Le Dôme du Glandasse par Chatillon et Haut
plateau sud

Le Dôme du Glandasse par Chatillon et Haut
plateau sud

  • Altitude départ : 575
  • Altitude sommet : 2041
  • Dénivelé : 1700
  • Distance : 30 km
  • Temps de montée : 15H ( en 3 Jours)
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : GR91 en premiere partie, Lignes de Cairn, Orientation a l'Azimut, Piste. Prevoir 6Km de Stop pour recuperer la voiture de Menee a Chatillon
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Se garer sur le Parking prés de la piscine de Chatillon en Diois.

Monter par le GR91 (+1200m) pour arriver a la Cabane de Chatillon (>4H).
(il y a possibilité de se réaprovionner en eau a la Baume Rousse, sur la vire a l'entrée du parc, juste sous le cairn sommital, mais le débit est trés faible)
Première nuit a la cabane de Chatillon.

Traverser le Glandasse, en passant par le DOME (+300m) Alt 2041m. Point culminant, découverte des Edelweiss (et Génépi)! rarissime a cette altitude et aussi au Sud.
Racrocher le GR91 après le Dome, Longue traversée jusqu'a la jonction avec le GR93. Continuer par la Bergerie Jas Neuf, jusqu'a la cabane de Chaumailloux. Faire de l'eau a la fontaine de Chevaliere.
Deuxieme nuit a la cabane de Chaumailloux (peut etre assez rempli car de nombreux groupes l'utilisent)

Partir a l'est vers le vallon de Combau, à hauteur de la bergerie de Chamousset, tirer plein SSW, vers le gouffre (cote 1818); puis plein Sud. Diverse lignes de cairns. Avant d'atteindre un mamelon boisé (cote 1848) obliquer SSW et descendre sur la Bergerie des Jardins du Roi.
Remonter plein E puis SE et finalement S pour rejoindre la combe du Rancou.
De là, suivre la piste vers le Sud et descendre sur Benevisse puis Menee (-1200m)

Fiare du stop sur 6Km pour rejoindre Chatillon.

Précautions

Prévoir 4L d'eau par personne et par jour. Ne pas s'engager sur la traversée du Glandasse en cas d'orage. Ne pas s'engager sur la 3eme partie en cas de brouillard. Nécessite de sérieuses connaissances en orientation même par temps clair


Commentaires difficultés

Distances et denivele approximatif, parcours sur 3 jours et 2 nuits en cabanne

Commentaires

anonynmous
19-06-2009 14:24:01

Bien entendu mon intention n'est pas de me froisser avec des bivouak'eurs :D Mais : 1) le glandasse est si beau et si sauvage : je me rappelle du pié ferré (je n'avais croisé personne pourtant j'étais monté par le GR depuis chatillon un week-end) qu'il est dommage de ne pas le faire partager aux autres (j'avais eu d'ailleurs une discussion tres interessante avec Scal car je m'etais paumé en voulant descendre par un autre chemin que le GR) 2) malheureusement j'habite en ardeche à 2 h de voitures de la chartreuse ou du vercors : donc je n'ai pas trop le temps ni l'occasion de venir souvent ou de "jardiner" pendant plusieurs heures en cherchant mon chemin 3) je trouve les topos sur bivouak bien fait et assez realiste (cotation) par rapport au terrain. Maintenant celui qui n'a pas compris que la montagne (conditions climatiques, surestimation de soi par rapport au danger...) etait plus forte que l'etre humain , il n'a rien à faire en montagne PS : c'est vrai que la chartreuse en semaine (fouda blanc par exemple : rencontré personne à la montée) il y a peu de monde

Greg_
18-06-2009 16:04:46

Maxouklod
Pour ma part, même sur les vires les plus engagées, j'ai toujours croisées des gens; quelque soit la saison et le jour de la semaine.
C'est que tu n'as vraiment pas de chance (si tant est que ce soit une chance de ne rencontrer aucun humain) :lol: En semaine, il n'y a vraiment pas grand monde en dehors des itinéraires très classiques. Que ce soit au Jardin de Chamechaude, ou dans les pas de Rocheplane, Montbrun, Ragris, etc.. donc des itinéraires pas forcément très "confidentiels", je n'y ai croisé personne. Sinon, j'abonde dans ton sens : mieux vaut pas de topo qu'un mauvais topo. @scal : Merci pour tes récits en photo, ici ou sur ton site. C'est un régal :D Bonne après midi !


scal
18-06-2009 16:02:24

Fabi je te trouve bien sévère, car le fait d'évoquer cette sortie ici c'est déjà la partager, en tout cas en faire la publicité si Maxouklod en a parlé je crois que c'est d'abord parce qu'il a apprécié, et ensuite parce qu'il a voulu partager ce plaisir et enfin informer en donnant les grandes lignes de l'itinéraire alors bien sur ce n'est pas un topo détaillé ( il existe déjà sur le net… ), mais faut-il nécessairement avoir ce genre de document en poche pour aller découvrir un coin ?


