recherche de la boite en fer de Franc...

bacalao
07-07-2018 15:23:36

Bonjour Yougs

Voila  avec un peu de temps j'ai enfin ajouté une sortie pour les Mourous Blancs

Bonne rando

Laurent

yougs
01-07-2018 19:50:07

Merci Laurent et aussi François pour les infos. Pas de problème pour la photo, tu peux!


bacalao
01-07-2018 09:06:46

Bonjour yougs

Heureux de voir que ce fil suscite ton intérêt .

Concernant la difficulté des cranses de Vallon Pierra en comparaison de la face est du Pic de Bure, que je n'est jamais faite , je ne peut pas répondre et serais heureux d'un retour de ta part si tu peux faire la comparaison apres avoir fait Vallon Pierra . Au vu du topo et des photos que tu as publiées je pense que c'est à la fois plus et moins facile : Francois Lannes à très bien coté son topo : R4 qui devient R5 si l'on prend en compte la complexité de l'itinéraire et, j'ajouterais ,la qualité médiocre voir exécrable du terrain dans certaines traversées : pentes très raides de marnes déchiquetées , sorte de roulement à bille géant qui ne demande qu'a vous envoyer au fond de la ravine ! Deuxième ascension pour nous afin d' éffacer la très mauvaise impression de l'année derniere  : objectif atteint avec un petit bémol : le " crux " m'a semblé plus pourri que la fois d'avant . On a posé une lamme à cet endroit  pour assurer le second . Pour la boite de Francois on a vraiment fouiller au piolet tout le secteur présumé : rien , aucune pierre apparente ou recouverte par la végétation ; Je crains que la boite ait sauté la marche .

Pour Vachères NO par le pas de Parjisclos ,ou j'était seul ,j'ai trouvé cela plus péteux . Parjiclos d'abord ou j'ai sorti la corde pour une petite désescalade trop exposée à mon gout . Le moral un peut émoussé pour la suite je suis tout de même allé jusqu'au passage décris par Pascal Sombardier comme étant le plus délicat : une traversée sur escalier dévoluard qui m'a dabord semblée infranchissable en solo . Le salut est venu par une petite désescalade qui m'a permie de rejoindre le fond du talweg . Après , plus aucuns soucis, on prend pied dans de belles pentes herbeuse et le tracé de Pascal est au  top . La sortie dans la brêche du haut est pile poil à l'aplomb du couloir de montée de la face SE : souvernirs souvenirs . Retour par la crête de la Rama et le col des aiguilles . Concernant le franchissement de l'arche en crête , comme l'année derniere , je pense que le plus simple est de rester sur le fil de l'arête , donc de passer sur l'arche . Très aérien , mais trés court et trés prisu dans du rocher de bonne qualité .

Troisième volet de cette sortie en Dévoluy : la" Boucle de la Baronne " : montée par l'Etelier , traversée par les Mouroux Blancs , Sentier de la Baronne , descente par Courtet ( festival de fleurs ) et Pravert  . Boucle parfaite ,à mon sens : on était monté jusqu' au deuxieme radier sur l'ébron en voiture ( voiture fragile s'abstenir ) ce qui fait que l'on a jamais remis nos chaussures dans la même trace . Pour Mourous Blancs il n'y a qu'un très court passage qui soit vraiment dangereux : c'est un ancien chemin abandonné que l'on arrive très bien suivre avec la prudence d'usage pour ce genre de sentiers du vertige . Seul le franchissement d'un petit éperon au milieu pose problême : trop pourri et trop exposé . La solution a été de descendre une vingtaine de metres et de remonter sur l'eperon pour récuperer le " chemin " . On a posé une lame pour sécuriser le passage . Pour les amateurs de la traversée dans l'autre sens je pense que cet éperon peut se faire en restant sur le chemin en posant un petit rappel qq metres sur un becquet providentiel .

Voila, j'espère t'avoir donné qq tuyaux utiles pour ces trois ballade que je vient d'enchainées et dont je ne suis toujours pas complètement redescendu jusqu'a la terre ferme .

