Mont Gioberney depuis le Valgaudemard

Mont Gioberney depuis le Valgaudemard

  • Altitude départ : 1642
  • Altitude sommet : 3352
  • Dénivelé : 1860
  • Distance : 14 km
  • Temps de montée : 4 h 00
  • Temps de descente : 3 h 00
  • Orientation : Est
  • Balisage : Sentier au début bien balisé, puis caïrns et quelques marques .
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du chalet-Hotel, partir par le sentier "Ref. du Pigeonnier par Vaccivier". Après la cabane, le sentier devient pentu jusqu' à la cabane de Vaccivier (2110 m) . Prendre à droite (Est) . Le sentier remonte une prairie, puis un pierrier par de nombreux lacets .
Vers la cote 2516, au pied de l' Aiguille de la Vache, monter à droite en laissant la sente principale filer vers la gauche en balcon .
Franchir un collet sur l' arête de la vache. Descendre quelques mètres, puis remonter le pied d' un couloir d' éboulement où un panneau annonce "passage délicat". monter rive droite au début, puis traverser rapidement en suivant les marques et continuer rive gauche en lacets.
vers 2900 m, la trace devient confuse : se fier à la boussole (cap général Nord-Est) et à l' altimètre (toujours monter). Les marques, quand on les trouve, amènent au col du Gioberney (3238 m) par une partie finale où il faut mettre un peu les mains.
Si l' arête est sans neige (cas de la fin de saison), elle peut s' avérer délicate . solution n° 1 : suivre le fil en bon rocher (très aérien) sur 10 m, puis installer un rappel de 7 ou 8 m environ pour arriver à la base de l' éboulis constituant le départ de l' arête finale qui conduit vers le sommet . Cheminement facile sur des vires et des empilements de rochers pas du tout exposé. Solution n° 2 : descendre à gauche de la dalle rocheuse coté Valgo (5 à 6 m de terres et rochers ultra - instables, exposition maximum, assurance par corde fixe conseillée), puis remonter en face jusqu' à rejoindre le bas de l' éboulis décrit en solution n° 1.
Retour : identique à la montée jusqu' à la cote 2516 m . prendre alors le sentier en balcon qui conduit par un large mouvement circulaire au refuge du Pigeonnier (2423 m).
Descendre du Pigeonnier par Muande Bellone .

Précautions

Avertissement : Ce topo correspond à des conditions de fin de saison .


Commentaires difficultés

Dénivelé important . Altitude . Passage exposé au col du Gioberney En début de saison, parcours fortement enneigé.

Commentaires

Henri Lacroix
28-08-2006 22:11:21

Je suis revenu par mon itinéraire de montée, mais j'ai été interrogé sur la viabilité de l'itinéraire traversant de la cabane de Vaccivier au refuge du Pigeonnier. Il se disait (???) que des éboulements l'avait rendu plus difficile. Ce que je ne peux savoir .... à suivre !!! Henri

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Aller tout au bout de la route du Valgo : garer au parking du chalet-hotel du Gioberney (1642 m)


Situation




Sortie du 25-07-2010

depart

on s'est contente de monter jusqu'au croisement avec le chemin en balcon que l'on a alors suivi jusqu'au refuge du pigeonnier pour redescendre ensuite par le vallon de muande bellone!!
et c'etait bien suffisant, une galere dans le pierrier plein de neves pour trouver le chemin en balcon, quelques passages tres aeriens ensuite sur le dit chemin.... il nous aura fallut 4h pour rejoindre le refuge depuis le parking!!
par contre on etait les seuls sur ce balcon avec les marmottes et les moutons, quel contraste avec l'arrivée au refuge et la descente !!!!

Photos de la sortie

Commentaires

Olivier C.
28-07-2010 18:10:20

Par le versant Pilatte, l'itinéraire qui rejoint le col du Gioberney (l'arête finale est donc la même) est coté F / I. Ce qui indique: pas de difficlutés techniques, engagement et exposition minimes.

