Néron Traversée des Aretes Sud/Nord de
St Egrève

Néron Traversée des Aretes Sud/Nord de
St Egrève

  • Altitude départ : 220
  • Altitude sommet : 1298
  • Dénivelé : 1300
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Superbe balisage bleu tout le long
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

De la charmante place de Muret, continuer la route sur 50 mètres vers le sud avant de prendre à gauche puis, juste avant une maison qui se prend pour un château, mais qui ne l’est pas du tout. Emprunter le petit chemin qui part droit dans la pente et qui longue le terrain de la maison. Il ne tardera pas à tourner a droite puis à monter raide jusqu'à la fontaine vierge, en la voyant, vous comprendrez pourquoi source ou fontaine sont au féminin. Cette source est unique en son genre. Il faut partir à gauche vers le nord et longer la falaise, on ne tarde pas à trouver un câble puis un autre, inutile de dire que cela ne passe pas ailleurs. Deux cents mètres plus haut, on retrouve le chemin des charbonniers. Depuis 2003 il porte encore mieux son nom : tout est cramer. Mais c’est sans compter sur les ressources inépuisables de la nature, ça repart de partout. Il reste des îlots préservés du feu par endroits. Prendre donc vers le sud sans monter pendant un bon moment avant de tomber sur un carrefour, c’est à gauche pour rejoindre le poste romain. (à droite on y arrive aussi mais c’est beaucoup plus long on passe par Pré Néron) Au poste romain on comprend la décision des romains de l’opportunité d’un poste, la vue est superbe, quoiqu’un peu bruyante, mais au temps des romains…. La suite est évidente, c’est l’arête. On progresse plutôt sur le flanc ouest, vous passerez successivement sur une arête aérienne et moutonnée, beaucoup plus loin une rampe niveau 3 à tout casser, au dessus du couloir en Z, une traversée vertigineuse de 20 mètres au dessus de gouffres insondables, mais en vérité à part le gaz c’est pas difficile. Puis une partie de montagne russe à caracoler sur une arête parfois débonnaire, parfois aiguisée. Attention ce n’est jamais très difficile mais attachez bien vos lacets, il ne faut jamais trébucher. Ames sensibles s’abstenir. Une croix rouge annonce le sommet et la fin des difficultés. La traversée dans le sens Sud Nord pose beaucoup moins d’incertitudes quant à l’itinéraire. Le balisage nouveau est de toute manière EXCELLENT. Impossible de se gourer ou alors vous êtes daltonien.
Il faut continuer sur l’arête dépasser un premier panneau muet, puis un deuxième avant de tourner à gauche. La descente qui suit est beaucoup moins évidente et il faut bien chercher les balises. On arrive ainsi au bloc erratique, il vient de la Mure à dos de glacier. On retrouve le chemin des charbonniers que l’on suit en descente pendant un bon moment avant de retomber sur l’intersection de la fontaine de la vierge. Il parait qu’il y a un chemin qui descend avant, le chemin des plaques, mais je ne l’ai jamais trouvé en partant d’en haut. Pour le retour, on est en terrain connu, attention à l’humidité, c’est glissant.
Il existe un petit opuscule de Thierry Margueritat sur le Néron qui est très intéressant.

Précautions

une corde au cas ou.


Commentaires difficultés

Longue arête aérienne (Quelques pas de 3) ATTENTION ACCES INTERDIT par arrêté municipal sauf aux chasseurs en période d'ouverture de la chasse.

Commentaires

Claude Simon
16-02-2012 08:38:24

Bonjour l'ami ! Il n'y a plus d'exemplaires... les 1000 bouquins édités en 2002 ont "enflammés les esprits" avant l'incendie ! Bref, je prépare une nouvelle édition très nettement améliorée pour l'année prochaine. Mon problème actuellement est de mettre sur GPS tous les chemins de notre montagne... en raison, de l'incendie qui a quelque peu chamboulé lers itinéraires et l'éboulement du Godefroy qui en a supprimé d'autres . Je propose de vous y conduire (Pas au Godefroy) contre un ébergement d'une semaine si c'est possible sinon, tant pis pour l'ébergement, j'vous y conduirais quand même... En effet, je ne suis plus sur Grenoble mais sur Briançon... Je viendrais je ne sais pas quand, selon météo, selon disponibilité(S), selon une maman malade... Quoi qu'il en soit, si vous avez deux ou trois trucs sur c'Néron a me demander, ne vous génez surtout pas. Cordialement claudesimon4395@sfr.fr

