Pic Pierroux par le versant Ouest depuis
les Hauts Gicons

Pic Pierroux par le versant Ouest depuis
les Hauts Gicons

  • Altitude départ : 1500
  • Altitude sommet : 2377
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 2
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Inexistant.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Rejoindre la cabane de l'Aup à 1577m puis le col de l'Aup pour bénéficier de la vue remarquable. De là effectuer une traversée sous le point coté 1835m et rejoindre la crête de Pierroux. De la remonter les pentes herbeuses jusqu'au sommet.
A lire
  • Du Mont Aiguille à l'Obiou, alpinisme et randonnée en Trièves et Dévoluy par Pascal Sombardier. Référence : Topo N° 23 proposé par vch

Précautions

Le passage par le col de l'Aup n'est pas nécéssaire. Surout que les pentes herbeuses sont raides lors de la traversée. Il est possible de rejoindre directement la crête du Pierroux par le ruisseau du Queyras.


Commentaires difficultés

Pentes herbeuses raides.

Commentaires

7-laux
08-07-2007 12:02:13

La vue du sommet est effectivement exceptionnelle car "très très" panoramique. Cette rando mérite vraiment le détour sauf si le troupeau du berger s'échappe et en fait son campement d'été. Cela devient alors un champ de bataille nauséeux :wink: Cette rando est aussi décrite dans le Bonfort (topo - 477) :idea:

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

St Disdier - Les Hauts-Gicons - jusqu'au pylône 1352m. Si l'on aime pas la piste, on peut poursuivre la route jusqu'au point 1500m.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 26-06-2010

Sans contrainte horaire et avec ce beau temps annoncé, j'ai envie de sortir un peu de l'ordinaire. Je range au placard mon projet de "balcon du vénéon" car j'ai peur d'étouffer en plein soleil et me décide pour le Dévoluy dont on a tant venté la caillasse.

Bon, comme la caillasse c'est pas trop mon truc, je me décide pour la pic pierroux, assez court et enherbé (renseignement pris auprès de véro !).

Le seul problème avec le Dévoluy c'est que c'est loin ! Près de 2h00 pour arriver à destination et 3€ laissés à AREA...
Au fur et à mesure du trajet on remonte le temps et on perd en station radio. Au départ on a plus que france bleue isère puis ensuite... Radio Mont Aiguille !! puis plus rien...

Bref. Au passage je fait une halte aux Payas pour faire une photo de champs de coquelicot sur fond d'Obiou, puis une autre à St Disdier pour faire le tour de la mère église (1080, non ça n'est pas l'altitude). Ben oui, aujourd'hui je fais le touriste !!

Je me gare un peu après le parking d'escalade au point 1359. On peut très facilement continuer en voiture jusqu'à 1500m environ.
Déjà sur la route le décors est dépaysant. Ici tout a des accents de méditerranée : les pins, les terres noires ravinées, les éboulis de calcaire.
La partie de piste n'est pas des plus intéressantes. Peu après le départ j'entends les moutons et je repense aux commentaires lus ici. Mais en fait ils sont gentillement parqués sous le chemin et dans un pré de l'autre côté de la vallée et je n'en verrai aucun ensuite.
On penètre ensuite dans le vert vallon de l'aup dont on rejoint la cabane rapidement à travers les herbes et les fleurs.
Direction ensuite le col de l'aup, facultatif et qui n'apporte pas des masses de choses au final. Je croise la seul personne de la journée en train de faire la pause au col, ensuite se sera la solitude jusqu'au bout. Au passage je remarque déjà des beaux bourgeons sur l'Obiou et sur les crêtes de Farraut.
Traversée ascendante sur l'arête depuis le col. Au point 1792 je m'aperçois que le Pic Grillon n'est pas directement accessible, il faut desescalader un peu pour remonter de l'autre côté du coup je laisse tomber car j'ai encore du pain sur la planche.
Nouvelle surprise une petite barre de 2m a descendre pour pousuivre l'arête (du col tirez à niveau !!!) qui se franchit sans trop de difficulté. S'ensuit une loooooongue montée monotone sur la crête de Pierroux. Quoique le plus ennuyeux n'est pas la crête mais les hordes de mouches qui m'ont continuellement assailli jusqu'à 2200 (j'ai du en assomer des dizaines...) !!

