Alta Via 3 de Villabassa à Longarone

Alta Via 3 de Villabassa à Longarone

  • Altitude départ : 1153
  • Altitude sommet : 2378
  • Dénivelé : 6200
  • Distance : 100 km
  • Temps de montée : 8 jours
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Numéros de sentiers et quelques signes "Alta Via"
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Pour les anglophones, voir le topo très bien fait téléchargeable sur : http://www.infodolomiti.it/dolomiti.990007979-0.run

Sinon, l'itinéraire est assez évident en repérant les numéros des sentiers et les signes Alta Via 3 sur les cartes Tabacco.

Variantes et annexes possibles :
- Picco di Vallandro depuis Prato Piazza : sommet emblématique du coin mais +800...
- éviter la traversée de Cristallo par le Monte Piano-Piana : je conseille fortement, en plus ça permet de dormir au refuge du même nom face aux Tre Cime et de couper en deux une étape trop longue
- pour Vandelli-San Vito, possibilité de traverser plus directement par le sentiero atrezzato Berti vers le refuge San Marco, équipement via ferrata vivement conseillé
- avant Bosconero, depuis la Forcella di Ciavazoles, possibilité de monter à l'est sur un chemin bien marqué vers le Sfornioi Nord, croix facile R2 à 200m, gradins-vires-antécime R3+/R4 à 300m, vrai sommet R4+ avec un peu d'escalade.
A voir sur le web

Précautions

1ère et dernière étape, variante du Monte Piano à n'entreprendre que par temps sec et sûr. Plans B : pour la 1ère étape, bus ; pour la dernière étape, Forcella del Matt puis descendre versant est sur Ospitale di Cadore (trains). Les autres étapes passent à peu près dans de mauvaises conditions.


Commentaires difficultés

J1 Villabassa-Prato Piazza : R3 : dans la traversée sous Chiesa, ravines assez exposées et échelles faciles J2 Prato Piazza-Vandelli : R2-R3 : vire aérienne mais très confortable dans la descente sur Landro, apparemment passage équipé dans la traversée de Cristallo (non faite) J2b variante du Monte Piano : R3 : câbles faciles sur le sentiero Pionieri, puis vire très aérienne sans câble J3 Vandelli-San Vito : R2-R3 selon itinéraire : câbles faciles pour le plateau Ciadin del Loudo, puis d'autres câbles plus durs à la Forcella Ciadin del Loudo, évitables par Marcuoira J4 San Vito-Venezia : R1 J5 Venezia-Monte Rite : R1 J6 Monte Rite-Bosconero : R4 par la Grava : couloir raide moitié éboulé sur terrain pourri, R2 par Cavales : sentier raide un peu sanglier mais très joli J7 Bosconero-Tovanella : R4 pour la descente du câble de la cheminée de la Forcella Viaz del Ponte avec des prises de pied parfois hasardeuses, et une vire câblée bien exposée à passer à 4 pattes ; dans l'autre sens ça pourrait descendre à R3+ J8 Tovanella-Longarone : R1
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Départ : Villabassa-Niederdorf - Val Pusteria : trains depuis Bressanone - vallée de Bolzano Arrivée : Longarone - Cadore : trains vers le sud et Venise, ou vers le nord, Calalzo où des bus remontent dans les Dolomites (notamment vers Villabassa avec changements)


Situation




Sortie du 29-08-2013

J1 : grande traverse

Partis pour une découverte des Dolomites par une Alta Via, le choix s'est porté sur la 3 pour être un peu tranquilles et apercevoir des sommets emblématiques, on a été servis !

J1 : Villabassa - Prato Piazza : Et ben c'est long pour une première étape de mise en jambes ! Mais par contre, une fois passée la forêt du début, c'est très beau, surtout la traversée sous le Picco Vallandro, à ne pas sous-estimer niveau longueur et terrain pas évident.

J2 : Prato Piazza - Monte Piano - rif Monte Piana-Bosi : Le temps reste au beau, agréable surprise que cette descente vers Landro, très pittoresque avec des vires et un tunnel taillés par les militaires. On remonte sur l'autre versant au Monte Piano par le sentiero di Pionieri, dans la même veine avec un tunnel facultatif pour finir. On découvre d'un coup les Tre Cime au sommet, c'est magique ! Au passage, on traverse les anciennes tranchées de la première guerre mondiale "creusées" dans les lapiaz.

