Rochers de la Peyrouse depuis le Col de la
Berche, par la piste bleue du Purgatoire

Rochers de la Peyrouse depuis le Col de la
Berche, par la piste bleue du Purgatoire

  • Altitude départ : 1270
  • Altitude sommet : 2011
  • Dénivelé : 1160
  • Distance : 18 km
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Est
  • Balisage : Bleu dans le Purgatoire
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du col, prendre à gauche (poteau et panneau) la piste de la GTJ qui part vers le nord. Vers le point côté 1355m, prendre à droite le sentier qui monte vers l'est. On arrive au pas de la Chèvre, puis on descend en direction de la prairie de Darbounouse. Contourner la prairie par le sud, rejoindre le GR91 et le suivre vers le nord, puis ver l'est. Vers 1400m, dans une clairière, le quitter pour prendre un sentier qui monte à droite. On arrive au Pré du Rey Blanc (prairie surmontée d'une barre rocheuse, cairn). Partir vers la droite ver la lisière et remonter légèrement pour retrouver des cairns: c'est le début de la piste bleue, décrite dans le topo d' Eric vb (rochers du Playnet par la piste bleue du Purgatoire). Elle part vers le sud en légère descente, puis remonte. La piste est mal tracée au début, le balisage est discret, il y a quelques cairns. Elle s'améliore ensuite et rejoint une clairière ou l'on retrouve un chemin qui monte, également balisé en bleu. Le balisage est ensuite meilleur et on rentre dans le Purgatoire: le chemin contourne les difficultés et descend souvent. On passe notamment près d'un gouffre énorme. On sort de la forêt vers 1680m, sous le Pas Morta. Le sentier part vers le sud et on arrive à une « bifurcation »: cabane bleue et flèche sur un rocher! Partir en descente vers le sud ouest-en direction de la cabane 1726m (cairns, vieilles marques bleues, traces peu évidentes). On contourne une zone de lapiaz vers l'ouest, les traces repartent vers le sud-est puis au sud pour arriver à la cabane récente et en très bon état, dans un beau pré.
Remonter ce pré vers le sud-est pour rejoindre une zone de lapiaz que l'on traverse au mieux pour retrouver au sud une zone plus facile et herbeuse (1750m): on reprend la direction sud-est et on retrouve des traces et quelques cairns. Vers 1800m on arrive à un replat herbeux et caillouteux, avant un vallon caractéristique dominé par des rocheux au sud. Remonter à gauche un éboulis pour retrouver des pentes herbeuses que l'on remonte facilement vers la crête au nord du sommet. Suivre l'arète vers le sud jusqu'au sommet côté 2011m.
Descente: il faut rejoindre le bas du vallon herbeux, soit en revenant par le chemin de montée, soit en le descendant directement du sommet. En bas de ce vallon, il y a un petit col où l'on retrouve un cairn: c'est le début de la draille des bergers, bon sentier non marqué sur la carte qui descend sans difficulté sur Darbounouse dans un beau vallon encaissé.
Dans la prarie de Darbounouse, rejoindre le GR et le suivre au sud jusqu'au Pot du Play. prendre à droite le chemin qui va au Bacha de l'Ours (pas d'indication). On le quitte pour prendre à droite (cairn) un sentier qui ramène au col de la Berche.


Précautions

Il faut entreprendre cette randonnée avec une bonne visibilité. Endroit sauvage, très peu fréquenté...


Commentaires difficultés

Pas de difficulté technique, mais l'orientation est difficile et le terrain complexe...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Prendre la départementale 103 au sud de Saint Martin en Vercors (direction Saint Agnan).Quelques kilomètres plus loin, prendre à gauche la direction « La Rivière-La Chabertière ». La petite route monte vers le sud, puis, après un lacet , on arrrive à une bifurcation (point côté 1213m). Prendre à droite (sud). La route arrive au col de la Berche (grande clairière) et continue vers le sud.


