Le Baraquement de la Seyte en circuit

Le Baraquement de la Seyte en circuit

  • Altitude départ : 1469
  • Altitude sommet : 2122
  • Dénivelé : 653
  • Distance : 11 km
  • Temps de montée : 2h00
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Aucun
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Du parking longer par la gauche le stand de tir et prendre la route militaire qui dessert le Fort du Randouillet. Continuer sur cette route passer prés de l'ancien Fort d'Anjou. Continuer toujours sur la route militaire, la couper par endroits en prenant les sentiers, pour déboucher finalement à l'ancien baraquement de la Seyte.
Pour la descente prendre à gauche la large route militaire qui démarre aprés la station du téléphérique. Passer au Clot de l'Infernet (baraque) et par les nombreux lacets rejoindre le Fort Dauphin puis le parking.

Précautions

Aucune mais Lampe frontale aujourd'hui


Commentaires difficultés

Aucune
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès depuis Briançon par la route du col d'Izoard. A la sortie de Fontchristiane prendre à gauche la route du Fort des Têtes et stationner sur le grand parking.


Situation




Sortie du 23-07-2010

Sortie nocturne ce soir pour une randonnée (promenade plutôt) au dessus de Briançon. Plusieurs remarques c'est beau une ville la nuit, ses vallées aussi, les lumières orange, blanche, bleu offrent une vision trés spectaculaire. La balade se résume aussi à un aspect historique extrémement riche. Ici on découvre les ouvrages militaires et également les infrastructures mises en place pour construire et faire vivre ces lieux. Certes maintenant c'est en partie en ruine. En ruine le téléphérique qui relait la Schappe (parc au bord de la Durance à Briançon) au Fort de l'Infernet. Ce téléphérique à 3 portions (Schappe - Randouillet, Randouillet - La Seyte, La Seyte - L'Infernet) permettait de monter provisions diverses et parfois hommes pour alimenter les baraquements et le fort. Il existe aussi au Fort de l'Infernet un câble qui le relie au baraquement de la Cochette vers le Montgenèvre. Le deuxième aspect est le tour des forts qui maintenant retenus au patrimoine de l'UNESCO font un peu plus de publicité à ces villes que M de Vauban (sur son grand cheval supersonique) à réussi à fortifier. Je mettrai une marque forte sur celui que je préfère le Fort des Têtes superbe bâtisse dominant Briançon qui recevait cette année un super spectacle de son et lumière.
Pour la balade elle même, elle est trés facile, un peu longue sur le retour, et le petit en cas pris à la Seyte accompagné de la délicieuse liqueur de cerise d'Aline est une bonne entame pour attaquer la descente.


  • Horaire : 2h00
  • Dénivelé : 653 m
  • Participants : Les amis de l'Arbb

Identification

( ) bivouak.net

Social Media