Maxouklod
18-06-2009 15:06:21

Bonjour Fabi. Comme tu n'as pas laissé d'adresse mail, je te réponds ici. Tu as dû lire en diagonale ma réponse. En bref : si je n'ai pas laissé de topo, c'est juste parce que c'était ma 1ére sortie dans le coin. Et partant de là, je n'ai pas assez de connaissances de cet itinéraire quelque peu engagé, pour proposer un topo précis. Je maintiens preuve à l'appui : certains topos sont parfois trop imprécis et peuvent induire en erreur le lecteur; non sans risque. Exemple rencontré : "mon topo comporte des imprécisions, parce que je l'ai rédigé, tout en téléphonant à une copine" Et le pauvre randonneur qui part avec ça dans sa poche !! Il fait quoi quand il se trouve coincé sur une vire sans pouvoir ni avancer, ni reculer ? Il appelle la copine en question au tel ?


anonynmous
18-06-2009 14:17:25

heureusement qu'Antoine Salvi n'a pas la même philosophie de la rando et qu'il a bien voulu faire partager ces itineraires sur le net... Pour ma part, a chaque fois que je randonne j'ai toujours un topo de bivouak dans la poche. Certains n'en ont apparemment pas besoin car ils connaissent tous les chemins des Alpes... quelle culture !!! mais je pense que la majorité des inscrits sur bivouak sont là pour découvrir de nouveaux itineraires... Tant pis. si un jour je retourne du coté du glandasse, je prendrai le topo d'Antoine


Maxouklod
16-06-2009 10:00:02

Et bien voilà ! Vous avez la réponse. Quand je vous dis qu'il est bon le Scal ! En fait il est pas bon, il est excellent. En plus, c'est un puit d'information sur les us et coutumes local et un peu tout; on voit qu'il a travaillé son sujet le gars. Incollable même à la poix (par contre il a un avantage, il n'en a pas de surpoids). Pour les topos, je laisse cela à ceux qui le font bien; trop souvent des topos sont imprécis et peuvent sur des sentes engagées mettre en danger le lecteur. Je m'explique : comme vous l'aurez peut être deviné à la lecture des écrits de Scal, je suis fils de bucheron. A ce titre j'ai parcouru les fôrets des 4 Montagnes depuis mon plus jeune âge, en long en large et en travers (n'en déplaise à certains du CPIE), par tous les temps, toutes les saisons. Et quand je lis certains topos sur le Pas de la Clé, la Buffe et autre Bec de l'Orient, j'en perds le Nord... C'est un peu comme lorsqu'on lit un guide culinaire sur les restos du coin que l'on connait: on a parfois des surprises ! Un petit mot pour Renarde : Je ne mets pas en doute ta parole. Mais je ne sais pas où tu randonnes en Chartreuse pour ne pas croiser de randonneurs; tant mieux si tu y arrives. Pour ma part, même sur les vires les plus engagées, j'ai toujours croisées des gens; quelque soit la saison et le jour de la semaine. Au plaisir de vous lire


scal
15-06-2009 21:18:55

bon, malgré toutes les courbatures de Maxouklod je vois qu’il est en pleine forme :) c'était aussi le cas hier et le voici en action juste en dessous du pas de Peyrole : même chargé de sa tronçonneuse et d’une grume sur l’épaule il serait encore passé avec le sourire :wink: à propos de grume, il est assez extraordinaire de trouver dans ces pentes des pins écorcés par les anciens, qui prélevaient donc aussi dans ces lieux peu communs les écorces nécessaires à la poix ou autres usages !! ce fut une sortie très agréable et pour illustrer le splendide panorama dont parle Maxouklod, voici une photo du col des Bachassons depuis le rocher Carré : concernant le topo il a déjà été publié sur le net par Antoine Salvi sur cette page, mais il faut quand même savoir qu’il s’agit d’un itinéraire engagé où le cheminement n’est pas facile à trouver, et exposé aux chutes de pierres… sinon, plutôt qu’un topo détaillé je préfère l’évocation par le texte ou l’image, éléments suffisants pour ceux qui veulent se lancer à la découverte de ce genre d’itinéraire


anonynmous
15-06-2009 20:40:29

Le glandasse est loin des grosses agglomérations, il n'y aura jamais une grosses affluence... de plus comme tu dis il se mérite. Quant à la chartreuse, y a pas tant de monde que ça ... enfin pas partout !


