Mont Clapier depuis le pont du Countet

Mont Clapier depuis le pont du Countet

  • Altitude départ : 1685
  • Altitude sommet : 3045
  • Dénivelé : 1385
  • Distance : 16 km
  • Temps de montée : 3h40
  • Temps de descente : 2h50
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Balisage parc jusqu'au refuge de Nice. Cairns et sentier jusqu'aux lacs du Mt Clapier. Cairns seulement ensuite.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis le pont du Countet (balise 411) suivre le balisage indiquant le Refuge de Nice.
Arrivé à la balise 413, il y a deux possibilités à gauche et à droite : l'itinéraire de droite est un peu plus facile.
En prenant à droite, on monte vers le mur des Italiens (ancienne frontière) et on finit aprés un passage tourbeux (aménagé avec un sentier en pierres) par arriver au Lac de la Fous (balises 415 et 416).
On longe le lac par la gauche (GR52) en ayant en point de mire le refuge de Nice et beaucoup plus haut le Mont Clapier déjà bien en vue.
Juste avant d'arriver à une passerelle (2215m) conduisant au refuge, on trouve à gauche une sente bien marquée et cairnée qui remonte une croupe entre les vallons de Pagari et le vallon du Mont Clapier.
Cette sente conduit aux deux mini-lacs du Mont Clapier (2536m)
En longeant les lacs par la droite on trouve des cairns (mais quasiment plus de sentier) qui indiquent le cheminement vers le sommet.
Ce cheminement éprouvant se fait au travers de gros éboulis avec de temps à autre une sente mais qui s'interrompt rapidement et souvent.
Quelques marques de peinture rouge témoignent d'une esquisse de balisage.
Après avoir passé un mini-ressaut en s'aidant un peu des mains, on arrive sur la dernière croupe sommitale à travers des éboulis malcommodes.
La vue au sommet (borne frontière 164) est époustouflante : Mont Rose, Plaine du Pô, Viso, les sommets du Mercantour (Gélas, Malédie, Argentera), la mer et peut-être la Corse.
Retour par le même itinéraire.

Précautions

Itinéraire assez long. Attention aux brumes pouvant monter de la mer ou de l'Italie en fonction des conditions météo (horaire). Pas de matériel particulier (sauf de bons genoux et chevilles).


Commentaires difficultés

Pas de passages très techniques ni de grosse exposition. La difficulté vient de la progression sur les 500 derniers mètres de dénivelé qui se font dans de gros éboulis malcommodes et sans sentiers.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Nice : RN202 jusqu'à Plan du Var, D2565 (vallée de la Vésubie) jusqu'à Roquebillière, D71 jusqu'à Belvédère puis remonter sur 11 km la Vallée de la Gordolasque jusqu'au bout de la route. Grand parking au pont du Countet.


Situation




Sortie du 09-10-2012

Premiere bifurcation (balise 413)

De passage dans les Alpes-Maritimes, pourquoi pas un petit tour dans le Mercantour avec ce sommet donné comme le plus méridional des 3000 de l'arc Alpin.
Conditions météo merveilleuses de douceur puisque resté en tee-shirt au sommet.
Rencontré la-haut un autre randonneur solitaire : casse-croute et descente à deux.
Un peu de brume marine a malheureusement bouché la vue sur la grande bleue, mais être là-haut à cette époque suffit largement à la satisfaction d'une belle journée dans une région bien dépaysante par rapport à nos Alpes du Nord.
Rendez vous au Gélas et son couloir est (bien dégagé lui !) la prochaine fois !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h40
  • Dénivelé : 1385 m
  • Participants : et un randonneur France-Telecom qui se reconnaîtra peut-être ...

Identification

( ) bivouak.net

Social Media