Enfin arrivé sur la crête il n'y a pas de surprise, les hauts sommets des écrins sont entourés de nuages de même que ceux du dévoluy... Je n'aurais même pas la vue complète sur les falaises de farraut (au passage je m'avance sur la crête vers le sud pour prendre la photo et je tombe sur un lecteur mp3 dont j'apprends à l'instant qu'il appartient à M. GlaG !!!!).
En picorant mes graines j'aperçoit du coin de l'oeil un gros zozio qui file le long de la crête, le temps d'allumer l'appareil, d'enlever le bouchon et hop il est déjà trop loin. Je pense que c'était un vautour qui profitait des thermiques pour faire la ligne de crête.

La redescente est aussi éprouvante pour les genoux que la montée !! Comme il n'y a pas vraiment de trace c'est droit dans la pente et avec mes pneus lisses ça n'est pas sans mal !! L'avantage c'est qu'en allant plus vite les mouches restent derrière...

D'une manière générale toutes les pentes sont bien fleuries et les botanistes en herbe peuvent bien remplir une journée à herboriser dans ce vallon. Pour moi les associations sont déroutantes, on trouve à peu de distance des pins, des mélèzes et quelques sapins ! Pour les fleurs les orchidées sont de sortie (orchis sureau, nigritelles, orchis globuleux, gymnadénia, orchis brûlé...) et plein d'autres trucs tantôt de prairies sèches (ou moins sèche vers le col), tantôt d'affleurements rocheux : myosotis, trolles, globulaires, ceraistes à gogo, phalangères, paradisies et même quelques bouquets de tulipes sur la pente du haut et des ornithogalles près du ruisseau !

Pour la descente, j'ai pris direct par le "ruisseau" (à sec) que je suivrai finalement jusqu'à la piste. Comme il est à sec je reprend la piste en direction de la voiture au lieu de continuer à descendre ce qui était mon idée de départ.

Au retour encore un détour touristique, par la source des Gillardes cette fois, 2ème résurgence de france après la fontaine du vaucluse (enfin c'est ce que dit le panneau).

Une journée dépaysante qui ne m'a pas encore fâché avec ce massif...

Commentaires

montagne-a-vaches
26-06-2010 20:55:39

Non pas encore totalement dégouté, pour ça j'irai certainement faire un tour dans les caillasses du grand ferrand !! Les Gillardes coulaient plutôt bien mais comme je les ai jamais vues j'en déduis par rapport aux mousses sur les bords... D'ailleurs le débit varie t il ? Si l'eau mets 6 mois à descendre le débit devrait être "lissé" non ?
Citation:salut donc le pont de la souloise est terminé !! Il y a encore des travaux (garde corps) et un alternat au niveau du pont...

philippe harlin
26-06-2010 20:40:25

salut donc le pont de la souloise est terminé !! encore 1 mois et je suis la haut pour 3 semaines . ça me manque affreusement ,pourtant j'y était 1 semaine fin mai . c'est pas l'envie qui m'en manque d'aller habiter la haut .


GLaG
26-06-2010 19:44:37

Heureux de voir que tu n'as pas été dégouté, à défaut d'avoir été entièrement conquis, par ce massif.
Citation:Le seul problème avec le Dévoluy c'est que c'est loin ! Près de 2h00 pour arriver à destination et 3€ laissés à AREA... Il me semble moins cher (pas d'AREA), plus court en kilomètres et pas plus long de passer par la Mure puis la petite route qui relie le Pont de Ponsonnas à Saint-Sébastien. En hiver elle peut être bien verglacée mais en été pas de souci...
Citation:Au fur et à mesure du trajet on remonte le temps et on perd en station radio. Au départ on a plus que france bleue isère puis ensuite... Radio Mont Aiguille !! puis plus rien... C'est pour l'ambiance "bout du monde" :D
Citation:Au retour encore un détour touristique, par la source des Gillardes cette fois, 2ème résurgence de france après la fontaine du vaucluse (enfin c'est ce que dit le panneau). Elle coulait comment aujourd'hui ?



  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1020 m
  • Participants : Personne

Autres sorties

Date Titre Auteur
12-12-2009

Finalement, le Pierroux est plus sympa l'hiver : pas de moutons, et a...

GLaG
22-05-2009

Il est vrai que les pentes sont raides! Mais quel plaisir quand on arr...

sylvie c
01-07-2007

Nous avons fait cette randonnée sur les conseils du berger de Villard...

vch

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media