Roche Blanche depuis Chignin

Roche Blanche depuis Chignin

  • Altitude départ : 350
  • Altitude sommet : 1270
  • Dénivelé : 950
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Au-dessus du parking, prendre la rue de droite. A 380 m, en suivre une nouvelle à droite passant à proximité d'une belle chapelle. A une nouvelle bifurcation, prendre à gauche jusqu'à trouver le départ d'un chemin (vieille flèche jaune sur un mur).
Il s'élève en lacets à travers des vignes pour trouver le départ d'un sentier (balise jaune sur un arbre). Celui-ci démarre raide puis s'élève en lacets dans les buis. A 700 m, en laisser un autre qui descend sur la droite. A un croisement à 860m (panneaux), prendre main gauche puis laisser de nouveau à droite un itinéraire menant à la grotte de l’Ermite.
Notre sentier, un peu abimé, traverse deux combes séparées par une jolie clairière, avant de se perdre dans un pré en balcon (banc en bois). Remonter alors un chemin jusqu’à un collet vers 1020m.
Quand celui-ci se met à descendre au hameau de Montgelas, le quitter pour un autre partant à droite. Montant d’abord plein est, il bascule ensuite en écharpe vers le sud tout en devenant sentier. A noter, dès son départ, qu’il est curieusement balisé de rubalises jaunes accrochées aux arbres. Le tracé finissant par disparaitre, le balisage nous invite à grimper droit dans la pente du bois de la Mègne. Un final raide et terreux et nous arrivons sur un nouveau sentier venant du hameau de Montgelas.
En le suivant à droite, on gagne la crête débonnaire de Roche Blanche où se dresse la croix de Chignin (1240m). Continuer par la suite toujours vers le sud sur cet étroit plateau boisé, suspendu entre la cluse de Chambéry et la Thuile. A un replat (point 1156m), virer à gauche (nord-est). Le sentier dévale alors sec une combe avant de repartir en balcon vers le sud pour aboutir sur celui de la grotte de l’Ermite (accessible en 30mn aller-retour).
En l’empruntant à gauche, tout en côtoyant de belles clairières, on retrouve rapidement le passage du Trou de Chignin vers 1030m. Descendre alors à droite pour une longue traversée dans les buis avant de récupérer celui de l’aller à 860m.

. En faire moins :
Boucle depuis le hameau de Montgelas en se fiant aux topos d’www.sentier-nature.com/montagne/public/topos-salvant/bauges/05bis-roche-blanche.pdf et de www.sentier-nature.com/montagne/post/2013/04/26/roche-blanche-croix-chignin-montgelas.

. En faire plus :
Du trou de Chignin, on peut entreprendre un petit crochet par le Roc de Tormery, en redescendant ensuite par le passage original des Echelles. Compter alors sur 100m de dénivelée et 1h30 de temps supplémentaires.
Mais il est surtout conseillé pour les plus endurants de poursuivre vers www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2021&id_sport=2, pour enfin descendre sur Montmélian par le sentier des buis. 1400m de dénivelée et 7h de marche sont nécessaires pour la totalité de la traversée.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De la N6, entre Montmélian et St-Jeoire-Prieuré, suivre la D21e pour monter au chef-lieu de Chignin. Se garer au parking de la poste.


Situation




Sortie du 07-05-2013

SOS Montagne

Ce qui caractérise depuis peu de temps la longue crête de Montgelas et de Roche Blanche est cette croix en acier visible depuis Chignin. Installée en 2011, on peut profiter à son pied d'un jouissif panorama : du Granier au massif de Belledonne, en passant par la montagne de l'Epine et le sud des Bauges, c'est franchement un régal.
La suite de la crête de Roche Blanche en direction du Trou de Chignin n'a plus cet attrait panoramique mais doit tout à son ambiance sauvage.
Bref, voici un très beau complément à la visite des crêtes de la Savoyarde.

Photos de la sortie



Identification

( ) bivouak.net

Social Media