Situation





Remonter nord-est jusqu'à 1900 m dans un vallon parallèle au télésiège des Tibannes. Au niveau du Lac de Charlet, sud-est dans une succession de petits vallons. Vers 2300 m, on rejoint la crête et gagne le sommet.

la mure

De La Valette au Piquet de Nantes voici un copier-coller du topo vol de Michel Pila:Laisser la voiture au parking en épi devant la mairie de Valette. Le chemin démarre en face de ce parking (dans la direction opposée à la carte. Au bout de 20 mètres il tourne pour s'aligner plein sud sur 200m avant de partir à droite pour un bon moment vers le nord. Le balisage jaune est bien fait.On arrive ainsi à l'entrée du Poyet (1300m), face à une petite chapelle toute mignonnette. Suivre la route goudronnée sur 400m à gauche vers le sud. Juste après une grande combe où devrait démarrer le chemin de la carte (en fait il est 50 m plus loin), on attaque la montagne par une série de lacets impressionnante, mais la variété de sous-bois et de prairies enlève toute monotonie au geste.Passer à 1590m à la cabane ONF, suivre le sentier toujours très bien tracé et entretenu. Jusqu'à la crête à 2000m tout rond : La Fontaine de Bigasset. Résistez à l'envie de déplier l'aile, au sommet c'est encore mieux. Suivre l'arête hélas moins bien tracée que le reste du parcours, mais il ne reste que 214 m de dénivelé. On abouti ainsi au sommet par un court replat jusqu'à la croix. Ensuite suivre la crête jusqu'au sommet.

La Valette
1550m R1 icone randonnee

De la station à moitié désaffectée, on prend le sentier principal qui permet de monter au Tabor ou au Piquet de Nantes. Après quelques virages, on choisit de bifurquer à droite pour monter au Piquet de Nantes. S'ensuit un ensemble de zig zag dans la foret paravalanche. On débouche dans l'alpage et on continue les lacets. On débouche sur la crète un peu au Nord du Piquet qu'on rejoindra agréablement dans l'herbe. La vue s'offre alors au randonneur sur le Taillefer, le Dévoluy, le Trièves, le Vercors (qu'on a pu observer à la montée).Du piquet de Nantes on revient là où on a débouché sur la crête et au lieu de redescendre on suit le sentier vers le Nord. Un panneau jaune indiquant certainement le Tabor a été retiré du poteau de signalisation. La sente n'est jamais difficile à suivre. En cas de doutes lorsque ca devient pierreux on continue face à soi.Après un ressaut qu'on évite par la gauche, on finit par rattraper le sentier principal du Tabor. On monte jusqu'au sommet pour admirer un paysage similaire au piquet de Nantes mais ouvert en plus cette fois ci sur les aiguilles d'Arves, le Grand Serre, Belledonne et meme la Chartreuse.On choisit le sentier classique pour descendre du Tabor jusqu'à ce que celui-ci s'engage en lacets vers la gauche dans le vallon. Le passage le plus aléatoire de l'itinéraire commence alors. Sur l'alpage, face à soit il y a l'arete de l'oreille du Loup qui s'éloigne vers le Nord. Sur la gauche on devine un ensemble de barres rocheuses plus en dessous. Le but est de continuer tout droit légèrement sur la gauche pour rejoindre les derniers éperons rocheux moins raides qui permettent de descendre de l'alpage. Ils se situent juste avant le torrent principal qui descend de l'oreille du Loup (je suppose que l'oreille du loup est cette sculpture naturelle étonnante dans l'arête). Au bout des barres rocheuses les dalles lisses infranchissable laisse place à des rebords herbeux après avoir franchit un petit lit de torrent. L'arrivée de ce passage se situe sur le rebord Ouest de ce qui pourrait ressembler à un lit de lac asseché pierreux parsemé d'énormes rochers. Cela se fait facilement au jugé, je n'ai pas eu à descendre et remonter une seule fois pour trouver le bon passage. On rejoint alors facilement le col où arrivent les pistes de ski.La descente se fait alors par l'itinéraire classique.

