Aiguille de Chambeyron - le tour en 5 jours
depuis Pont Vouté

Aiguille de Chambeyron - le tour en 5 jours
depuis Pont Vouté

  • Altitude départ : 1655
  • Altitude sommet : 3412
  • Dénivelé : 4500
  • Temps de montée : 29h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Jour 1 (R3 ; 4h30) : du Pont Voute, prendre le petit sentier en rive gauche de l'Ubaye (balisage jaune) qui monte droit bien raide dans la foret clairsemee (un panneau "Vallon d'Aval" dans la montee). Vers 2100 m, la pente s'adoucit, et l'on quitte la foret pour atteindre le vallon d'Aval. Remonter tout le vallon par des traces herbeuses puis pierreuses jusqu'a un escarpement rocheux, aborde par une rampe terreuse raide. Surmonter l'escarpement et poursuivre jusqu'au pas de la Souvagea (2889 m) par des pentes de caillasses raides et instables (penible). Du pas, possibilite de monter a la pointe d'Aval a gauche. Descendre par le bon sentier au refuge de Chambeyron (2626 m).

Jour 2 (R5 ; 8h) "sentier des six cols" : Du refuge, prendre le sentier du col de la Gipiere. Longer le lac Long (2783 m) et atteindre le lac des Neufs Couleurs (2841 m). Quitter le sentier du col de la Gipiere, et contourner le lac par l'ouest puis le nord par des traces. Monter dans le vallon menant au col de l'Infernet, y parvenir au mieux par des pentes d'eboulis raides (assez delicat a gauche ; peut-etre meilleur dans l'axe du col). Descendre du col (3036 m) par une courte chaine, prendre pied sur une terrasse suspendue prolongee par une vire etroite (chaine) qui s'interrompt. Traverser sur 5 m en pleine paroi (III, bonnes prises, tres expose) pour atteindre un couloir tres raide, que l'on descend en s'aidant de la chaine, jusqu'a retrouver une pente moins raide qui peut se devaler. De la, soit descendre jusqu'au fond du vallon pour retrouver le sentier du col Ciaslaras, soit atteindre un petit replat sur l'arete a gauche, prendre a gauche (expose) et traverser toute la pente raide et instable sous trois eperons successifs, puis remonter sur l'arete du col Ciaslaras (2920 m). Descendre versant nord dans les eboulis par le bon sentier, puis traverser toujours dans les eboulis pour atteindre le col Marinet (2787 m). Traverser a droite pour descendre au col Mary (2637 m). Poursuivre tout droit a vue dans le vallon du Roure, jusqu'a atteindre un thalweg pierreux. Le remonter, passer a un lac asseche, et monter jusqu'au large col du Roure (ou de Chabriere ; 2829 m). Traverser vers la gauche, au mieux, dans des pentes herbeuses avec de petites barres rocheuses, jusqu'a atteindre l'arete du mont Maniglia et la Bassa di Terrarossa (2838 m), caracteristique par sa terre orangee. Poursuivre a gauche et descendre par le bon sentier vers les granges de l'Autaret (2540 m). Descendre tout le long vallon, d'abord doux, puis au-dessus d'une petite gorge, jusqu'au Plan Ceiol. Descendre a droite par la piste puis la route jusqu'au refuge Meleze (1820 m).

Jour 3 (R2 ; 6h) : Du parking juste a cote du refuge, prendre l'agreable sentier forestier qui monte. Apres 5 a 10 minutes, prendre a gauche (panneau "colle del Bondormir") puis immediatement a droite un chemin qui monte (balisage U65), jusqu'a une intersection avec un Y rouge et un panneau "colle di Reisassetto" a gauche ; prendre a droite, et traverser 15 minutes environ en sous-bois, jusqu'a atteindre une piste. La prendre a gauche et remonter jusqu'a sa fin (grange). Poursuivre par le sentier, parfois discret ou double de traces de passage des troupeaux, qui remonte toute la grande pente herbeuse. A la fin, le sentier effectue une traversee ascendante vers le col de Bondormir (2651 m). Descendre le col versant nord par le sentier, qui traverse sur le bas une zone de vernes particulierement touffus, et suivre dans la vallee jusqu'a une intersection (1990 m). Prendre a gauche direction "colle del Rastel", franchir le ruisseau et monter (orientation tres paumatoire au depart) par la pente herbeuse jusqu'au col del Rastel (2372 m). Passer versant nord et traverser longuement (clotures de moutons). Le sentier finit par descendre en foret, jusqu'a la vallee. Prendre a droite et atteindre Chianale (1760 m).

