Tête de Vachères depuis la Jarjatte, du
Col des Aiguilles au Col des Glandus

Tête de Vachères depuis la Jarjatte, du
Col des Aiguilles au Col des Glandus

  • Altitude départ : 1270
  • Altitude sommet : 2402
  • Dénivelé : 1500
  • Distance : 12 km km
  • Temps de montée : 7h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : GR 94 jusqu'au Col des Aiguilles. Hors sentier et non balisé ensuite. La variante (sympa) de descente par le Fleyrard est vaguement balisée en jaune. Itinéraire de descente "direct" des Clausis peu marqué, pouvant nécessiter quelques tâtonnements.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Montée "classique" au Col des Aiguilles par le GR 94.

Juste après le Col, ne pas redescendre, mais traverser horizontalement vers la gauche et repérer une rampe herbeuse (voir photo) qui repart en "zag" et permet de rejoindre le dessus du Serre Long puis l'Aiguille Nord.

Descendre du sommet de l'Aiguille dans le col qui la sépare de la falaise sud de la tête de Vachères. Trajecter horizontalement (légèrement descendant) dans le pierrier en contournant au ras d'une barre rocheuse qui descend plus bas que les autres (voir photo).

Juste de l'autre côté de la barre, remonter droit à travers la pente et trouver un "escalier dévoluard" (en couloir au début, voir photos) qui monte direct à la crête en se transformant en pente herbeuse assez raide.

Longer la crête vers son extrémité sud (tête de Vachères). Nous sommes allés jusqu'à l'endroit d'où est prise la photo des chamois (voir photo) : à cet endroit, il faut descendre une petite barre rocheuse pas bien méchante mais suffisamment embêtante pour nous avoir fait faire demi-tour pour cause de "timing" serré.

Pour ceux qui voudront aller explorer plus loin : d'après ce que nous avons observé sur le terrain, il était apparemment très faisable de contourner cette barre en anticipant légèrement par une descente en diagonale sur les pentes d'herbes puis en remontant directement dans le col où se trouvent les chamois sur la photo.

Ensuite, revenir sur ses pas et longer la crête en sens inverse vers le nord-est : on recoupe une petite partie de l'itinéraire décrit par Pascal Sombardier dans le topo de la crête des Aiguilles dans "du Mont Aiguille à l'Obiou", mais on continue à suivre la crête au-delà du col à 2239m en direction de l'Aiglière et du Col des Glandus (avec le Rocher Rond en point de mire).

Une fois à la brêche du Col des Glandus, descendre dans le cirque des Clausis en attrapant et en suivant la croupe herbeuse qui descend dans le prolongement de la brêche (on peut aussi prendre le pierrier) jusque dans le lit d'un torrent (le sentier remonte un raidillon pas cool d'une dizaine de mètres sur l'autre rive du torrent).

Les courageux qui voudraient agrémenter ce tour d'une visite à la grotte des Clausis peuvent aussi longer sous les falaises à gauche en sortant du couloir sous la brêche du Col des Glandus, pour un cheminement sympa qui les amènera directement au pied du petit raidillon qui mène à la grotte. Depuis la grotte, il y a une bonne coulée fine dans le pierrier qui permet de rejoindre très rapidement le "plancher des moutons" où on retrouvera les restes du sentier.

On rejoint alors le vieux sentier de la grotte des Clausis, anciennement balisé en jaune (recoupant brièvement un autre itinéraire de "du Mont Aiguille à l'Obiou" de Pascal Sombardier : le n°34, les "balcons de la Jarjatte"), qui nous ramène à la barre des "lames des Clausis".

Là, on peut choisir une variante de descente plus confortable (mais moins spectaculaire) par le Fleyrard en continuant à suivre les résidus de balises jaunes (il faut être très attentif et parfois tâtonner un peu à la traversée de la barre des Clausis pour ne pas les perdre) jusqu'à la cabane du berger au pied de l'alpage (voir aussi Sombardier).

La descente moins confortable (mais plus spectaculaire) consiste à ne pas traverser la barre mais à longer les lames des Clausis par la gauche (petit passage raide en terrain croulant, mais il y a une trace et quelques vieilles balises rouges et blanches). Là, bien ouvrir les yeux des fois qu'il y aurait des "cadeaux surprises", on ne sait jamais...

La trace continue, plus confortable et plus marquée qu'au début, traversant encore un de ces recoins "secrets" fort sympathiques, avant de passer à son tour par-dessus la barre juste avant la dernière (grande) lame. Sur l'autre versant, on continue à longer, toujours sur un restant de sentier avec quelques restants de balisage rouge et blanc.

Puis on quitte les rochers et on descend sur une croupe herbeuse dans leur prolongement vers la forêt. Là le sentier disparaît et il faut tirer à droite en direction de la lisière de la forêt à côté d'une petite cabane de berger bien visible, puis d'un buisson isolé un peu plus loin.