Petit tuyau supplémentaire : si tu y vas  avant le retour de la pluie et que l'ébron n'est qu'un petit ruisseau endormi , à défaut de la boite à Francois tu trouveras 2 bouteilles de blancs de Savoie que j'ai oublié de récupérer en partant . Indices : premier radier , 10 à 20 metres en dessous ,dans le premier "rigodon" à gauche en regardant vers le haut

Je prendrais le temps de mettre ces trois sorties sur biv mais pour cela il me faut un peu du temps . A  ce propos est ce que tu vois un problême à  ce que j'utilise une de tes photo pour illustrer Vallon Pierra ?

Laurent

 


yougs
30-06-2018 19:26:24

Bonjour Bacalao

J'ai prévu 3 jours dans le Dévoluy avec 2/3 objectifs similaires: Les Vachères et "la boite à François" !.

J'ai eu quelques infos sur C2C et  l'auteur de la sortie concernant les Vachères, et sur les crêtes du sommet .

J'ai l'impression  (ce n'est qu'une impression ) que c'est plus facile que la face est du Pic de Bure,  confirmes-tu?,

Comment es-tu revenu?  par le Col des Aiguilles ou du côté de la grotte des Clausis?

En tous cas bravo! et j'espère que tu mettras des infos concernant L'Etelier et les Mourous Blancs !

Hugues


François LANNES
30-06-2018 09:34:09

Bonjour Bacalao,

Très content pour vous de ces 3 journées qui ont dû être bien intenses, vu les programmes dont il est question.

Vous avez dû vous régaler, avec ce beau temps qu'il a fait !

 

Un peu triste que vous n'ayez pas trouvé la boite en fer....

Peut-être a-t-elle été emportée par une avalanche (que j'imagine pouvoir se déclencher dans ce versant...???). Pourtant j'avais posé dessus une pierre d'environ 15 kilos, et elle était assez enfoncée pour de pas dépasser du niveau du sol. Ma foi...

Peut-être aurai-je le courage, un jour, d'aller revoir sur place ?

 

Merci en tous les cas de parler de tout ça : cela fait vraiment plaisir.


bacalao
30-06-2018 07:49:25

De retour apres trois journées de rando " intenses " , dans le Dévoluy . Un beau programme à redécouvrir en décortiquant les photos prises du 27 au 29 juin 2018 : Tête de Vachères  par le Pas de Parjiclos et la face NO ; Vallon Pierra par les Crances ( toujours pas trouvé la boite en fer de Francois ) ; Sentier de la Baronne en boucle par  L'Etelier et les Mourous Blancs . Pas tres rapide avec un clavier je prendrais le temps plus tard pour ajouter de nouvelles sorties sur BIV


bacalao
25-06-2018 19:54:07

Metéo au beau fixe , un moral d'acier , et le Dévoluy qui nous attend . Les mêmes un an plus tard qui repartent à la chasse au trésor: la boite en fer de Francois . Ce qui me fait le plus plaisir dans cette histoire  c'est que Chloé et Charly fassent , à nouveau , parti des " fadas " qui s'attaquent aux Cranses que , entre nous , on appele les " Crasses " depuis notre derniere chasse au trésor de l'année derniere . Au programme aussi une petite incursion sous les "  jupes de la Barronne " histoire de lui rendre les honneurs qui lui sont dus . rdv en fin de semaine pour partager ces moments de bonheur intense que peut nous procurer ce type de " rando du vertige "


François LANNES
02-04-2018 21:28:32
bacalao
16-11-2017 19:40:12

Bonsoir François

Vallon Pierra suite

En fait, apres avoir exumé une photo de la face enneigée au printemps , il m'apparait que, au final , nous etions sur le bon itinéraire après le "crux" . Nous sommes bien sortis sur le 8em eperon pour le passage de la 3eme barriere : seule la fatigue et le sac m'ont fait trouver la suite "infernale" .

