Chamechaude en boucle par le Jardin et la
Cheminée Ouest

Chamechaude en boucle par le Jardin et la
Cheminée Ouest

  • Altitude départ : 1150
  • Altitude sommet : 2082
  • Dénivelé : 1200
  • Distance : 11.5 km km
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balisage GR jusqu'au habert de Chamechaude, puis balisage ponctuel (flèches) jusqu'au sommet
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

MONTEE : Au panneau "Prairies de Montjalat" (1150 m), suivre la direction du Habert de Chamechaude (balisage GR rouge et blanc) : la piste (Nord-Est) commence à monter en forêt, puis se transforme en sentier. On débouche à l'entrée de l'alpage au habert de Chamechaude (1570 m). Gagner un carrefour de sentier juste au dessus du habert (panneaux directionnels) et s'engager dans la direction "par le Jardin".
Le sentier s'élève rapidement sur le flanc Est, traverse 2 raides couloirs (prudence, glissant). A un embranchement, prendre le sentier de gauche qui monte en balcon jusqu'à la base de la falaise. Escalader sur une quizaine de mètres un premier passage rocheux signalé par une flèche jaune et rouge (bonnes prises). Prendre à droite sur une courte vire herbeuse, puis escalader un deuxième passage rocheux. On débouche en haut du Jardin de Chamechaude, plateau boisé incliné vers l'Ouest. Suivre le sentier caillouteux qui descend à gauche, le long de la base des rochers. On parvient à l'entrée du "sangle" de la face Ouest, longue et magnifique vire aérienne pouvant être vertigineuse pour certains. Sur cette portion exposée, rester vigilant malgré un bon sentier. A la fin de cette vire, prendre à gauche à un embranchement (flèches), pour gagner la base de la Cheminée Ouest et de son pierrier*. Remonter celle-ci (quelques passages assez raides). On débouche alors au bas de la dalle sommitale. La remonter droit dans la pente (sentier intermittent) pour gagner le sommet de Chamechaude (croix, 2082 m).

* Possibilité de rejoindre la VN et d'éviter la cheminée en poursuivant Sud après le sangle.

DESCENTE : par la VN. De la croix, prendre le sentier vers le Sud. Désescalader un ressaut rocheux pourvu d'un câble, puis suivre le sentier longeant la crête. On passe à côté du sommet de la brêche Arnaud (câbles, réservée aux montagnards confirmés). Le sentier, caillouteux, descend à travers la Prairie, parvient à la Folatière (rocher aux formes curieuses), puis à la cabane du Bachasson (source, approvisionnement en eau possible). Prendre alors le sentier de gauche, qui s'engage dans les bois et fait le tour du versant Sud, pour aboutir au habert de Chamechaude. De là, redescendre au point de départ par le chemin de montée.
A lire
  • Chartreuse, Vercors Les randonnées du vertige par Pascal Sombardier. Référence : Topo 14, pages 60 et 61. proposé par Luc
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : Topo 13 p. 58 proposé par Luc

Précautions

Itinéraire déconseillé si neige ou temps humide, certains passages pouvant être très dangereux si le terrain est glissant (entrée du sangle). Déconseillé aux personnes craignant le vertige (dans ce cas préférer la voie normale, sans difficulté).


Commentaires difficultés

Deux petits passages d'escalade pourvus de bonnes prises. Parcours d'une vire aérienne et exposée, mais le sentier est bon. Ascension d'un pierrier dans une cheminée assez raide.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Point de départ : les Prairies de Montjalat. Après l'église du Sappey-en-Chatreuse, quitter la D512 en direction du Churut. Prendre 2 fois à droite (lieu-dit "le Bruchet" sur la carte IGN). Après une portion droite, une piste part sur la gauche (panneau du parc régional "Prairies de Montjalat - 1150 m"). Laisser ici le véhicule.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 10-06-2016