anonynmous
22-05-2006 11:49:22

A noter que l'ouvrage de T. Margueritat, cité en fin de topo, est une abonitation dans le genre : fautes d'orthographe et de syntaxe à gogos, erreurs d'itinéraire et historiques ... Heureusement, il n'est plus en vente. :) Par-contre, je conseille aux passionés de cette montagne mythique le livre de Claude Simon (vendu à compte d'auteur), sori il y a 4-5 ans : il fourmille d'informations en tout genre mais il est un brin longuet (on dirait presque une thèse !). Et là aussi, le problème est de savoir si il est encore disponible.


Michel Pila
21-05-2006 20:58:30

Bonsoir, Concernant le balisage, il est clair qu'il est récent, très récent puisque il y a des giclures de peinture bleue sur des plantes annuelles. De plus il y a bien plus de balises qu'avant. En outre, le chemin est entretenu car la plateforme a été refaite en plusieurs endroits, des buis gênants ont été coupés. On voit encore les coups de pioches et de la sciure. Quant à l'interdiction, je croyais qu'elle n'avait plus cours mais je viens de vérifier, à ma grande surprise, c'est vrai. Je rectifie tout de suite le topo en précisant l'interdiction (sauf aux chasseurs!!!). (pour voir l'arrêté complet :http://www.mairie-st-egreve.fr, tapez neron dans recherche, puis choisir Arrêté n°2005/79)


Loïc GAUDRY
21-05-2006 09:15:30

Tout le monde est libre d'aller et revenir !!! En hiver des panneaux d'interdiction sont egalement là pour nous rappeler que tels ou tels accès, combes sont interdits car sujets aux avalanches et pourtant tout le monde s'engage alors où est le problème.


anonynmous
20-05-2006 18:44:24

A la base, je trouve ça malsain de proposer un itinéraire interdit d'accès. D'ailleurs des panneaux sont bien mis en évidence aux départs des chemins. Comme dit Frédo, cela pourrait inciter n'importe qui de s'aventurer sur un terrain particulièrement malsain en terme de chutes de pierre. D'ailleurs tout un sujet a été traité concernant le Néron : http://www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=1962&id_sport=2 Il faut croire que Michel Pila ne l'a pas lu. :evil:


frédo
20-05-2006 18:17:47

As-tu l'impression que ce balisage est récent? Ce qui serait étonnant puique l'itinéraire est interdit. En tout cas, vu le profil de l'itinéraire, il ne faudrait pas que ce balisage incite Monsieur "tout le monde" à s'y engager. Tu as mis 5 h pour boucler le tour mais je connais 2 personnes qui en ont 10...preuve que c'est un itinéraire qui peut opposer des difficultés. Ces 2 personnes ont d'ailleurs utilisé la corde pour un passage. Par beau temps, ça doit être une belle virée. Est-ce que l'on en revient bien noirci?


STEVE barbier
12-07-2010 22:12:24

J'ai fait cette sortie ce jour - le panneau à l'entrée du chemin n'interdit pas l'accès mais interdit de sortir des sentiers balisés. Faites vite cette sortie avant que le trace soit perdue à jamais, envahie par ronces, framboisiers, buis et plantes vivaces. Je confirme le bourinage dans les ronces et les arbres qui jouent au mikado géant, çà prend du temps A ce jour compte tenu de l'élagage à faire il vaut mieux avoir pantalon et tee shirt manches longues. Le balisage est vraiment top Et quel bonheur de trouver de l'eauà la fontaine vierge- prévoir quand même une grosse ration d'eau car à partir de 11.00 heures, çà cogne

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Saint Egreve, avant le stade à droite (au sud du stade) place de Muret


Situation




Sortie du 21-05-2017

Tourisme au Néron

Muret > Grand Saut > Ecureuils > Arêtes jusqu'au poste romain > Fontaine Vierge > Muret