A suivre donc


François LANNES
14-11-2017 21:06:47

Bacalao,

Bon, si tu dois y retourner, dans ces Crances, ce sera dans quelques mois, maintenant. Car à côté de Grenoble, la neige est descendue à environ 400 m d'altitude. Donc du côté de Tréminis, je pense que ce sera pareil. Fini cette année d'aller faire un tour dans  ces pentes ! C'est en fait le tour des chamois (...et de Rupicapra !).

 

Ben, Luc,

Comment doit-on faire pour insérer une photo dans les commentaires ??

Et je ne comprends pas ce que signifie la "Source" dont il est question dans la fonctionnalité "Insérer une photo"...??

 


bacalao
13-11-2017 19:20:31

Bonjour François .

Merci pour ta longue réponse  . Merci également pour avoir mis quelques précisions suplémentaires sur ton topo , même si je pense que les différentes erreurs que nous avons faites sont vraiment de notre responsabilité . Pour ce qui est de mettre une sortie sur le site , je pense que je vais ,  avant cela , me refaire cette balade dans de bonnes conditions, histoire de comprendre par où nous sommes réellement passés car , après des échanges de mail et de croquis sur photos avec Charly , nous ne sommes pas d'accord sur l'itinéraire emprunté . Affaire à suivre donc .

Bacalao


François LANNES
11-11-2017 20:23:07

.

Bacalao,

Et bien merci beaucoup pour ce récit détaillé, qui me permet de bien comprendre ce que vous avez fait dans ces Crances. Effectivement, il y a eu quelques détours supplémentaires, avant d’en arriver aux pentes d’herbe supérieures… Mais vous y êtes parvenus quand même ! Bravo !

J'ai compris que mon topo, succinct par choix, manquait de précision pour décrire le point d’amorce, en bas des Crances. Je lui ai donc ajouté deux-trois indications pour faciliter la tâche des prochains « fadas » qui voudraient y aller. En fait, si je n’en avais pas écrit de trop, à l’époque, c’était dans l’idée de préserver au mieux l’ambiance de découverte du cheminement, afin que le plaisir de la recherche croisse au maximum… ! Peut-être, donc, avez-vous ainsi pu en profiter au mieux (de ce plaisir augmenté…).

Je me dis que d’avoir remonté cette face avec un sac si lourd était vraiment un inconvénient. Là-dedans où,  justement, il faut avoir assez d’agilité pour se faufiler d’un appui de pied à l’autre, de façon à parvenir rapidement à un endroit dont la solidité soit rassurante… Vous avez dû en baver un peu, j’imagine.

Compte tenu de tes explications, sous la troisième barrière rocheuse, si vous êtes allés trop au sud, cela explique que vous ayez dû remonter « un petit éperon infernal ». Je pense que vous avez dépassé le huitième éperon (celui que j’ai remonté), car je n’avais pas eu de terrain scabreux à franchir dans cette zone-là (enfin : pas plus scabreux qu’ailleurs).

L’arrivée que les pentes d’herbe m’avait provoqué un soulagement d’une intensité, dont je ne dis pas plus… ! (Scal en a été témoin à distance, car je lui avais laissé un message sur son portable). Car, après avoir franchi le « crux tout droit » -  et bien qu’ayant eu un bout de corde dans le sac, au cas où - j’avais bien saisi la situation : fallait absolument sortir par le haut ! Sinon….

Ce serait bien que tu crées une « Sortie », pour votre balade, dans le topo de Bivouak. Cela viendrait faire une collection de 2 sorties pour les Crances. Ce serait chouette ! (pour le faire, voir les différents commentaires ci-dessous, avec les explications du comment procéder, dont celle de Luc).

 

Autre point : votre programme d’ensemble était plus que copieux. Et je comprends tout à fait que vous l’ayez raccourci quelque peu. C’était d’ailleurs tout à fait prudent. Et comme ça, en plus, vous avez eu l’occasion de revenir un autre jour pour l’Obiou NO (que je ne connais pas).

A+

 

 


bacalao
10-11-2017 17:03:41

Bonjour François .