Saint Honoré
10km 900m R2 icone randonnee

Prendre le chemin au départ de la fontaine et le suivre vers le Nord en passant à 1341m. L'abandonner avant le bois Henry au niveau d'un pierrier pour remonter la combe orientée Est et en sortir vers 1693m. Poursuivre sur la croupe jusqu'à 1812m (gros cairn). Prendre la sente qui descend légèrement vers le Nord pour franchir la combe des rameaux (1797m) puis le ruisseau du Ranc (1823m). Saisir la sente qui permet de traverser les barres et donne accès à la base du grand Clos (1913m). Poursuivre vers le Nord en traversant une zone d'îlots herbeux surmontés de bombements rocheux pour atteindre la base de l'éperon issu de la crête des barres (alt 2000m). Remonter le couloir qui se rétrécit (caillasse et névé). Vers 2100m, prendre pied sur le rocher en rive gauche et progresser par des ressauts. A une cinquantaine de mètres sous la sortie, prendre la branche de droite du couloir et par des dalles sortir sur la crête à 2302m. Rejoindre facilement le sommet en quelques minutes.Plusieurs descentes possibles:1/ Du banc (2235m) dévaler le grand clot et rejopindr l'itinéraire vers 1913m2/ Du piquet de Nantes (2214m) suivre la rive droite de la combe des rameaux pour retrouver l'itinéraire un peu au Sud de 1797m.3/ Filer jusqu'à la fontaine de Bigasset où l'on récupère un excellent chemin qui ramène sur la route du Poyet à un petit km du hameau via le refuge du pré des combes.

Nantes en Ratier
1155m R4 icone randonnee

Du parking jusqu'avant le Lac Charlet, sentier bien indiqué. La bifurcation pour le Tabor est indiqué. Suivre le sentier jusqu'a une combe qu'il faut remonter. On se trouve alors face à une petite zone rocheuse que l'on franchira facilement en posant quelques mains. On remonte alors dans un éboulis austère jusqu'a rejoindreles crètes. Sommet à Droite à 10 mn

St Honoré
9km 900m R2 icone randonnee

Suivre le très agréable sentier qui part du parking. Après quelques lacets, il traverse une piste forestière et poursuit à flanc juqu'au refuge bivouac du prè des combes.(alt 1630m) source.voir descriptif dans bivouac. De là, le sentier toujours évident grimpe en larges lacets pour déboucher au lieu dit "la fontaine de Bigasset". Il reste alors environ 200m pour prendre pied au sommet du Piquet de Nantes 2 214m. De là, tout droit par la crête jusqu'au Tabor.

Nantes en Rattier
1255m R1 icone randonnee

Prendre le large chemin qui part plein sud sur 200 mètres, quand vous verrez un champ, longez-le et tourner à droite pour monter dans la pente puis en traversée à droite encore. Le chemin fini par faire une épingle et abouti à une autre piste encore plus belle. Laisser sur la droite le chemin qui mène au col de la Chinarde (inscription manuscrite qui indique également l’O du loup) et poursuivre la belle piste horizontale. Surveiller bien à droite car après trois combes, un cairn indique le départ de la vrai sente, elle est misérable au début et manifestement peu usitée. La Plateforme de cette sente est cependant très belle. Armez vous d’un bâton car à deux endroits les orties sont légions et virulents, bonjour les cuisses en feu. Laisser vous bercer par ce vieux chemin il vous mènera au plateau dit de la Cote de Lau (attention les derniers lacets sont raides et sans ombres). Sur ce plat isolé de tout, le chemin se perd, il vous faut partir en traversée ascendante vers la source de la truie et monter à flanc de montagne direction plein sud, il y a toujours des pistes à chamois. Continuer la traversée ascendante jusqu'à la derniere combe, la principale entre le Tabor et l’oreille du loup. Dans cette combe c’est très simple : monter tout droit. A un moment ça devient encaissé entre muraille à droite et dalles à gauche, ça passe au fond malgré une grosse pierre qui obstrue le fond mais qui s’évite très bien par la gauche.On arrive à une dépression sur l’arête Nord du tabor. Prendre la sente balisée vers le sud très facilement jusqu’au sommet.

Lavaldens
1350m D2/V2/A1 icone parapente

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net