Crêt de l'Oeillon et les Trois Dents en
boucle depuis Véranne

Crêt de l'Oeillon et les Trois Dents en
boucle depuis Véranne

  • Altitude départ : 560
  • Altitude sommet : 1364
  • Dénivelé : 950
  • Distance : 16 km
  • Temps de montée : 3 h
  • Temps de descente : 3 h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : tantôt balisage VTT marron, tantôt balisage blanc-marron du PNR du Pilat, tantôt rien (cf. topo)
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

A Véranne, suivre la D 34 vers l’ouest. On voit très vite apparaître au fond la chapelle St Sabin au sommet de sa montagne. Sortir de Véranne et un peu plus loin, après le pont sur le Charamel, quitter la D 34 pour prendre à droite la direction de La Prat (poteau). Passer la ferme et continuer sur le chemin de terre. Entrer dans la forêt et toujours monter. Vers 740m, à La Selle, monter à droite (NW) en suivant le balisage VTT marron. Le sentier passe successivement aux maisons de Michodon, La Ligue, et débouche à l’auberge de St Sabin. Prendre alors la sente en face qui longe la rangée d’arbres et monte (panneaux explicatifs) à la jolie chapelle de St Sabin (1058 m). Là, très belle vue sur Pélussin, la vallée du Rhône et le Vercors tout au fond.
Revenir sur ses pas et, au 1er poteau "Croix de St Sabin", prendre à gauche, puis à droite pour rejoindre la route qu’on traverse : le chemin se poursuit en face (Nord, panneau) et rentre en forêt. Garder alors cette direction et ce chemin - on laisse bientôt le balisage VTT à droite, il est relayé plus haut par le balisage blanc et marron du PNR du Pilat. On passe à la croix votive de J.M. Odouard ; au fond, bâtisse du Crêt de Botte à gauche et "fusée" du Crêt de l’Oeillon à droite. On débouche ainsi au Col du Gratteau (1205, panneau), et on rejoint la route goudronnée.
Si on ne veut pas monter au Crêt de l’Oeillon, on peut prendre directement, depuis ce Col, la direction des 3 Dents (panneau : on descend une échelle métallique et on suit le sentier en bas).
Pour monter au Crêt de l’Oeillon, rejoindre d’abord le Col de l’Oeillon par la route (c’est le plus simple et ce n’est pas long !). Au col on prend d’abord le début du sentier qui monte en face de l’Auberge dans le bois (direction "La Jasserie/ Collet de Doizieux") puis les traces plus à droite (NNW) qui coupent tous les lacets de la route du Crêt pour monter directement à ce dernier. La trace bute sur le chirat : le longer (trace) puis monter directement dans les blocs jusqu’à la croix et la table d’orientation du Crêt de l’Oeillon (1364 m). Vue superbe, en particulier sur les 3 Dents… et le Mont Blanc !
On revient sur ses pas jusqu’au Col de l’Oeillon, où il faut prendre, de l’autre côté de la route de Pélussin, le sentier (descente raide) marqué "Roisy par les 3 dents" puis "Collet de Doizieux" (dir. E-SE). Au point 1180 (poteau), prendre à droite (SE, pas d’indication) la trace horizontale qui rentre dans la forêt et débouche sous les Dents. Laisser un premier et beau gros rocher à droite (mais si on a le temps, ne pas hésiter à monter dessus) et continuer vers les 3 Dents (en fait elles sont 4... mais la première, plus petite, ne compte pas ?!) toutes proches. Le sentier toujours balisé passe au pied des dents, mais il serait très dommage de ne pas y grimper ! Donc, pour profiter du court mais sympathique petit parcours de crête, monter aussitôt (trace) sur la 1ère dent, puis dans la foulée sur les 3 autres, en restant le plus possible sur le fil (montées et descentes, suivre la trace). De la 4e, ("Pic du Midi", rien que ça, 1213 m) on redescend ensuite sur le sentier balisé qui passe derrière la dent avant d’entamer la descente, toujours balisée.
Le sentier traverse 2 chemins (suivre la direction "Chanterelle". Au point 1005 (carrefour de 5 voies), prendre la 3e voie en partant de la gauche (descente raide en lisière de forêt). Aux carrefours suivants prendre respectivement à droite, puis à gauche (chemin goudronné). La suite est sans problème : plein est en passant successivement aux fermes de Maisonneuve et Cubusson, puis au carrefour 810 (croix – puis ça remonte un peu dans la forêt en face) jusqu’aux Bessières, où on oblique au sud, comme indiqué sur le panneau, jusqu’à Véranne.