Effectivement la lecture de ton topo a fait mouche et j'ai réussi à embarquer Charly , mon neveu , accompagnateur montagne , et Chloé , sa compagne , dans cette aventure . Aventure car je n'ai pas suivi le conseil d'aller faire une reconnaissance de la face avant "l'assaut" proprement dit . De plus, le programme de la sortie était assez relevé puisse que l'on devait bivouaker au col de charnier pour enchainer sur le grand Ferrand par les tunnels ,descente par face nord petit ferrand , col de la fuvelle , bivouak , obiou par face nord ouest et retour par le sentier de la baronne ! Moralité un sac de plus de 20 kg qui va s'avérer être un vrai instrument de torture par la suite . Deuxième erreur : je n'ai pas compris qu'il fallait attaquer la face sur le chemin de la cabane des ponches : nous sommes donc montés jusqu'à la cabane , puis sur l'éperon au dessus, jusqu'à buter sur les barres rocheuses infranchisables . Erreur comprise, nous sommes redescendus mais évidemment pas suffisament bas , pour ne pas trop perdre de dénivelé . Partis dans les travers beaucoup trop au sud, nous avont fait trois montées/ redescentes dans des ces pentes casse gueule, pour arriver à prendre pied sur le bon éperon en vue du petit surplomb caractéristique . La remontée de cet éperon a commencé à nous faire ressentir le poid du sac . Plus haut le "crux  c'est droit devant" nous a quelque peu questionné . Finalement, nous avons compris le "droit devant " et nous avons dû tirer à la corde les sacs de plus en plus lourds . La suite ne nous a  pas paru plus simple et, la fatigue aidant , nous sommes allés trop loin au sud . La traversée de la 3ème barre ne s'est pas trop mal passée dans le lit d'un petit ruisseau ( à sec ) mais au dessus, il a fallu remonter un petit éperon infernal dans lequel on osait pas imaginer que un seul des  trois appuis néssessaires pour tenir dans de telles pentes vienne à lâcher . Et comme il n'y a pas un seul caillou digne de ce nom qui tienne dans cette face ....Finalement après la dernière traversée, nous avons foulé la divine pelouse des charances . Casse croûte grand luxe mais ca passe pas, car trop fatigué : il devait être 16 ou 17 heure  ! après 7 ou 8 heures de montée/portage . La suite a été sans problème et  après une recherche infructueuse de la boite en fer, nous nous sommes trainés lamentablement jusqu'au col, au dessus pour pouvoir redescendre sur le col de charnier .Bivouak sympa même si l'estomac était complètement noué par la fatigue . Le lendemain montée aux ferrands par tunnel de la cloche et arches interférantes : peu de plaisir car complètement lessivé par la journée d'hier . Dans le bas de la face nord du petit ferrand nous allions poser un rappel pour éviter une désescalade peu prudente dans notre état, mais Charly a trouvé sur la droite un petit tobogan très esthétique qui dévérouille tout le bas de cette face .Cela, ça a été un vrai moment de bonheur .Au col de drouillet , après prise de la météo : risque de pluie pour le lendemain , nous avons été tout contents d'avoir une bonne excuse pour ne pas se mesurer avec la face nord ouest de l'obiou le lendemain .  Donc retour à la voiture en descendant le col du drouillet .Voilà en gros, pourquoi on a trouvé cette sortie complètement galère . Je pense que c'est pour moi une bonne leçon d'humilité : mauvaise préparation , mauvaise compréhension de ton topo , mauvaises conditions (poids exsécif ) , mauvaise recherche d'itinéraire ...... Ceci étant dit on s'est depuis revu pour l'obiou NO qui s'est bien passé et on se promet de futures très belles balades tous les trois  : celle d'avant était pas mal non plus : la belle traversée couloir 6 1/2 du pleynet /rampe pagram  . Sur ce, je te tire mon chapeau , à toi et aux autres , pour tout le boulot que vous faites sur biv : Je vous dois énormément de très belles randos que, sans vous, je n'aurai jamais pris le temps d'imaginer . Bye et encore merci


bacalao
08-11-2017 19:39:15

0


bacalao
08-11-2017 19:38:40

François LANNES

.