Nicolas CHAPPEL
28-07-2010 16:17:17

Il n' y avait pas de neige non plus du col jusqu'au sommet du Gioberney, juste une sorte de couloir un peu péteux avec des éboulis instables. Quant aux vaches, je n'en ai pas vu.


SebL
28-07-2010 16:08:39

Si je ne m'abuse, le topo concerne le mont Gioberney et non le col ? D'accord pour dire que le col est plus facile (ou moins difficle :wink: ) que le sommet, mais ça reste loin d'être "à vaches"... à moins que cela soit celles aperçues par Pascal et Bernard Mazas dans les escaliers du couloir de Paul (Dévoluy)... Seb


poyo
28-07-2010 14:33:38

Y a pas de mal à discuter ! Quand tu l'as fait, il n'y avait pas de neige du tout ? Des discussions ont déjà eu lieu par le passé sur comment évaluer une sortie. Pour ma part, je partage ton avis où une cotation plus fournie serait plus lisible (distinguo entre difficulté, exposition....). En l'état actuel des lieux, j'ai utilisé les barèmes en vigueur...


anonynmous
28-07-2010 14:24:25

Qand je remet en cause la cotation R5 pour l'ascension du Gioberney par le sud, je parle d'une ascension estivale sans neige jusqu'au col du Gioberney. C'est dans ces conditions là que j'ai eu l'occasion de le faire. Encore une fois, ni l'exposition, ni l'altitude ne doivent rentrer en ligne de compte pour la cotation. En tout cas, c'est mon avis. Désolé pour l'humour graveleux, je ferais mieux une prochaine fois.


poyo
28-07-2010 08:25:20

Ceci dit, le col est une destination magnifique (le sommet doit être encore mieux) avec d'un côté, versant sud (Sud Ouest) l'aspect minéral qui prédomine, et juste derrière le col, le glacier du Gioberney qui débute. L'altitude, la dénivelée appréciable et surtout la vue alentour en fait une destination de choix. Pour ceux que ça intéresse, j'ai mis quelques photos prises du col sous le topo : [url]http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3373&id_sport=2


SebL
27-07-2010 20:55:29

Un peu du même avis que poyo. Même si j'imagine que c'est dit sur le ton de la plaisanterie, dire que le Gioberney c'est de la montagne à vaches n'est pas du tout objectif. Ce n'est pas forcément une rando à mettre en toutes les mains. Le final, notamment en début de saison (neige persistante), peut nécessiter de s'encorder. Il n'y a pas de honte à dire que nous sommes ici à la limite supérieure de la randonnée et que cette sortie mérite amplement de se retrouver dans la catégorie R4, voir plus (on est en haute montagne). PS : il existe des sites spécifiques d'alpinisme pour ceux qui trouvent que la rando, c'est "trop facile"... :wink: Sébastien


poyo
27-07-2010 10:29:14

Pas tout à fait d'accord pour dire que c'est de la ballade tranquille ! Je ne me prononcerai pas sur l'arête finale que je n'ai pas faite mais jusqu'au col du Gioberney, outre la dénivelée importante (1600 m), il ne faut pas négliger la recherche d'itinéraire pas forcément évidente (surtout à la descente), le névé très exposé aux chutes de pierres dans le ravin de la Vache, les névés possibles en s'approchant du col. Même si un R5 est peut être exagéré pour cette partie (étant donné que je ne connais pas la fin de l'itinéraire proposé), un bon R4 est mérité ! Pour ma part, je ne voudrais pas faire le parcours sous une météo pourrie...


Nicolas CHAPPEL
26-07-2010 15:31:55

R5...et pourquoi pas R8 tant qu'on y est ??? C'est de la balade à vache.



  • Horaire : 4 h 00
  • Dénivelé : 1000 m
  • Participants : Mick

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-09-2004

Le Gioberney est une course d' initiation à l' alpinisme du coté Bé...

5 996carrera2

Identification

( ) bivouak.net

Social Media