Précautions

Carte IGN recommandée.


Commentaires difficultés

Rien de difficile, mais la carte IGN est recommandée (dans le Pilat il y a plein de sentiers qui se croisent un peu partout !). La chevauchée intégrale des 3 Dents demande un minimum d'attention (R3 si on reste vraiment sur le fil - mais il y a toujours des échappatoires moins raides).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Saint-Etienne : D8 jusqu'au Bessat et à la Croix de Chaubouret, puis D34 jusqu'à Véranne. Depuis la vallée du Rhône (au sud de Vienne) : N 86 puis D503 par Malleval et Maclas, de là à Véranne tout proche. Sa garer sur la place de l'église.


Situation




Sortie du 25-09-2015

Sur les dents

Les 4 Dents

Que faire après un été sportif raté, où toutes les superbes randos montagne fantasmées sont soudain tombées à l’eau (santé problématique oblige) ? Soit se lamenter, soit tenter de rebondir en reprenant des forces, c’est-à-dire l’entrainement, donc renouer progressivement le fil cassé des "vraies" randonnées en montagne !

Les Alpes attendront encore un peu, le Pilat plus proche et plus sécurisant va me donner l’occasion de tester ma forme encore convalescente… Justement, les 3 Dents, déjà visitées certes mais pas encore chevauchées sur le fil, me paraissent une façon stimulante de me remettre en selle (ou plutôt sur pieds…). Nous voici donc partis ce vendredi avec Jean-Yves qui ne connaissait pas encore cet itinéraire "dentesque". Un peu curieux certes, a priori, de partir de si bas (Véranne) alors qu’on peut monter en voiture jusqu’au Col de l’Oeillon tout proche de nos dents… mais tellement plus sympathique pour sentir battre le cœur du Pilat, avec ses forêts si denses, ses pâturages en clairières encore habités de paisibles troupeaux, ses fermes taillées pour l'éternité éparpillées ici ou là, ses murets en pierres sèches, ses chemins caillouteux et ses rudes chirats.

Gris et froid au départ de Saint-Etienne, le temps s’est illuminé d’un coup sur le versant rhodanien après la Croix de Chaubouret. Oh c’était pas miraculeux, les Alpes sont restées invisibles, noyées dans la brume toute la journée. Mais dès la chapelle St Sabin, la vue plongeante et panoramique sur la vallée du Rhône avait de quoi nous réjouir. Plus haut, l’heure déjà un peu avancée (on n’était pas partis très tôt…) nous ayant fait renoncer à l’aller/retour au familier Crêt de l’Oeillon tout proche, on décide de bifurquer dès l’arrivée au col du Gratteau vers les fameuses Dents (via les marches métalliques à droite du terre-plein). Arrivés sur le site des Dents, il est temps de pique-niquer ; mais le fort vent qui sévit là-haut nous oblige à nous réfugier pour cela… dans un gros chaos de blocs rocheux ! On ne s’attarde pas, les 4 Dents nous attendent, et malgré les rafales persistantes nous attaquons leur très ludique traversée intégrale : un vrai petit plaisir ! Quelques pas délicats dans les redescentes, mais ça passe, et ce n’est jamais bien haut. En plus on est tout seuls, pas un chat.

Après un dernier balayage panoramique de la vallée du Rhône (on en s’en lasse pas) depuis le "sommet" du "Pic du Midi", le retour en boucle vers Véranne (plus le moindre souffle de vent) ne sera plus qu’une douce formalité. Quelques rares cueilleurs de champignons (aux paniers désespérément vides…) seront là nos seules rencontres du jour.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3 h
  • Dénivelé : 800 m
  • Participants : Jean-Yves

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-02-2014

L'idée première a été de partir de plus bas qu'à l'habitude à pa...

10 JeunouKiKrak
18-04-2010

Le "drame" du Pilat c'est qu'on peut quasiment accéder à ses deux pr...

8 Geoffroy Rémi

Identification

( ) bivouak.net

Social Media