Le Roignais par le couloir Nord-Est

Le Roignais par le couloir Nord-Est

  • Altitude départ : 1850
  • Altitude sommet : 2995
  • Dénivelé : 1150
  • Distance : 10 km
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

De Céré, prendre la direction sud-ouest en suivant un chemin de crête qui emprunte des buttes morainiques en restant sur leur fil jusqu'à arriver sur un replat vers 2550m d'altitude environ. De là on est au pied du couloir et l'itinéraire est évident. Il suffit en effet de gravir le couloir jusqu'à une brèche cairnée en sachant qu'une sente parcourt ce couloir jusque sous le passage le plus raide, soit 150 mètres de dénivelé sous la brèche.
A la brèche (altitude 2910m), il faut prendre une sente au sud qui mène à des rochers brisés qui mènent à l'antécime. Une courte escalade peu difficile mène alors au sommet du Rognais.

Commentaires difficultés

Le couloir Nord Est est raide (40° en moyenne avec la sortie à 45° sur 100m) du type terrain à chamois donc pas de protection possible et exposé aux chutes de pierres
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Albertiville-Moûtiers puis Bourg-Saint-Maurice À Bourg-Saint-Maurice prendre la direction du Cormet de Roselend, et au Châtelard tourner à gauche direction les Echines/Les Maisonnettes. Au virage des Echines dessus, prendre la route qui va au Fort de la Plate et aux chalets du Céré. Un peu avant le fort, tourner à gauche direction le Céré et se garer au lieu dit Le Céré


Situation




Sortie du 14-08-2016

Le seigneur du Beaufortain

Objectif en vue

Superbe sommet assurément qui se mérite au prix de l'escalade d'un couloir raide mais pas trop qui ce jour était complètement déneigé.
Mes deux compères du jour ont été exemplaires en respectant notamment les distances de rigueur lors de la descente du couloir.
Pas âme qui vive sur un sommet pourtant très beau avec une vue non moins très belle, la faute peut-être à ce couloir qui est réputé pour ses chutes de pierres. Ce jour chance ou pas aucune pierre n'a eu la mauvaise idée de venir chatouiller nos chevilles ou autres parties du corps qui n'aurait pas trop apprécié pour le coup. Il n'en reste pas moins que le casque est indispensable car on est bel et bien dans un environnement haute montagne avec tous les risques inhérents à ce genre de sortie.
Chose surprenante nous n'avons vu aucune faune mais avons quand même entendu les marmottes siffler.
Ce culmen du massif du Beaufortain gratifie d'une vue panoramique à 360° et tout près la Pointe de Combe Neuve nous tendait les bras. Je reviendrai d'ailleurs pour la gravir lors d'une autre escapade, mes compagnons du jour ne souhaitant pas y aller.
Pas de lac dans le secteur mais un cirque superbe où le ski doit être grandiose.
Un névé nous facilite quelque peu la tâche sous le couloir, le Zef nous gratifiant d'un style peu académique mais relativement efficace.
C'est réellement une rando très sympa avec en plus une dénivelée pas trop conséquente, à recommander aux amateurs de sensation et de coin sauvage.
Les 5 derniers kilomètres en voiture se font sur une chemin carrossable, mais attention aux voitures trop basses qui ne vont pas aimer. Heureusement le Kadjar de Riku était juste parfait car haut sur pattes.

Photos de la sortie

N�v�
Nv

  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1150 m
  • Participants : Le Zef et le Ced

Identification

( ) bivouak.net

Social Media