Dieu, est-ce possible ???

 

Bacalao....

Tu as voulu aller dans le Crances ???  Sous Vallon Pierra ???

Est-ce vraiment ça ?

C'est trop beau ! Tu serais le premier (que je sache) à avoir tenté l'expérience....

Dis-moi comment cela s'est passé, s'il te plait. Tu parles de "galère", mais dans quel genre ?

 

Et pour la boite en fer, et le carnet, quel dommage que tu ne les aies pas trouvés...

Il se trouvent  environ 10 - 20 mètres au-dessus de l'angle de sortie des Crances, là où l'on rejoint les pentes d'herbes, environ 5 mètres à gauche du rebord qui forme "la grosse marche" par rapport aux éboulis de droite. Je l'avais mis sous une pierre, assez grosse (30 cm), enterrée à fleur de pente pour qu'elle ne soit pas trop vite emportée par les avalanches... Cela correspond à l'endroit où il y a le petit rond, sur la photo de l'itinéraire.

Explique-moi tout ça, stp.

 


François LANNES
30-10-2017 17:29:38

Rupricapra,

D'abord, tu cliques sur les lien que Luc a donné : "une sortie". Cela t'amène sur le topo de "Vallon Pierra, face nord-ouest".

Dans la partie droite du topo, sous la pastille ronde et bleue à mon nom, il y a une petite roue dentée noire (qui signifie : options diverses - ou quelque chose comme ça...). Cliques sur cette roue dentée et cela ouvre un menu avec 7 options, tout en vert. Dans ce menu, tu choisis la 5ème option : "ajouter une sortie". Une fois ta sortie créée, et enregistrée, tu cherches l'autre petite roue dentée qui donne les options de ta sortie. Dans ces 6 options-là, il y a : "ajouter une photo". Cliques dessus, et continue.

Voilà. J'espère que tu vas y arriver  (et moi aussi, j'espère, car je veux les voir, tes photos...!).

Courage !


rupicapra
30-10-2017 06:41:03

pas si simple... comment "rajouter une sortie" ?

 


Luc
29-10-2017 23:00:58

Exactement, comme le dit François...

Par ici.... ajoutez une sortie au topo.... 

 


François LANNES
29-10-2017 18:47:52

Peut-être que le plus commode serait de créer une nouvelle sortie, sur le topo de Vallon Pierra...

Et là il doit être facile de mettre des photos.


rupicapra
29-10-2017 16:29:41

j'y étais il y a 15 jours; comment poster des photos ?

 


François LANNES
29-10-2017 12:26:03

.

Dieu, est-ce possible ???

 

Bacalao....

Tu as voulu aller dans le Crances ???  Sous Vallon Pierra ???

Est-ce vraiment ça ?

C'est trop beau ! Tu serais le premier (que je sache) à avoir tenté l'expérience....

Dis-moi comment cela s'est passé, s'il te plait. Tu parles de "galère", mais dans quel genre ?

 

Et pour la boite en fer, et le carnet, quel dommage que tu ne les aies pas trouvés...

Il se trouvent  environ 10 - 20 mètres au-dessus de l'angle de sortie des Crances, là où l'on rejoint les pentes d'herbes, environ 5 mètres à gauche du rebord qui forme "la grosse marche" par rapport aux éboulis de droite. Je l'avais mis sous une pierre, assez grosse (30 cm), enterrée à fleur de pente pour qu'elle ne soit pas trop vite emportée par les avalanches... Cela correspond à l'endroit où il y a le petit rond, sur la photo de l'itinéraire.

Explique-moi tout ça, stp.


bacalao
08-10-2017 19:38:37

Apres une belle galere sur les trace de Francois Lannes dans les pentes de vallon pierra , nous avont désespérémment cherché la boite et le petit carnet laissé la par Francois.


 

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net