Chamechaude depuis le habert

En ce printemps 2016 particulièrement humide et instable, les créneaux météo propices se font rares. Alors quand les oracles se conjuguent pour annoncer une journée sans trop de nuages, il faut saisir sa chance pour aller arpenter la montagne. Nous voilà donc partis pour un beau tour en colimaçon sur le culmen de la Chartreuse.
Départ peu après huit heures du Sappey après une petite demi-heure de car depuis le centre de Grenoble. La montée jusqu'au Habert de Chamechaude est vite avalée et c'est ravis que nous constatons qu'aucune nébulosité ne se forme ni sur notre objectif ni sur les sommets alentours : le soleil devrait régner au moins jusqu'au sommet. Le départ du sentier courant sous la face Est n'est pas évident à trouver. Il faut longer une clôture mobile installée sur la pente au dessus de la cabane sur une sente assez peu marquée dans la végétation qui explose en cette mi-juin pour enfin prendre pied sur le sentier qui part à flanc vers le Nord. J'avais souvenir lors de mon précédent passage de ravines exposées et terreuses. Elles le sont toujours autant, d'autant plus que le ruissellement encore marqué ne facilite pas la tâche.
Un peu plus loin, on dérange vraisemblablement une perdrix, l'envol ayant été trop fugace pour en être sûr. Ou alors un lagopède, mais cet oiseau étant plutôt rare en Chartreuse cela reste peu probable. Puis au virage suivant, deux chamois, une femelle et son petit, encore avec des touffes de leur pelage d'hiver broutent tranquillement les pentes au dessus du sentier, à une quinzaine de mètres. Ils ne nous ont pas vus et silencieux et immobiles, nous restons un moment à les regarder vivre. La vibration d'un smartphone suffit à les alerter. Le petit détale quasi instantanément. La mère nous jauge quelques secondes puis s'enfuit avec son petit. On les retrouvera un peu plus haut dans la combe suivante, avec une distance de sécurité bien plus importante...
Ensuite on se paume un peu, ayant loupés la bifurcation vers l'accès au Jardin de Chamechaude. On rebrousse chemin mais la multitude de sentes sème la confusion. On tente alors droit dans la pente, le passage clé étant bien visible au dessus de nous mais la raideur n'est pas un bon plan sous ce chaud soleil alors on traverse à flanc vers le Sud en esperant retrouver le sentier. Bingo !
On accède alors rapidement aux deux ressauts rocheux dont le passage enchante mes deux compagnons. Leur sourire s'élargit encore davantage alors que nous prenons pied sur le Jardin et ils finissent la banane aux lèvres lors du parcours du sangle, grandiose et en parfaite condition. Puis vient le passage du raide et parpineux couloir Ouest. On ne s'attarde pas trop dans ce dégueuloir hostile, un éboulement probablement récent ayant rajouté à l'instabilité. Une voie d'escalade semble être partie avec et quelques spits et plaquettes flambant neufs sont à récupérer dans les blocs...
La remontée du plateau sommital tire un peu sur l'estomac. Le sandwich à l'andouille n'en est que meilleur une fois le sommet atteint. Comme d'habitude les chocards et les martinets font leur show, chacun à leur manière. Puis deux grosses masses se profilent à l'horizon. Elles enroulent une première fois le sommet, ne laissant aucun doute sur leur identification : ce sont des vautours. Je n'en avais encore jamais vu en Chartreuse ! Le spectacle majestueux de leur vol est un cadeau pour tous les randonneurs présents d'autant qu'ils feront plusieurs allers-retours, nous laissant tout loisir de les observer et les photographier.
Puis vient le moment où il faut redescendre. On opte pour la voie normale bien fréquentée en ce vendredi de beau temps. Puis à gauche à la source du Bachasson sur ce beau sentier forestier qui longe Chamechaude sur son flanc Ouest. Ayant du temps devant nous, on fait un petit détour pour le belvédère de Roche Rousse où le Sappey fait comme une maquette cinq cent mètres plus bas. Les nuages se font de plus en plus présents mais l'horaire du car du retour étant encore bien loin, on s'offre quand même une sieste du côté du habert. La bière au bar du village fût à l'image de cette journée : juste parfaite !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1200 m
  • Participants : Florent et François

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-09-2007

C'est un bel itinéraire ! Je l'ai effectué dans le sens anti horaire...

4 Greg_
02-09-2007

Nous avons effectué l'itinéraire suivant: col de Porte, montée et d...

6 Philippe Mahieu
16-09-2005

Déjà effectué ce circuit le 09 juillet 2001 avec Aurélien et Brice...

patrice.v
28-05-2005

Temps chaud et beau dans l'ensemble. Brume de chaleur limitant la vue...

4 MoZo
09-07-2001

Départ du Churut, vers le habert de Chamechaude. En faire le tour ver...

patrice.v

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media