A cet endroit, dans un renfoncement de la lisière du bois, on trouvera l'arrivée d'un sentier assez large (pas très visible de loin, mais très reconnaissable quand on s'approche) : c'est l'ancien sentier des Clausis. Le suivre toujours tout droit sans se laisser distraire par des traces qui semblent partir en "zag" à droite : il finit par rejoindre la route forestière qui monte à la bergerie du Fleyrard (recoupement avec la variante Fleyrard pour ceux qui n'ont pas coupé juste avant par le sentier "direct").

On peut descendre en suivant la piste, mais c'est plus direct en restant sur le sentier des Clausis, qui continue juste de l'autre côté de la route (peu marqué et un peu enseveli sous les gravats des bulldozers) : il mène directement au "plancher des vaches" au fond du vallon de La Jarjatte à quelques dizaines de mètres à peine de l'amorce du sentier "direct" du Fleyrard et du Lauzon.

Précautions

Nous sommes en Dévoluy, donc bien évidemment pas d'eau, et la rando est longue, éprouvante et exposée presque en permanence au soleil (versants sud et crête) : prévoir donc une réserve d'eau suffisante.


Commentaires difficultés

Passages "secrets" assez raides pour rejoindre l'Aiguille Nord puis la crête. Passages exposés et rocher peu fiable par endroit le long de la crête. Très grosse portion non balisée mais sans difficulté d'orientation, sauf pour repérer le départ des deux passages "secrets" précités. Descente du Col des Glandus très raide au départ. A la descente, bifurcation peu évidente avant la barre des Clausis. Recherche d'itinéraire (peu marqué) pour la descente "directe".

Commentaires

scal
19-11-2006 22:15:14

balden
Je suis bien content que cette rando t'ait plu, scal. As-tu essayé de continuer jusqu'au bout de la crête ?
franchement c'est un très beau tour, il y a tout : un peu de recherche d'itinéraire, une bonne partie hors des sentiers battus, la crête et la vue magnifiques, des chamois, le cirque assez sauvage des Clausis :D j'ai remonté la crête jusqu'au même point que vous et là il y avait 5 chamois ( photo prise du ranc ) : je n'ai donc pas insisté. Dans le ranc il y a une petite cheminée qui semble praticable vue d'en haut mais je n'y ai pas mis les pieds, sinon il faut certainement contourner comme tu l'indiques, mais il doit falloir descendre assez bas

Pierre Baldensperger
19-11-2006 17:20:08

Je suis bien content que cette rando t'ait plu, scal. As-tu essayé de continuer jusqu'au bout de la crête ? C'était visiblement une bonne idée de la tenter en cette saison. Dommage que les forestiers aient une fois de plus contribué à la destruction d'un de ces vieux sentiers si sympas (et aussi si pratiques). J'en profite pour rajouter un petit tracé qui facilitera la recherche du "passage secret" reliant le Col des Aiguilles au sommet de l'Aiguille Nord : Cette photo est prise en direction du Nord depuis la brèche qu'on rejoint pour aller au sommet du Haut Bouffet depuis le Col des Aiguilles. On reconnait Vachères en arrière-plan et le Serre Long au premier plan. NB : peu après le début de la partie en zigzag à droite, il faut mettre un peu les mains et même poser un genou pour passer la petite barre rocheuse qu'on devine, mais rien d'insurmontable.


scal
14-11-2006 21:16:58

merci Pierre pour ton topo !! cette rando est magnifique, en plus aujourd'hui c'était grand beau, panorama à perte de vue, chamois en veux tu en voilà... en ce moment il y a une méchante coupe de bois entre la petite cabane ( tôle verte ) et la piste du bas sur cette portion l'ancien sentier des Clausis est donc soit obstrué par les billes, soit défoncé par les machines, sans parler de la boue... en attendant que tout se remette en place il vaut mieux traverser sur la Bergerie de Fleyrard quand on arrive sur la dernière lame des Clausis


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Village de la Jarjatte (Drôme) : D505, suivre les panneaux "station de ski", passer devant le départ des remontées mécaniques et continuer sur la route d'exploitation du domaine skiable pendant quelques lacets (jusqu'au bout de la section goudronnée : large parking devant un grand bâtiment avec boiseries). Pour le retour, pour éviter de boucler les 5 derniers km de plat à pied, c'est plus cool de laisser une voiture (ou un vélo) tout au fond du vallon de la Jarjatte (parking au départ du Lauzon et du Grand Ferrand).


Parcours



  • Nb points : 847
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 18.69
  • Dénivelé - : 2395
  • Dénivelé + : 2383
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Sortie du 17-06-2017

Tête de Vachères par les crêtes du Vallon des Aiguilles

Panoramique : que de promesses !

