Rochers du Ranc des Agnelons par la fissure
cheminée Ouest de la double brèche depuis Villard de Lans les Clo

Rochers du Ranc des Agnelons par la fissure
cheminée Ouest de la double brèche depuis Villard de Lans les Clo

  • Altitude départ : 1232
  • Altitude sommet : 1974
  • Dénivelé : 870
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Suivre combe de charbonnière
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Des Clots prendre la direction "collet des Clots", descendre dans le vallon de la Fauge et remonter à la bergerie pour suivre vers le sud "combe de charbonnière". Le sentier monte raide jusqu'à couper celui venant du col vert. Continuer de monter vers le Sud et quitter le sentier à la sortie du raidillon. On a alors dépassé l'éperon qui descend de la double brèche. Monter plein Est avec en point de mire une cavité bien visible. Surmonter une petite barre pour accéder à une vire à la base de la muraille. Revenir vers le Nord pour s'engager dans la fissure cheminée bien évidente. A la sortie, poursuivre tout droit et venir buter contre un ressaut qui se négocie soit à droite, soit à gauche (II cailloutis terreux). Remonter jusqu'à la double brèche et grimper facilement sur l'arête. La suivre au plus près du fil ou bien légèrement en contre-bas sur une sente. Certains passages aériens restent cependant obligés.
Du col vert regagner le vallon de la Fauge en passant par l'abri de Roybon.

Précautions

Ne pas s'aventurer dans la fissure cheminée par temps humide ou après la pluie.


Commentaires difficultés

Il y a dans cette fissure cheminée deux "difficultés": sur deux courts passages on est dans du II+ sur du rocher qui peut être humide, et la seconde est de surmonter au delà de la cheminée une barre d'une petite dizaine de mètres (II) sur du cailloutis terreux. Le cheminement sur l'arête est assez aérien si on cherche à rester au plus près du fil. Quelques pas d'escalade en II sont alors à prendre en compte. R5 pour l'ascension de la cheminée, R4 pour la progression sur l'arête. Casque impératif dans la cheminée, corde conseillée. Au niveau des ressauts en II+, deux spits dont l'un avec sangle.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

A Villard de Lans, prendre la direction "lycée climatique". Tourner à gauche au point 1078m et monter stationner au parking des Clots.


Situation




Sortie du 20-07-2013

les Pierres

Aujourd'hui c'est Madame qui prenait la voiture, il fallait donc trouver une balade au départ de Villard.
J'ai repensé à cette traversée du ranc des Agnelons que j'avais voulu faire il y a 3-4 ans mais où j'avais arrêté rapidement à cause du mauvais temps.
Donc cette fois c'était le jour, et au final je m'en veux : quand je pense que j'ai dû monter 30 ou 40 fois le col Vert, j'aurais dû passer par là plus tôt !
C'est un beau cheminement aérien et panoramique, qui était tout de même pas mal plus long, délicat et parfois aérien que ce que j'imaginais : heureusement que je n'avais pas emmené le fiston !
Alors que dès 9h du matin le col Vert était déjà assez fréquenté, j'ai juste croisé sur la crête un randonneur sans doute contemplatif comme moi (il redescendait déjà). Question animaux j'ai enfin vu un chamois (je commençais à désespérer cette semaine), et l'aigle est repassé mais très brièvement.
Arrivé à la double brèche j'ai mangé en regardant les grimpeurs qui s'engageaient vers le Gerbier (qui m'a semblé pas mal plus impressionnant que ce que j'avais vu en photo ; je ne pense pas que j'aurais eu le courage de l'enchaîner après les Agnelons n'étant plus un jeunot comme Pascal Sombardier qui suggérait l'enchaînement dans son livre)... Un couple d'ailleurs débutait la traversée, et la jeune femme ne semblait pas très à l'aise (ce que je comprends)...
Enfin pour reprofiter de l'arête avec les nuages moins présents, j'ai opté pour le demi-tour vers le col Vert, en prenant largement le temps de regarder les animaux, les fleurs, etc... Vers 16h un coup de tonnerre retentit et m'arrache à ma tranquilité : je m'aperçois avec surprise qu'un orage se déclenche sur Méaudret, je n'avais pas vu ces nuages noirs arriver...
Du coup je n'attends pas plus un nouveau passage de l'aigle et je redescends sans traîner (mais finalement l'orage se décale vers Autrans).
Arrivé à Roybon je vois l'hélico des secours qui survole un long moment (pas loin d'une heure je pense) le Gerbier et le bout des Agnelons : j'espère qu'il n'y a pas eu d'accident grave...
Enfin le bilan : une belle journée en montagne comme j'aime, perché sur une crête loin du monde. Maintenant c'est clair : du col Vert je ne filerai plus vers le Cornafion ou le col de l'Arc.

NB : précision sur le sentier
Des forestiers ont travaillé récemment au-dessus de Roybon et la piste est vraiment très boueuse et abîmée entre la fontaine Magdelen et la jonction avec le sentier qui arrive du pont de l'Amour. Privilégier donc ce dernier accès pour monter à Roybon.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 870 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-10-2009

Depuis le temps que j'avais envie de parcourir cette belle arête aér...

Mam
11-09-2007

Du vallon de la Fauge, en scrutant la muraille, on a bien du mal à im...

frédo

Identification

( ) bivouak.net

Social Media