Situation




Sortie du 23-09-2010

Puits 1286m

Inspiré par ce départ original du col de la Berche, je franchis le très agréable pas de la Chèvre pour retrouver la prairie de Darbounouse, je passe au puits 1286m toujours en activité et bien protégé, pour retrouver le GR91 que je suis jusqu'au cairn (à main gauche) qui marque le départ de la sente qui conduit au pré du Rey Blanc. Je rends visite à la ruine constellée de balises bleues puis retrouve côté sud le cairn et les balises de la piste bleue que je suis jusqu'à rencontrer la saignée (double traits rouges) marquant la limite de la forêt domaniale du Purgatoire.
Là je décide de suivre ces marques rouges au mieux (petite sente au départ), la suite est plus laborieuse, on finit par trouver dans le haut une petite sente qui laisse à main gauche la saignée et qui va déboucher, après quelques pas d'escalade faciles, sur une crête où l'on trouve un arbre avec un vieux câble (certainement celui du treuil des spéléos); peu après à gauche on trouve une grotte puis quelques cairns ça et là finissent par conduire laborieusement au scialet du Pot2 attesté par des restes de câbles, une inscription de l'ASV sur un mur rocheux au Nord et surtout une inscription explicite mais extrêmement discrète à la peinture bleue "pot 2".
Poursuivant en balcon vers le Sud une vague sente contourne la doline pour s'en extraire facilement. Prenant une direction SE au beau milieu des lapiez sans trace, ni cairns, je repère un collet estimé à 1830m point de passage le plus aisé pour rejoindre le vallon issu du pas Morta. (Du collet on voit la bergerie 1720m). Descente aisée jusqu'à rejoindre les double traits rouges que l'on suit jusqu'à la petite cuvette herbeuse au sud du pt 1671m. Me dirigeant vers le sud, je tombe nez à nez avec un muret de pierres sèches que je franchis pour remonter la pente herbeuse à droite, peu après un cairn signale la présence de la piste bleue retrouvée !
La suivre vers le Sud avec quelques détours, elle conduit à la cabane 1720m du berger (tous les moutons s'agglutinaient autour).
Retour par la facile draye des Bergers, Darbounouse, le pot du Play et enfin le Bacha de l'Ours.
Dénivelée cumulée de 950m. Boucle extrêmement sauvage qui ravira les amateurs de solitude. on peut coter l'ensemble R3 étant donné la nécessité de recherches et l'aspect paumatoire des lieux.
Merci à Scal pour m'avoir signalé l'emplacement du Pot2 et à Géba/Philippe pour l'idée de départ.

Photos de la sortie

Commentaires

geba
24-09-2010 18:39:20

C'est vrai que je n'étais pas loin. De retour dans le coin l'autre jour, j'ai trouvé l'entrée amont du talweg [ 31 T 698403 4981323 ]. Une petite sente discrète commence la descente et sur un bloc, un petit cairn marque le passage. Je localise d'autres bifurcations repérée le long de la Piste des Charbonniers. Il serait intéressant de dresser une carte de tous ces passages et points caractéristiques (j'ai commencé mais beaucoup de sentes manquent encore).

scal
24-09-2010 17:42:02

Goupil-->la saignée et qui va déboucher, après quelques pas d'escalade faciles, sur une crête où l'on trouve un arbre avec un vieux câble dernièrement, alors que je venais de la source à Goupil ou "Bénitier", j'ai traversé/descendu jusqu'à cet arbre et puis suivi exactement ton itinéraire jusqu'à la piste bleue ! d'ailleurs cette jonction avec la piste bleue ( à coté du pt 1671 ) c'est aussi l'arrivée du talweg du sentier des Charbonniers; Geba l'autre fois tu étais à une portée d'arquebuse :) à noter donc la possibilité dans les parages de s'abriter ( bivouac ) dans la zone d'entrée de la grotte " Morta " il y a même de l'eau, mais attention il s'agit de gours stagnants et sa qualité paraît très douteuse !!


geba
24-09-2010 13:26:22

Merci Goupil pour ces nouvelles et intéressantes précisions.


ced
24-09-2010 12:44:46

Bonjour, Une exploration qui semble bien sympathique ma foi !



  • Horaire : 7h pour le circuit
  • Dénivelé : 950 m
  • Participants : André

Autres sorties

Date Titre Auteur
04-08-2010

Depuis notre visite au Purgatoire en juillet, nous avions envie de ret...

22 Philippe Mahieu

Identification

( ) bivouak.net

Social Media