Après une longue rééducation d'une entorse du genou et quelques randos de remise en forme , voici enfin le moment de reprendre la saison 2017 . Direction le Dévoluy pour faire le tour du Vallon des Aiguilles par les crêtes avec , au milieu , le plat de résistance :  la Tête de Vachères par la face sud est. Départ du col du Festre , le temps est au beau fixe et après avoir fait le plein d'eau aux Fontaines Froides je rejoins le Col de Darne. La vue est saisissante de la Tête des Ormans jusqu'à la Montagne du Fleyard : panoramique à 180° avec,  juste au milieu, la Crête du Vallon qu'il me faut emprunter pour rejoindre l'Aiguille du Haut Bouffet . La crête, au début débonnaire, offre une vue magnifique sur les Vallons de l'Abéou à gauche et des Aiguilles à droite . Après la Tête de Merlant , lorsque le fil devient impraticable, il me faut contourner le sommet par le sud en redescendant coté Abéou . Je reprends le fil de la crête et atteinds sans problème l'Aiguille du Haut Bouffet . Magnifique belvédère sur la Jarjatte, les sommets de Garnesier et la Tête de Vachères qui d'ici semble plutôt coriace . Je redescends sur le Col des Aiguilles et , par une rampe ascendante de gauche à droite , je rejoinds la crête de Serre Long . Nouveau belvédère avec, cette fois , la face sud-est de la Tête de Vachères qui se dévoile sur toute sa hauteur . Le couloir direct qui monte vers le sommet semble bien défendu vers le bas, mais dans le Devoluy il y a souvent des escaliers typiques qui déverrouillent pas mal d'itinéraires . Après une fouille minutieuse de la face pour vérifier qu'il n'y a pas de chamois qui ne manqueraient pas de me caillasser,  je rejoins le pied du couloir de montée . Effectivement il y a bien l'escalier dévoluard attendu qui, par une traversée droite gauche, permet de prendre pied dans le couloir . Grosse ambiance tout de même, et le bas du couloir qui fuit entre les jambes fait pas mal monter l'adrénaline . Après , dans le couloir , vers le haut , c'est plus simple . Le piolet , affuté la veille , fait des merveilles et facilite bien la progression . Arrivé à la crête dans une grande ambiance je fais partir une vingtaine de chamois que je n'ose pas imaginer dans l'axe du couloir que je viens de monter . Le sommet sur la gauche est vite atteint et offre une belle place de pic nic et une petite sieste bien méritée . Magnifique rando mais ce n'est pas encore fini . Le retour par la crête de la Rama , très aérienne , offre des vues à couper le souffle sur Mougious et tout le versant ouest en direction du Grand Ferrand. Une arche agrémente même le parcours sur le fil de l'arête mais son franchissement est assez acrobatique : faux pas interdit . Après quelques montées /descentes sur le fil de l'arête, un peu moins aérienne après l'arche , une dernière remontée pour arriver au sommet de la Rama  à 2379m . Dernier belvédère de ce très beau parcours d'arêtes et c'est la descente par la Tête de Prégaloche . La pente tout d'abord large et débonnaire devient de plus en plus étroite et pentue pour finir en promontoire rocheux qui semble infranchissable à la descente . Pas envie de remonter après cette longue balade entre ciel et terre . Heureusement une petite vire descendante de droite à gauche permet de prendre pied en-dessous de la barre rocheuse . Bien assez exposé pour une fin de journée quand les muscles fatigués ne demandent qu'à se relâcher. Après c'est tout bon, il reste à plonger sur la cabane de la Rama et rejoindre ,en traversée , le chemin de montée . En résumé , très belle randonnée de niveau R5 pour la face sud-est de la Tête de Vachère et la crête des Aiguilles qui suit . Une attention particulière pour la présence ou non des chamois très nombreux dans le secteur : je ne sais pas si je les ai loupés, à la jumelle , ou s'ils sont sortis à la crête pendant que j'étais dans le couloir , mais cela aurait pu être vraiment dangereux s'ils s'étaient déplacés juste au-dessus de moi . Casque et piolet indispensables pour ce genre de terrain .

 

 

Photos de la sortie


  • Horaire : 9h
  • Dénivelé : 1200 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
20-09-2018

Tête de Vachères par le Pas des Parjis Clos et la face NO

3 yougs
27-06-2018

Tête de Vachères par le Pas des Parjis Clos et la face NO

22 bacalao
14-08-2016

Juste la crête..et la Tête de "l'Imposteur"!

11 Véronique
28-06-2008

Magnifique chevauchée au dessus du petit bijou de la vallée de La Ja...

6 SebL
07-11-2007

..... -1- LE DÉCOLLAGE Deux ans et quelques après la dernière vi...

10 Pierre Baldensperger
30-09-2005

Superbe journée. Rando très spectaculaire avec panoramas somptueux...

23 Pierre Baldensperger

Identification

( ) bivouak.net

Social Media