Jour 4 (R3 ; 6h) : de Chianale, reprendre sur 5 minutes l'itineraire de la veille puis prendre le sentier ultra-frequente du lac Bleu. Monter en foret puis sur des pentes herbeuses jusqu'au lac (2530 m). Poursuivre et prendre a gauche pour atteindre le replat u col du Longet (2630 m). En passant a droite des lacs du col, atteindre a vue le vallon du Loup, en remontant un petit couloir. Traverser au dessus du lac du Loup, et prendre pied dans les eboulis (cairns). Monter, par une trace de plus en plus nette dans les eboulis, pour contourner une barre rocheuse par la droite. Atteindre un replat pierreux, puis monter au col de Salza (3170 m). De la, poursuivre a gauche sur l'arete puis a droite sur des dalles inclinees pour atteindre le mont Salza (3326 m). Devaler le sentier de la face sud pour atteindre le plateau de Mongioie, avec le lac eponyme (3083 m) et le bivouac Boerio (3096 m ; 10 places, bat-flancs, tres joli bivouac). Du pas de Mongioie tout proche, aller-retour au brec de Rubren (3340 m) par une bonne trace le long de l'arete sud.

Jour 5 (R2 ; 5h) : du bivouac Boerio, aller au pas de Mongioie et descendre tout le vallon de Rubren par le sentier. Traverser le ruisseau et atteindre la bergerie de Rubren (2448 m). Poursuivre la descente jusqu'a atteindre l'Ubaye. La descendre (GR de pays) en rive gauche jusqu'a un grand replat (plan de Parouart). Reprendre rive droite, traverser le plan, et continuer par le long sentier jusqu'a Maurin et Maljasset. Longer la route sur encore 6 km (GR5) jusqu'a rejoindre le Pont Voute.
A voir sur le web

Précautions

Le passage du col de l'Infernet est tres delicat. On pourra l'eviter en passant par le col de la Gipiere, mais l'itineraire est alors encore plus long pour ce jour 2. Il faut avoir l'habitude du terrain hors sentier (pas de la Souvagea, vallon du Roure, jonction col de Longet-vallon du Loup).


Commentaires difficultés

Seul le pas de l'Infernet est veritablement delicat. Le reste est plutot R3.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Saint-Paul-en-Ubaye, remonter sur 7 km la route vers Maljasset. Se garer juste apres avoir franchi l'Ubaye sur le Pont Voute.


Sortie du 02-08-2012

Grande Poche

Tres belle boucle sauvage aux confins de l'Ubaye, du Queyras et de l'Italie. L'enchainement de tous les cols le deuxieme jour est particulierement beau. Tres bon accueil au refuge Meleze et au gite Pramourel a Chianale. On peut atteindre le bivouac Boerio directement de Meleze, soit directement, soit par le col de Reisassetto, et eviter Chianale. Le bivouac Boerio est tres beau, dans un site sauvage de haute altitude.
Pour corser la difficulte, nous avions envisage de traverser toute l'arete frontiere du pas de Mongioie jusqu'a la tete de Malacoste, puis redescendre sur l'Ubaye par le vallon de la Gavie. Mais toute la crete de Mongioia n'a pas l'air de passer tres facilement. Je serais curieux de savoir si certains randonneurs ont tente la traversee.

Photos de la sortie


  • Horaire : 29h
  • Dénivelé : 4500 m
  • Participants : Sergio

Parcours


  • Nb points : 91
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 55.624
  • Dénivelé - : 4680
  • Dénivelé + : 4680
  • Taille fichier : 2 kB
  • Téléchargement


Identification

( ) bivouak.net

Social Media