suivi. Cela me parait bien bien exposé comme choix de passage. Je comprends que j'ai eu "des tremblements" à ce moment-là....

En vert : une autre possibilité à vérifier sur place (imaginée suite à observation de la photo; je me dis que c'est peut-être plus simple....??? en moins expo).

François LANNES
01-07-2018 23:04:59

Bonsoir Bacalao,

Merci pour ton long compte-rendu de sortie, et pour toutes ces photos qui me font revivre ces moments (déjà un peu  lointains...) si marquants. Je suis vraiment content de vous savoir être allés dans ce "Rendez-vous à Vallon Pierra" l'année dernière, et de plus de vous voir y être retournés cette année. C'est très fort ! J'espère que vous en aurez maitenant un bon souvenir, moins laborieux que le premier.

J'ai adoré ton clin d'oeil avec la photo des piolets qui "ont bien travaillés"  (eux aussi !). Je constate que ce sont des piolets de la même génération que celui que j'avais ce jour-là. Super clin d'oeil !  Bravo !  Mais tu sais, aujourd'hui je me suis équipé moderne, et j'ai un marteau-piolet Petzl, qui pèse moitié moins que l'ancien avec manche en bois. C'est quand même mieux d'avoir "moins lourd" pour "plus efficace" !

Autre chose : le crux. A voir ta photo, nous ne sommes pas passés au même endroit. Ce que j'ai fait me paraît bien plus simple que le passage de cette photo, passage qui me semble être presque de l'escalade. Je n'aurais probablement pas tenté cela, seul comme j'étais. Il me faudra préparer une photo pour expliquer mieux ce point précis.

Merci encore de ton récit.



  • Horaire : 7 h 30
  • Dénivelé : 1400 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-10-2017

...

rupicapra
04-08-2008

J'avais en tête ce projet depuis octobre l'an passé. Mais la survenu...

20 François LANNES

Identification

( ) bivouak.net

Social Media