Topo : Le Frioul par la vallée du Furan et le Gouffre d'Enfer

Croix sommitale du Frioul

Données techniques

  • Altitude départ : 600
  • Altitude sommet : 1003
  • Dénivelé : 520
  • Distance : 13,5 km
  • Temps de montée : 1h45
  • Temps de descente : 2h45
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Nombreux passages marques blanc-jaune et/ou marques blanc-marron du PNR du PIlat. Sinon passages non balisés (v. topo)
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle
  • Accès : De la N88 au S de Saint-Etienne, prendre la sortie La Rivière. Passer au-dessus de la N88 puis suivre la direction Gouffre d'Enfer. Aller au bout de la rue Nicéphore Niepce, passer toutes les maisons, puis se garer à droite sur un vaste parking/aire de repos (plots en bois, arrêt de bus et grand panneau "La forêt du Frioul").
Proposé le Geoffroy Rémi Avatar de anonymous

Trace GPS

  • Distance : 13.55 km
  • Dénivelé - : 520 m
  • Dénivelé + : 520 m
  • Téléch. : 2 fois
Proposé par Geoffroy Rémi Avatar de anonymous

Itinéraire

Description

Cette boucle très agréable est réalisable en une demi-journée au départ de Saint-Etienne. Elle va dominer puis longer la rivière du Furan. Le Frioul, sommet modeste et assez peu fréquenté, surplombe en effet les étroites gorges du Furan (avec notamment le Gouffre d’Enfer), juste avant que cet affluent de la Loire ne traverse Saint-Etienne du Sud au Nord. Mais dans la ville, il est aujourd'hui invisible car entièrement couvert. Il est vrai qu’autrefois il charriait tous les rejets des nombreuses teintureries et autres ateliers et habitations qui jouxtaient son lit…

MONTÉE : Du parking, passer derrière le grand panneau et descendre à gauche (E) jusqu’au bord du Furan. Le traverser (passerelle), puis suivre à droite (WSW) le Chemin du Frioul (m.b.m., panneau très détaillé - à noter qu’on reviendra par le chemin qui part à gauche). Plus loin, au carrefour des Grandes Molières (panneau, 613m), poursuivre en face (W) sur le sentier montant, raide au début. Toujours ombragé, parfois herbeux, il va offrir à droite les premières vues plongeantes sur Saint-Etienne. Au grand carrefour suivant (686m), prendre à gauche en épingle (SE, m.b.m. et m.b.j.), puis garder cette direction.
Au carrefour de la Roche du Loup (panneau, 817m), continuer à gauche vers Fissemagne (E, m.b.m.). À Fissemagne (panneau, 866m), prendre à droite le Sentier du Parc (petite route, dir. Le Frioul, SE>S>E, m.b.m., belles vues panoramiques). À la fourche 837 (banc), prendre le chemin à gauche (m.b.m) en direction de la forêt désormais bien visible du Frioul.
Au carrefour du Frioul, dans le bois (panneau, 984m), suivre en face vers la droite un chemin d’abord pas très évident et assez défoncé, ni marqué ni fléché. Lorsque ce chemin devenu sentier atteint un pallier, repérer une petite sente à gauche et la suivre (W) : elle mène en quelques lacets à la rustique croix du sommet avec à sa gauche la dalle sommitale (1003m, pas de visibilité).  

Faire ensuite demi-tour jusqu’au début de la petite sente. De là, revenir en arrière de quelques pas et repérer une autre petite sente qui part à gauche (E, qq marques vertes) et mène rapidement en légère descente au bord du petit plateau sommital : là, on peut aperçoit tout en bas une partie du barrage de Grangent (où on va descendre) avec sa digue et son belvédère, et plus loin le versant opposé du vallon vers les Essertines et la Barbanche.

DESCENTE : De retour au carrefour 984, prendre cette fois à gauche le bon chemin bien dégagé et quasi rectiligne qui descend vers Planfoy (panneau 1,5 km, m.b.m.). Arrivé au village de Planfoy, le traverser (toujours plein S)  en laissant les rues à droite, passer le cimetière et un peu plus loin, prendre en épingle à gauche la direction le Gouffre d’Enfer (panneau, alt. 940m, 1,3km, m.b.m.). Dans cette belle descente, parallèle à la rive gauche du barrage en contrebas à droite, ignorer à gauche les départs vers la via ferrata adultes, puis plus bas (fourche 855) vers le site d’escalade (sauf si ça vous intéresse !).
Arrivé au fameux barrage (qui n’est malheureusement plus en eau depuis 2003), traverser la digue. Là on peut bien sûr faire la superbe montée/descente au sommet du Belvédère (indispensable si vous ne l’avez pas encore faite !). Il faudra ensuite descendre de la digue jusqu’au parking terminal du Gouffre tout en bas. Pour ce faire, on empruntera soit les bons chemins en lacets à droite (Est) de la digue (suivre les panneaux), soit (fortement recommandé !) les raides escaliers "historiques" et un peu vertigineux de la digue (panneau Parking par les escaliers et via ferrata enfants, 787m). Merci la rampe, vu que la digue est haute d’une bonne cinquantaine de m. ! Ces escaliers mènent en bas à gauche de la digue, et sont suivis du bref mais ô combien sauvage parcours des très étroites gorges rocheuses du Furan (sentier taillé dans le rocher, cascades, passerelle…) : inoubliable !

Du parking du Gouffre, suivre ensuite la petite "Route du Gouffre D’Enfer" en très légère descente vers le NNW (laisser à droite celle qui remonte vers Rochetaillée). Cette petite route, très agréable, suit exactement tous les méandres du Furan à sa gauche. Elle est très peu fréquentée, vu qu’elle ne mène qu’au parking du Gouffre d’Enfer et que la très grande majorité des visiteurs et des grimpeurs empruntent pour cela la route de Rochetaillée.
Lorsque vers 640m notre route effectue un large virage à gauche et s’oriente au SW, la suivre jusqu’à la fourche dont la branche droite remonte elle aussi vers Rochetaillée. Là, repérer juste avant à gauche, en épingle, le panneau "Route du Gouffre d’Enfer du 24 au 42". Descendre alors cette étroite petite route annexe jusqu’en bas. Là, poursuivre en face vers la droite (S) sur le chemin plus ou moins goudronné qui monte fortement (panneau d’interdiction aux véhicules non autorisés) après être passé sur un petit pont sur le Furan. Lorsque ce chemin montant est traversé par un sentier (alt. 652m), ignorer la branche de gauche (qui mène à un pont-aqueduc sur le Furan et dont le franchissement, dangereux et acrobatique, est comme il se doit interdit aux piétons !) et prendre celle de droite, d’abord assez enherbée (SW puis W). Il ne reste plus qu’à suivre ce sentier (parallèle au Furan qui s'écoule à sa droite ) toujours vers l’W jusqu’au retour à la passerelle du début de cette rando, en-dessous du parking de départ.

Creative Commons licence

Difficultés

facile

Sorties associées

Date Titre Auteur
16-06-2023 Le Furan, thème et variations Avatar de anonymous Geoffroy Rémi

Identification

Social Media