Le Jocou par le col de Seysse et la crête
de l'Archat (depuis St-Maurice-en-Trièves)

Le Jocou par le col de Seysse et la crête
de l'Archat (depuis St-Maurice-en-Trièves)

  • Altitude départ : 960
  • Altitude sommet : 2051
  • Dénivelé : 1380
  • Distance : ** km
  • Temps de montée : 4h15
  • Temps de descente : 2h20 temps pour cette boucle sans pose
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Jaune puis blanc et rouge du Gr.93 Tour du Haut Diois panneaux indicateurs=(PI), rien sur la crête Nord de l'Archat pas de sentier.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Traversez à gué le ruisseau de l'Archat pour rejoindre sur l'autre rive un (PI) Les Touches altitude 960, prenez et gardez ici la direction du Mont Barral. La piste est large et très peu pentu, elle se dirige à l'Ouest passe une belle clairière et rejoint la rive droite du ruisseau Le Bousou. Une passerelle très glissante permet de franchir ce cours d'eau, la piste se poursuit en rive gauche du ruisseau s'oriente Sud Ouest, passe sous les arches du Viaduc de Côte Rote. A une patte d'oie, (PI) point 1152, franchir à gué le ruisseau du col de Seysse pour s'en écarté vers le Nord. Suivez une trace peu marquée sur un vieux chemin forestier, et atteindre la piste forestière dans un coude à deux pas vers la droite du col de Trapeynier (PI) alt 1305. Remontez la prairie vers l'Ouest, une bonne trace dans l'alpage nous dirige vers la forêt. Un bon sentier bien marqué lui fera suite, il entame une longue traversée en balcon en versant Nord sous le Mont-Barral. Il passe un ruisseau qui dévale en cascades une ravine, puis rejoint un collu sur une arête boisée proche du point coté 1486. Continuer et sortir de la forêt, on prendra pied alors au col du Bachat (PI) alt 1561 entre le rocher de la Fenêtre et la Tête de Querellaire. Gravir la pente herbeuse et par la gauche une fois sur sa crête rejoindre le sommet de ce dernier, on aura une belle vue sur le Platary et le Mont-Aiguille pour ne cités qu'eux. Revenez au col du Bachat, et suivre une bonne trace dans l'herbage vers Sud Ouest. On contournera ainsi le Rocher de la Fenêtre, qui passe au pied de sa combe et gagne le Pré Rond (PI) alt 1550. Remontez la pente herbeuse et entrez en forêt vers l'Est, on rejoint alors la source de Freydière sous les pentes Ouest du Mont-Barral (PI) alt 1760. Engagez l'ascension du Mont-Barral, on passera au Sud du point 1892 dans une dépression pour rejoindre l'arête principale qui s'effile vers le sommet (PI) alt 1903. Continuez et descendre la crête, elle virera au Sud, une trace dévale sur son fil jusqu'au (PI) Crête de Jiboui alt 1750. Poursuivre sur le fil la trace est bien marquée, elle passe le point 1711 (PI) en versant Est de La Roberche. On joint avec le col de Seysse (PI) alt 1744. Virer à l'Est direction Le Jocou, les marques de peintures ne manquent pas, traits jaune le blanc rouge du Gr93 et triangle jaune jalonnent le parcours. Après une montée en traversée, on va se trouver à la base d'une arête raide, il vous reste 200 mètres de dénivelé pour atteindre la crête. Sur la crête, gravir un dernier ressaut, on joindra avec un (PI) Crête de l'Archat alt 1990. Suivez la trace dans l'herbage, Est Nord Est, l'arête s'effile vers le point coté 2007.

Dévalez l'arête Nord, ici redoublez même triplez l'attention, la pente est raide suivez la clôture on joindra le point coté 1739 petite bute bien visible. Dirigez vous vers le point coté 1580, peu avant ce dernier, descendre en versant Ouest et rejoindre à vue la cabane des Pâtres bien visible dans son vallon. Continuez votre descente vers le Nord, une bonne trace dans l'herbage. On rejoint plus bas après avoir enjambé une clôture, un bon chemin. Ce bon chemin en rive droite du ruisseau du col de Seysse retrouve la patte d'oie du matin et son (PI) au point coté 1152.

Le reste est évident.


