Pas Etoupe et couloir Dérobé depuis Bourg
Menu

Pas Etoupe et couloir Dérobé depuis Bourg
Menu

  • Altitude départ : 1020
  • Altitude sommet : 1828
  • Dénivelé : 800
  • Distance : 3 km
  • Temps de montée : 3 h
  • Temps de descente : 2 h
  • Orientation : Est
  • Balisage : Aucun balisage Excellente trace de bouquetins et chamois dans la partie haute
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis Bourg Menu, monter à l'abri de la Peyrouse.
Prendre le sentier du Périmètre vers le nord pendant une dizaine de minutes pour arriver au pierrier qui descend du couloir sous le pas Étoupe.

Remonter au mieux sur le droite de ce pierrier (pour profiter des mottes d'herbe), et rejoindre la première barre de falaise à droite de l'entonnoir. Remonter cet entonnoir en rive gauche (les prises rocheuses y sont à peu près correctes). Une fois franchi ce resserrement, aller en rive droite dans la zone herbeuse et terreuse qui suit. Cette zone n'est pas très agréable, mais vaut quand même mieux que le couloir proprement dit (m'a t-il semblé...).
Arriver au deuxième resserrement, que l'on franchit par le fond du couloir, pour venir butter ensuite sous un ressaut plus sévère.
Là s'arrêtent les choses désagréables, enfin !

En rive droite, repérer une trace de bouquetins (et chamois) qui s'échappe dans l'herbe.
La rejoindre par un pas en traversée dans un mur rocheux, qui nécessite l'usage des mains, mais dont les prises de pied sont suffisantes. L'effort mérite d'être fait car ensuite tout est simple, évident, et rassurant.
Suivre cette trace, qui franchit un éperon (avec une belle pointe rocheuse sur la gauche), qui remonte ensuite au ras des rochers supérieurs (ne pas rester horizontalement car cela ne passe pas, mais monter franchement) pour atteindre le couloir Dérobé. Dans le couloir, l'éboulis est finalement assez stable. Remonter le couloir jusqu'à un gros bloc coincé qui semble fermer la sortie. Regarder alors à gauche (rive droite) le beau balcon rocheux qui, en un S subtil et magistral, vous fera contourner l'obstacle.
De là plus rien n'arrête la progression jusqu’à la sortie finale, peu au-dessus.

On débouche 10 m plus haut que la sortie du pas Étoupe, sur une terrasse herbeuse agrémentée de 2 pins faisant un peu d'ombre.
Un éperon s'avance en plein vide, qui mérite votre détour pour profiter d'un superbe panorama.

Précautions

Casque indispensable. Piolet fort utile dans la partie herbeuse, du bas du pas Étoupe


Commentaires difficultés

Itinéraire hors sentier, ne devant donc pas être considéré comme de la randonnée
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Monestier de Clermont -- Saint Andéol -- Bourg Menu


Situation




Sortie du 14-08-2012

Parcours du couloir Drob

Dans les comptes-rendus de Bivouak, de nombreux commentaires faisaient état de ce pas Étoupe, le signalant comme difficile voire dangereux :


http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2445&id_sortie=4261&id_sport=2

http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2445&id_sortie=4234&id_sport=2

Et je partage complètement cet avis car, la semaine dernière, avec Cathy et Rafaël nous avons parcouru ce pas à la descente. J'en garde un souvenir très précis : A FUIR !
Les pentes de terre, dans lesquelles les cailloux tiennent on se demande comment, sont très raides. L'un des passages, faisant une grosse dizaine de mètres de haut, rend toute erreur impossible à admettre, et cela fait monter la tension nerveuse bien trop haut pour donner l'envie de recommencer. La partie la plus dangereuse est la partie supérieure, sur environ 50 mètres de dénivelé. La suite de la descente est encore rude, mais "pas aussi pire", selon un patois de mon enfance.
Ma conclusion était que je déconseillerai ce pas à quiconque à l'avenir.

Pourtant je mets en ligne aujourd'hui un topo qui parle de ce pas...
Où est le problème ??

Le problème, il n'y en a pas.
C'est une solution qu'il y a.
En effet, circulant dans ces falaises-là à la recherche des chemins de chamois et bouquetins, j'avais l'envie d'aller dans un secteur se trouvant (hélas) justement sous le pas Étoupe. J'ai donc remonté le couloir sur toute la partie inférieure, celle qui est encore acceptable, et me suis arrêté sous la partie dangereuse. C'est là que, regardant les belles traces que les bêtes font ici, l'envie m'a détourné de mon projet initial. Bien m'en a pris.
J'ai suivi cette trace et elle m'a mené dans le couloir Dérobé... puis au sommet, sur les crêtes de la barrière du Vercors.
C'est donc à cause de ce mouvement impromptu que vous pouvez lire ce nouveau topo.

En fait je suis tombé sur un cheminement tout à fait bon, qui court-circuite complètement la partie dangereuse du pas Étoupe. Cela fournit même une variante bien plus agréable à parcourir parce qu'en partie en plein air et non engoncé dans le fond d'un couloir. Les bêtes ne s'y trompent pas, qui passent là, elles.
D'ailleurs, je ne comprends pas bien pourquoi ce passage n'est pas répertorié dans la littérature, compte tenu de la belle alternative qu'il procure...

En saison hivernale, les skieurs de couloir connaissent l'endroit : ils l'appellent le couloir Dérobé, et c'est leur appellation que j'ai reprise ici.
http://www.volopress.net/volo/sortie3302.html

Photos de la sortie

Commentaires

GLaG
28-08-2012 08:40:36

Merci François pour cette découverte ! Va falloir que je retourne dans le coin pour voir..! Mais cela dit je vous trouve tous bien méchant avec ce pauvre pas Étoupe. J'avais été très impressionné lors de ma première visite, mais c'était sans doute dû aux bouquetins qui balançaient des pierres. Cet automne j'y étais retourné et j'avais pris du temps pour faire des photos (trépied posé au milieu du pierrier et moi qui monte-descend plusieurs fois pour prendre la pose :-)) et c'était quand même bien sympa ! J'avais mis quelques photos et même un petit film sur mon blog : http://guillaumelaget.wordpress.com/2011/11/15/pas-etoupe-vercors/

Rafaël Rodon
27-08-2012 20:33:00

2 descentes en peut de temps en rouge :evil: :evil: en vert :) :)


François LANNES
16-08-2012 19:43:48

Effectivement, Ced, je n'ai trouvé aucune trace écrite qui parle de cette possibilité (en été, bien sûr). Par ailleurs, en regardant la photo de l'itinéraire, je me suis dit que peut-être on pouvait éviter complètement le couloir du pas Étoupe, y compris la partie basse... ??? Il semblerait que quelques pentes d'herbe, en rive droite, puissent permettre de passer... mais ce n'est pas certain, et il faut aller le vérifier sur place. Je ne l'ai pas fait sur le moment parce que d'abord je n'imaginais pas que cela puisse être possible, et qu'ensuite je voulais aller sur la vire du rocher de la Peyrouse. Du coup, je ne suis pas redescendu dans ce coin-là. Cela reste donc à vérifier.


ced
15-08-2012 12:04:59

Merci pour le partage François, encore un truc dont je n'avais jamais entendu parler...



  • Horaire : 3 h
  • Dénivelé : 800 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media