Le Rognon Par le versant ouest - Sous la
croix

Le Rognon Par le versant ouest - Sous la
croix

  • Altitude départ : 1176
  • Altitude sommet : 1851
  • Dénivelé : 675
  • Distance : 5 km
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 1h 30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Aucun
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Versant ouest – Sous la croix


 


Du col de la Croix-haute, partir plein est sur la piste forestière qui monte sous la crête d'Auréas pour atteindre la selle herbeuse côtée 1526 m.


De cette selle monter en diagonale en direction du petit couloir faisant office de dégueuloir à la grande cuvette ouest du Rognon.


Au pied de ce dégueuloir, aller en direction nord, sur un cheminement à peu près horizontal, sur des vires pentues qui se trouvent sous la dent calcaire bien individualisée (qui ferme la cuvette ouest dans sa partie basse) sur environ 150 m de long.


Une fois la dent dépassée, remonter dans un couloir évasé pour entrer dans la cuvette.


 


Aller au pied du versant, et monter au plus direct vers la croix sommitale. Il faudra franchir d’abord trois passages rocheux successifs, puis plus haut une partie que j’ai dénommée « le mur ».


Viser à droite du gros rocher carré.


Puis finir directement à la croix.


Précautions

Le piolet est l'instrument nécessaire pour se rassurer.


Commentaires difficultés

Traversée initiale sous la dent rocheuse demandant de l'attention. Pente raide dans le versant ouest, dans laquelle trois zones de rochers faciles demandent l'usage des mains.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

D 1075, jusqu'au col de la Croix Haute


Situation




Sortie du 05-07

Un vrai régal !

Tracé du cheminement

.

Lors du passage au Rognon, par le versant nord, j’avais évidemment repéré ce versant ouest, composé de nombreuses aiguilles et plaques calcaire, entrecoupant l’herbe qui en occupe principalement la surface. La pente en semblait raide, mais peut-être pas trop pour empêcher d’aller y faire une visite. D’ailleurs les possibilités de passer ici semblaient nombreuses ; du coup il suffisait simplement d’en choisir une.

 

Je me suis dit qu’il fallait opter pour la ligne la plus directe vers la croix sommitale.

 

Au point de départ se trouve la première des trois zones rocheuses. Rien n’est compliqué, mais j’ai vraiment apprécié le piolet car les prises de mains sont rares : il y a le choix entre de petites touffes d’herbes ou de nombreux cailloutis calibre fins. Donc piolet = meilleur compagnon !

 

Ensuite on passe à gauche d’une large écaille, dans une sorte de vague couloir. Hormis ce passage court, tout le reste se fait en pleine face, au « grand air », avec une vue complètement dégagée autour de soi. Ce fut vraiment plaisant.

Dans le mur, il y a toutes les marches nécessaires pour ne pas être trop inquiété. Mais comme mon envie était de rester au maximum sur la ligne directe, cela m’a fort généreusement offert quelques compléments « sympathiques »…

 

Quand j’ai touché la croix, au sommet, cela m’a fait un grand éclat de rire !

Faut croire que j’avais un peu stressé, quelque part…

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h 30
  • Dénivelé : 675 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media