L'envie d'écrire m'a quittée depuis un moment mais je fais une petite exception ici.
Pour changer de la classique traversée des arêtes depuis Narbonne j'ai voulu tester le départ depuis St Egrève. C'est autrement moins parcouru !
J'ai hésité un peu pour trouver le sentier en direction du Grand Saut : 1) le départ n'est pas marqué, il faut pendre une sente après quelques marches en rondin sur le sentier au dessus du stade 2) la suite est assez encombrée de ronces, d'arbres, on sait plus trop si on est dans le ruisseau ou sur un chemin pendant quelques temps, heureusement plus on monte mieux c'est (je me demande si j'ai pas pris une variante en bas). Une fois aux stèles le sentier est évident, les marques bleues sont légion. Quelques pas sont équipés en cordes nylon (ou vieux câbles) mais à la montée on peut s'en passer. C'est tout de même plus terreux et moins aseptisé que la passerelle H. Müller ! Une fois sur le sentier des charbonniers j'ai pris à gauche jusqu'à... un bloc erratique. Et là je cherche le départ pour l'arête des écureuils : au dessus en dessous, rien... Je continue donc à monter et tombe sur ... LE bloc erratique. Eh oui, je me suis arrêté au premier que j'ai vu, erreur de géologue averti ! Là pas de doute pour le sentier qui part à droite direction l'arête. Celle ci se monte assez bien, le rocher est joli, jamais difficile et toujours aussi bien pointillée. En haut des "difficultés" je vois une trace qui continue à monter et une qui tire à flanc. Je ne suis pas un tire à flanc alors je grimpe... sauf qu'en arrivant au sommet nord (croix rouge) je me rends compte qu'on ne pas pas traverser le ravin Ülrich pour rejoindre les arêtes... donc redescente et remonter infâme dans le ravin jusqu'à la crête où je ne tarde pas à croiser trois valeureux alpinistes encordés icon_smile.gif
L'avantage de faire l'arête dans le sens Nord > Sud c'est qu'on redécouvre les passages qu'on connaît déjà et comme le balisage est fait pour l'autre sens on se creuse plus la tête ! Bien que ce soit globalement en descente la difficulté reste sensiblement la même.
Arrivé au poste romain il y a un peu de monde, je prends à droite direction "Muret" (panneau). Le chemin ne tarde pas à descendre raide en forêt. Il y a pas mal de sections terreuses équipées de cordes en tous genres parce que ça glisse... Après un cheminement sinueux (c'est pas moi qui pesterait après les points bleus dans ce terrain !!) on tombe sur une première dalle qui se désescalade (corde à noeuds mais on peut s'en passer en faisant attention).
Plus bas on rejoint le sentier des charbonniers. Attention quand on vient d'au dessus la bifurcation n'est pas bien marquée, je suis parti à gauche (ça continue à descendre) pendant un moment avant de me rendre compte que j'allais vers Pré Néron. Demi tour, recherche du croisement un peu plus haut et descente vers la fontaine de la vierge. Le passage est équipé de câbles, chaînes, voire marches pour les pieds. Il faut dire qu'il vaut mieux éviter de se casser la figure dans la traversée du pas qui est assez surprenante dans son tracé. Une fois les difficultés passées on rejoint rapidement la fontaine vierge (étonnant ce caillou qui coule comme un robinet) puis le sentier descend tranquillement jusqu'au Muret...
Les pas du bas sont assez étonnants, c'est malheureusement assez touffu mais ça vaut le coup de le faire une fois. Sinon la boucle Narbonne > charbonniers > ecureuils > arêtes me semble assez optimisée pour découvrir le coin.


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1300 m
  • Participants : Un peu de monde, une cordée de 3 vaillants alpinistes sur l'arête :)

Autres sorties

Date Titre Auteur
20-12-2015

express

1 GLaG
24-03-2012

Parti depuis la gare de St-Egrève puis départ au gymnase. Ayant d...

2 moudujeunou
16-05-2010

Il faut encore gérer avec la météo, mais on a envie d’un truc plu...

Rafaël Rodon
22-12-2009

Juste une petite sortie pour voir l'état des sentiers du Néron. Mon...

Rafaël Rodon
20-05-2006

C’est Caplain qui avait raison, le mauvais temps est arrivé vers 10...

5 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media