Rochers de Chalves par le pas de du Sappey
et la vire des Chasseurs

Rochers de Chalves par le pas de du Sappey
et la vire des Chasseurs

  • Altitude départ : 800
  • Altitude sommet : 1845
  • Dénivelé : 1200
  • Distance : 12 km
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Sud
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking au-dessus du village de Mont Saint Martin prendre la route qui monte juste après jusqu'au panneau indiquant l'altitude 920. Bifurquer à droite et redescendre un peu jusqu'à environ l'altitude 900. Le début du sentier qui mène au pas du Sappey a disparu à cause des coupes de bois donc il faut prendre droit dans la forêt jusqu'à le retrouver en sachant qu'il est balisé avec des points bleus et bien marqué car utilisé par les chasseurs. Une fois le pas du Sappey franchi on tire à gauche en direction de l'Ouillon de Proveyzieux par un sentier de crête confortable et très joli. En option on peut en AR prendre à droite en suivant également la ligne de crête pour faire le sommet des Rochers de l'Eglise.

Une fois parvenu à l'Ouillon on continue à monter en direction du pied de l'arête sud de Chalves évidente à trouver. Au lieu de s'y rendre on continue à monter plus haut que le début de l'arête sud en longeant cette dernière.

Là, démarre la vire des chasseurs raide mais confortable (terrain à chasseurs - R3). Cette vire est tout de même assez longue et vient buter sur un passage vertical infranchissable. Revenir alors un peu sur ses pas et emprunter le premier passage d'escalade qui démarre par un pas à flanc de rocher très exposé et qui enchaine avec un pas d'escalade quasi vertical mais bien prisu. Des gradins herbeux très raide lui font suite (attention à la glissade !) et pas un passage mixte rocher herbe vient buter sur le troisième passage d'escalade en fissure très exposé lui aussi. Ce passage part en ascendance de droite à gauche attention donc de bien assurer ses prises.

Les difficultés sont ensuite terminées et par un court passage où l'on met encore les mains mais beaucoup moins raide on débouche sur l'arête sud qui à cet endroit devient débonnaire. Il ne reste plus qu'à la suivre jusqu'au sommet (plateau).

La descente de fait par la voie normale qui ne pose aucune difficulté.
A voir sur le web

Commentaires difficultés

Difficultés concentrées à partir de la vire des chasseurs et surtout au-dessus avec trois passages d'escalade de troisième degré très exposés. Le pas du Sappey ne pose pas de problème particulier (R2).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

de Grenoble se rendre au Fontanil Cornillon puis suivre la route en direction de Mont Saint-Martin et se garer au-dessus du village (altitude 800m)


Situation




Sortie du 09-05-2016

Alex me propose une sortie à ski au Col de Roche Noire mais le portage probablement d'environ 400 mètres de dénivelé me dissuade. Je luis propose donc l'arête sud du Rocher de Chalves très sauvage que nous avions déjà faite ensemble.
Le pas du Sappey connu des initiés m'était inconnu et permet d'éviter la montée classique au Bannettes que je trouve laborieuse. Comme nous n'avons pas trouvé le début du sentier, c'est dret dans le pentu pendant une centaine de mètres de dénivelé puis nous retrouvons le sentier qui nous conduit au pas du Sappey sans encombres. ce dernier se franchit aisément même s'il faut quand même regarder où l,on met les pieds sur un sol tapissé de feuilles. Arrivé sur crête boisée, Alex me propose d'accrocher le sommet du Rocher de l'église borné IGN. J'accepte avec joie de faire un nouveau sommet Chartrousin d'autant que le parcours est joli avec un court passage rocheux qui une fois franchi mène au summit.

Nous reprenons notre périple et arrivés à l'Ouillon nous faisons une courte pause photo tant ce monolithe d'une dizaine de mètres de haut est singulier. L'arête sud de Chalves nous tend désormais les bras mais nous continuons à monter au-dessus de son point de départ. Je fais remarquer à Alex que nous sommes trop haut mais en fait il avait d'autres plans et me parle alors de la vire des chasseurs. D'après lui c'est un cran au-dessus de l'arête sud avec l'usage d'une corde fortement conseillé. On verra bien ?

La fameuse vire des chasseurs longe l'arête sud jusqu'à venir buter sur un passage infranchissable. C'est là que les Athéniens s'atteignirent et que les réelles difficultés commencent. Il faut enchainer trois passages d'escalade sérieux et engagés (corde très utile au moins expérimentés) qui demandent de la concentration. Nous prenons notre temps et à ce moment de la montée nous ignorons si ces passages franchis nous pourrons sortir sur l'arête. J'avoue que s'il avait fallu descendre ces passages d'escalade sans corde cela m'aurait stressé quelque peu mais bon au final nous sommes sorti sans encombres sur l'arête et le soulagement a été bien ressenti. La suite est facile et nous nous délectons de la vue du sommet en refaisant le monde comme souvent. Un gars nous avait emboité le pas dans la vire des chasseurs mais nous ne l'avons plus revu ensuite. Fort à parier qu'il a dû finalement renoncer.

La descente de la cheminée sommitale a demandé de la prudence car la neige très ramollie encore bien présente était glissante à souhait. Ensuite c'est du gâteau il n'y a plus qu'à se laisser glisser jusqu'au parking. Vers les bannettes nous avons vu un randonneur avec pas moins de cinq chiens dont un dalmatien pas banal ! Au final, un nouveau sommet chartrousin pour moi et une sortie sauvage et intéressante sur son tracé. La saison de la randonnée commence fort ?

Commentaires

Nicolas CHAPPEL
20-05-2016 09:17:59

Merci Luc Amuse toi bien et enjoy the mountain comme ils disent les Ricains

Luc
20-05-2016 09:02:28

C'est le moins que l'on puisse dire! :shock: Belle saison à toi, et à tous les autres aussi ! :wink:



  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1200 m
  • Participants : Alex

Identification

( ) bivouak.net

Social Media