Greg_
15-06-2009 20:32:39

Maxouklod
Si non, on restera encore longtemps entre nous ! Et aprés tout (soyons hônnêtes) c'est peut être mieux ainsi.
Mouais... Pas très coopératif je trouve :roll: Et puis permets moi de douter qu'un itinéraire décrit ici créera l'affluence que tu sembles redouter. Chacun fait évidemment comme il veut mais je trouve cette position regrettable sur un site collaboratif tel que Bivouak.net.


Maxouklod
15-06-2009 19:19:13

Et comment il va faire pour vendre ses bouquins PS, si je me mets à faire des topos ? Et Glag pour vendre ses photos si je fais aussi des photos ? Hein ? Vous pouvez me dire ? En fait la raison est toute autre. Ce n'est pas chez moi et certains connaissent parfaitement cet endroit (non non Scal je te dénoncerai pas, c'est promis). Alors si l'envie leur en prend !!! Si non, on restera encore longtemps entre nous ! Et aprés tout (soyons hônnêtes) c'est peut être mieux ainsi.


anonynmous
15-06-2009 17:39:18

Bonjour Ton récit est très interessant... Pourquoi ne pas créer un topo avec plus de precisions ?


Maxouklod
15-06-2009 15:57:15

Le Glandasse se mérite..... Pour moi, beaucoup plus habitué a arpenter les chemins, sentes et autres vires de Chartreuse ou du Vercors, je dois reconnaître que le Glandasse fait office de havre de paix. Sans doute la difficulté première d'accéder au "plateau". Une bonne journée de rando, commencée tôt le matin, jusqu'en fin d'aprés midi et nous n'aurons, l'ami Scal (mon guide d'un jour) et moi croisé personne; si ce n'est aperçu de loin quelques randonneurs (6 en tout) en contrebas sur le GR et quelques heures aprés notre passage une silhouette sur le sommet. Donc aprés un départ vers 7h20 du pont des Arnaud (alt 496m), nous avons commencé en montant par le Col de Ménil (je vous l'accorde elle était facile. C'est pour cela que je pouvais pas la laisser passer). Et de là cap NNE par le Pas de Peyrole pour gagner le sommet qui le domine (2021m). Un 1500 de dénivelé, pas piqué des hannetons ! Merci qui ? Merci Scal (il faut qu'il scal-me tout de même). Mais là haut, l'effort se trouve récompensé par un splendide panorama, quand on débouche sur la crête. C'est beau, c'est trés beau.... : du blanc, du gris, qui contraste avec le bleu du ciel, le vert tendre des feuillus et des pins qui semblent noirs....un régal pour les mirettes. Le tout sur un parterre de fleurs aux couleurs multiples... Ensuite une petite virée, sur la vire du rocher des heures; un vrai boulevard; Rien ne laisse à penser que dessous, plusieurs centaines de métres d'aplomb... Et le retour par le Col des Bachassons. Bien, trés bien. Et les conseils avisés de Scal permettront un retour plus subtile que les panneaux indicateurs en place (plutôt que de descendre directement dans le Ravin des Charosses, prenez le sentier ancestral qui suit la courbe de niveau plein Sud pour vous ramener au Bichon. Et de là descendez en ligne de crête en direction du déssableur). Chemin hyper convivial que je recommande. Retour à la voiture à 17h45. presque HS, mais quel plaisir de randonner tout un jour loin de la cohue des sommets de Chartreuse. Merci Scal, merci pourquoi et pour quoi ? Pour mes courbatures bien sûr. A+


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Chatillon En Diois, sur D539, par Die ou Col du Menee


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 19-08-2009

C'est très beau et plutôt sauvage !


  • Horaire : 14H ( en 2 Jours)
  • Dénivelé : 1700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
24-07-2005

Magnifique et peu frequente...

5 Bill

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media