Précautions

DANGER EN CAS DE BROUILLARD SUR L'ARÊTE NORD DE L'ARCHAT. RESTEZ IMPÉRATIVEMENT SUR SON FLANC GAUCHE DONC OUEST, SINON LA PENTE ORIENTÉE EST NORD EST SE DIRIGE AU DESSUS DES GORGES, LA GLISSADE SERAI FATALE. PRÉVOIR DE L'EAU EN CONSÉQUENCE, LONG PARCOURS DÉNIVELÉ NON NÉGLIGEABLE.


Commentaires difficultés

En grande parti en R1, je cote R3 pour la descente de l'arête Nord de l'Archat, pente herbeuse très raide. Parcours de crête très long.

Topo créé le :

De Grenoble, prenez la direction du col de Lus la Croix Haute par la Rn.1075. A hauteur de la Commanderie, tournez à gauche et gagnez St Maurice en Trièves par la D.66b. On trouvera au centre du village un (PI) nous indiquant le Mont-Barral. Remontez jusqu'à la route du col de Lus la Croix Haute, (PI) Le Chalet, prenez en face la piste carrossable. Se garer peu avant le ruisseau de l'Archat ou monter jusqu'à une clairière.


Situation




Sortie du 20-05-2013

Jocou depuis la maison ce matin, c'est un appel

En gros j'ai suivi le topo mais avec des variantes. Parti de plus bas pour visiter un peu la campagne, jonction avec le topo au col de Trapeynier, pour le quitter au delà du sommet, juste avant le Col de Seysse, descente dans le vallon du même nom et retour à la caisse encore une fois par les prairies verdoyantes du Trièves. Voila www.bivouak.net/gps/route-id_route-617-id_sport-2.html récupérée du téléphone.

C'est un grand tour que cette boucle du jour, au début j'ai craint le pire, des pistes qui s'étirent platement sur les coteaux, des parties terriblement boueuses, et puis d'un coup la piste est redevenu sentier, les paysages se sont ouvert à la faveur de cols dégagés, et je ne vous parle pas de la cascade qui vient finir sur le sentier, bref c'est subitement devenu superbe. Le vent sur la crête sommitale m'a un peu contrarié mais pas tant que cela, en effet depuis un moment des indices d'un chaos aérologique m'avaient laissé penser que je trimbalerais la voile pour rien. C'est pas grave quand on est prévenu on monte en connaissance de cause.

La neige est arrivée bien tôt cette année, la face nord du Jocou est presque skiable, d'ici une semaine on pourra commencer la saison de ski... La dernière fois que je suis venu dans ce vallon d'ailleurs c'était il y a 30 ans avec mes skis... Encore novice à cette époque, la face nord du Jocou était un objectif ambitieux. Séquence nostalgie. Bref au sommet le temps est superbe si l'on fait abstraction du vent glacial qui souffle en rafales d'ouest.... Ce n'était pas du tout prévu. J'ai l'impression que ce sommet est au centre d'un système aérologique complexe où les puissances telluriques du sud et du nord s'affrontent en un apre combat. C'est beau mais néanmoins réfrigérant, la température est manifestement négative. C'est au sommet que je décide de faire le tour par la crête de Jiboui, elle est trop belle avec ses courbes sensuelles qui se déroulent là, sous mes pieds, il faut que je la suive.

Cela dit au bout d'un moment je me lasse de ces montagnes russes, aussi dès que j'ai vu une option de descente dans le vallon enchanteur de la Seysse, je bifurque à gauche sur des traces à moutons, elles sont pleines de neige mais ça facilite la descente. Il n'y a pas grand monde, un photographe matinal et une famille entre le sommet et le col de Menée. Pour le reste du parcours c'est la solitude garantie.

Au lever du jour, en arrivant dans le Trièves, passait à la radio la dernière scène de Madame Butterfly, C'est vraiment beau mais la mort du papillon n'annonce en général rien de bon pour le parapentiste.... Ce fut le cas !

Photos de la sortie


  • Horaire : 4h15
  • Dénivelé : 1200 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
20-06-2019

Le Jocou et la crête du Château

4 yougs
08-04-2017

Larchat seulement

grospapa
16-08-2013

On ne pourra pas dire que je ne suis pas têtu. Voila deux fois cette...

6 Michel Pila
11-05-2011

Le circuit du topo mais sans l'Archat... J'avais sous-estimé le tr...

8 Véronique
11-07-2010

Après avoir traversé à gué le ruisseau du col de Seysse, je remont...

15 patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media