J3 : Monte Piana - Fonda Savio : Petite digression sur l'Alta Via 4 pour découvir les Cadini de Misurina. Etape en elle-même assez courte, arrivés tôt au refuge. Du coup, je profite de l'après-midi pour découvrir le coeur des Cadini par le sentiero Durissini (toute la boucle, R3 soutenu avec quelques échelles et câbles). Ca passe par une enfilade de cols plus beaux les uns que les autres, splendide ! Timing presque parfait, l'orage n'éclate qu'à 15 minutes de sprint du refuge...

J4 : Fonda Savio - Vandelli : On profite du beau temps du matin pour faire le sentiero Bonacossa sud et passer 2 cols intéressants (échelles, câbles, un bon R3) avant de descendre en télésiège à Misurina pour une pizza bien méritée. Un petit coup de bus pour Passo Tre Croci, et on croise tous les randonneurs à la journée qui redescendent de Vandelli. On profite de la dernière demi-heure avant la pluie pour aller à la chasse au bouquetin, infructueuse.

J5 : Vandelli - San Vito di Cadore : La journée loose ! Déjà, on part sous la pluie qui ne nous quittera plus jusqu'à Cortina. On active le plan B en traversant sous Ciadin del Loudo par la Forcella Marcuoira, qui se descend par un couloir glissant à cause de la pluie, pas grave, mais surtout avec le vent de face qui nous rabat la pluie... On doit prendre le téléphérique de Faloria, ben non c'est fermé donc c'est parti pour 900m de descente pluie-boue dans les vernes, youhou ! Allez, on va se consoler en prenant le bus pour San Vito, ah ben non ils ne passent pas à la gare routière à cause de la fête à Cortina... ça a quand même marché en traversant la ville en suivant les fanfares.

J6 : San Vito - Venezia : Montée en forêt sous la bruine. Pas vu le Pelmo. Beuh.

J7 : Venezia - Monte Rite : Il ne pleut plus, mais toujours du brouillard. Toujours pas de Pelmo en vue, mais pas trop grave, c'est encore une étape en forêt ! L'après-midi, visite du Messner Mountain Museum dans l'ancien fort, très intéressant. Le soir, pâtes aux cèpes et ragoût de cerf au refuge Dolomites : à défaut du Pelmo, la palme du meilleur repas !

J8 : Monte Rite - Bosconero : Le temps se dégage, on voit enfin le Pelmo au loin, on profite. Apparemment, l'itinéraire de l'Alta Via 3 par la Forcella Ciavazoles et la Grava est foireux. On monte quand même à Ciavazoles, et comme on a le temps on va faire un tour vers le Sfornioi Nord, quelle ambiance ! Après, on reste sages, et on redescend pour faire le tour par les Cavales, c'est assez joli. La remontée balisée vers le refuge est aussi subtile qu'un itinéraire pour aller aux champignons, les ronces en moins...

J9 : Bosconero - Longarone : Grand beau, la fin de la traversée doit passer ! Après la montée raide au col, la traversée par le Viaz del Ponte sur les anciens itinéraires des chasseurs de chamois est vraiment très belle et sauvage, et n'y croiser absolument personne aide bien ! La descente de la cheminée câblée a l'air facile vue de dessus, mais une fois dedans certaines prises de pieds ne sont pas top et le câble est trop haut pour se mettre vraiment en appui dessus. Après, le topo parlait d'un passage à quatre pattes, gagné, et en plus ça ne passait même pas en rampant avec le sac ! On est en mode "luxe" en refuge, donc on double l'étape sans s'arrêter au bivouac Tovanella (lits mais pas de matelas...). La descente est longue, mais se fait finalement bien, ce sont les derniers hectomètres dans Longarone sur le bitume les plus durs.

Au final, un bel aperçu de la diversité des Dolomites, qui donne envie d'y retourner !
Photos ici : https://picasaweb.google.com/100155229621099237041/DolomitesAltaVia3DeiCamosci?authuser=0&feat=directlink

Photos de la sortie


  • Horaire : 9 jours
  • Dénivelé : 6200 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media