Lac de Rius Depuis la sortie du tunnel de
Vielha

Lac de Rius Depuis la sortie du tunnel de
Vielha

  • Altitude départ : 1500
  • Altitude sommet : 2300
  • Dénivelé : 800
  • Distance : 5 km
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 2
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Rouge et blanc
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Prendre le vallon à gauche en sortant du tunnel. Il faut suivre le fond du vallon avant de monter en rive droite. 
le sentier grimpe ensuite en lacets jusqu'au col de Rius, le lac est juste derrière 


Commentaires difficultés

Chemin parfois discret et beaucoup de rochers

Topo créé le :

Sortie du tunnel


Situation




Sortie du 07-07-2021

Fabuleux vallon !

Fabuleux vallon !

Quand l’humidité envahit le versant nord de Pyrénées, c’est horrible, les nuages n’en finissent pas d’entretenir un temps déprimant qui ne s’arrête jamais. Alors ce matin, nous prenons la caisse à savon et direction l’Espagne ! Le tunnel de Vielha est incroyable, s’il fait mauvais à l’entrée, c’est un soleil radieux qui nous accueille à la sortie, un vrai tour de magie. Aujourd’hui c’est le vallon du Rius qui capte notre attention, nous ne le connaissons pas. Il suffit de se garer juste à la sortie du tunnel et de grimper à gauche sur ce petit sentier charmant.

Dès les premiers pas c’est l’émerveillement, le vallon est rempli de fleurs magnifiques, iris, orchis, gentianes, nous ne savons plus où donner de la tête. Plus haut la forêt refait son apparition, c’est un mélange de pins noueux et de hêtres tordus par le vent, l’endroit est d’une beauté unique, entre la Corse et Belledonne. Deux heures plus tard nous arrivons au col de Rius mais nous n’avons encore rien vu, juste derrière c’est le choc. Un lac noir immense occupe toute la vallée, nous n’en revenons pas d’un tel spectacle. Comment ne pas être à chaque fois sidérés par cette nature si généreuse. En marchant, je repense bien sûr à Axel Kahn dont les dernières interventions sont autant de leçons d’humilité et de dignité. Il parle justement de voir une dernière fois les Ophris et les Orchis et de s’en aller serein… mais quel homme extraordinaire !

Il est vraiment indispensable de jouir du temps qui nous reste à vivre et de s’émouvoir encore et encore devant la beauté du monde.

Photos de la sortie

Commentaires

Michel Pila
09-07-2021 07:14:11

C'est vrai que le Forez est une région magnifique ! 
Axel Kahn nous offre une belle leçon d'humilité, un exemple à suivre, dans la mesure de ses moyens bien sûr ! 

Geoffroy Rémi
08-07-2021 21:28:58

Merci Michel de savoir si bien nous faire partager, une fois de plus, tes découvertes et tes émerveillements devant la beauté de la nature en général et de la montagne en particulier.
Et aussi d'avoir pensé à cette occasion à la grande figure d'Axel Kahn.
Je viens tout juste de réécouter ce matin sur France Inter la rediffusion d'un petit extrait d'une émission de 2014, dans laquelle il disait dans 6 pages enthousiastes à quel point le "paysage totalement inoui" des Hautes Chaumes des Monts du Forez l'avait ravi. C'était lors de sa première traversée de la France à pied, qu'il a relatée dans son livre Pensées en chemin. Ma France, des Ardennes au Pays Basque. Il concluait ainsi ces quelques pages : "Je ne connaissais pas ces lieux… J’en ai été ébloui… Pour ma part, ce serait bien là, dans les Hautes Chaumes du Forez, près d’un petit pin isolé sur une éminence, que j’aimerais voir blanchir mon squelette pour les siècles futurs"…



  • Horaire : 6h en tout
  • Dénivelé : 800 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media