Pied Moutet en boucle depuis Venosc

Pied Moutet en boucle depuis Venosc

  • Altitude départ : 1130
  • Altitude sommet : 2339
  • Dénivelé : 1300
  • Distance : 13 km
  • Temps de montée : 3
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du pont sur le Merdaret, redescendre un peu la route pour trouver à gauche le sentier qui monte aux 2 alpes (panneau). Le suivre jusqu'à la station (sous la télécabine...). Traverser ensuite la station pour rejoindre sur le flanc Est de Pied Moutet le départ du TS de Super Venosc. Le sentier grimpe en bord de piste jusqu'au replat 2058. Suivre ensuite le sentier qui part vers le Sud Est pour rejoindre la base des falaises de Pied Moutet. Le sentier est bien marqué, deux passages sont équipés de câbles pas vraiment nécessaires, l'un des deux est légèrement exposé (E2). S'ensuit un détour vers le nord avant d'arriver à la croix et de mettre pied sur la large arête du sommet.
Descente : itinéraire de montée jusqu'au replat 2058. De là prendre plein nord le chemin qui descend jusqu'à la bergerie. De celle-ci prendre plein Est le chemin qui s'enfonce dans la forêt du versant nord. Après une longue traversée dans des bois plus ou moins sympathiques, on débouche sur le replat du Sapey (prendre la direction du sud) qu'on traverse. Suivre ensuite le GR à flanc de versant jusqu'à Ferraret. Prendre alors la direction de Ferraret Dessus (atteint en 5min) au lieu de prendre Venos Courtil. Au ferraret de dessus, prendre à droite (plein ouest) pour rejoindre Venosc au niveau du pont sur le Merdaret.

Précautions

Plusieurs passages sont équipés de câble sur le final de Pied Moutet mais aussi sur le GR50. Ils sont plus justifiés par la fréquentation de ces chemins que par une réelle difficulté. Ca reste R3 (R3-)


Commentaires difficultés

J'ai pas trouvé ou il fallait mettre la cotation d'exposition !! alors on dira R3/E2
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Bourg d'Oisans > Venosc. Suivre la direction du Collet et se garer au niveau du pont sur le ruisseau du Merdaret


Situation




Sortie du 03-10-2009

Ce sommet apparaît comme une évidence depuis la route de Bourg d'Oisans. Et pourtant je n'y suis jamais monté à cause de la proximité de la station...

Ce matin le ciel semble dégager et malgré une météo qui s'annonce moyenne je tente quand même (de toute manière j'espère pas grand chose).
En montant depuis Venosc on ne peut oublier la télécabine même si elle ne fonctionne pas. Le coin est sympa mais déjà en bas on sent l'influence de la station. Arrivé aux 2 alpes ça fait bizarre. C'est en fait la première fois que j'y vais en été, et y a même pas la neige pour cacher ces délires architecturaux de tous les ages.
La montée vers pied moutet s'effectue ensuite en bord de piste, autant dire qu'il y a pas grand chose à voir. Pourtant il y a bien des traces de marmottes dans les plantations de mélèzes mais je n'en verrai aucune. Le caractère un peu plus sauvage commence au pied de pied moutet (en faisant abstraction du restau d'altitude et des arrivées de TS). La montée est raide et les passages avec les mains cassent un peu la monotonie. Par contre moi qui pensait passer au dessus de la brume de fond de vallée en montant c'est râpé. L'atmosphère est humide rend les ombres opaques et la vallée du Vénéon est bien masquée. En plus des nuages restent accrochés sur la point de Confolens et ne veulent pas en partir. L'arête finale n'est pas très aérienne mais elle présente tout de même un caractère alpin qui n'est pas pour me déplaire. Je suis quand même déçu car je venais pour la vue et Belledonne se coiffe de nuages ce qui n'arrange pas les choses.
Heureusement j'avais une deuxième carte à jouer : celle de la découverte du versant sud, accessoirement classé en ZNIEFF.
Depuis le sommet j'avais remarqué la présence de chasseurs sur le versant nord, arrivé à la bergerie le son des clochettes est encore plus distinct et j'hésite à me lancer dans la forêt (oui, j'ai toujours peur des chiens, et des chasseurs aussi !).
Je me lance enfin dans un versant à l'ombre peu engageant. Au bout de 5 min j'entends de plus en plus nettement un chien... Et je pense là que si quelqu'un m'avait vu il se serait bien marré :
sachant que l'animal ne va pas tarder à débouler, je monte sur la première branche d'un sapin dont la moitié est taillée et lance un coup de sifflet (ça c'est plus pour les chasseurs !). Le toutou ne tarde pas à apparaître et ce crétin s'arrête au pied de l'arbre sans même me voir, ne comprenant pas d'ou vient le bruit (je précise que j'ai pas grimpé dans l'arbre comme un chat jusqu'à la cime, je suis juste monté sur la première branche à 1m du sol sur laquelle je me tiens debout !). A force d'appeler le bestiau (je me demande ce qu'il peut bien chasser avec ce flaire là...!!!), il finit enfin par me voir, me fait des courbettes et s'en va en remuant la queue après avoir flairé mes bâtons. Lui et moi rassurés je peux continuer mon chemin sans encombre jusq'au sapey en traversant un sombre bois de sapins.
Comme il se doit, au sapey je fais le tour du troupeau de mouton avant d'arriver aux charmantes maisons ou les chasseurs sont en train de casser la croûte (aaaah la chasse sportive !).
Je m'enfonce alors dans le versant Est dont j'attends beaucoup pour sauver ma sortie. Les couleurs d'automne sont là (sans encore être à leur apogée) et le chemin file à flanc dans des taillis plus ou moins clairs. Deux passages de rochers sont câblés, l'un sur une rampe sans difficulté, l'autre au passage d'une ravine. J'imaginais ce versant comme un vaste éboulis mais c'est plus rocheux que ça et le sentier est bon (bien qu'il y ait des éboulis quand même). Plus bas je découvre pas mal de lavande (c'est plus la saison mais l'odeur en trompe pas) mais pas la moindre bestiole. j'ai beau scruter le versant (ce que j'avais déjà fait depuis le sommet), pas une corne, un pelage ni même une plume qui dépasse. Tant pis, j'aurai beau espérer jusqu'au bout et malgré les traces je ne verrai rien du tout. Le retour à Venosc est un peu long surtout que ça remonte à la fin !

Je pense qu'il vaut mieux faire cette ballade en début d'été pour bénéficier des fleurs dans ce versant chaud.

Commentaires

jducerf
05-10-2009 10:10:35

Merci GLaG pour l'idée de sortie. Dernière de la saison d'été mais je pense aussi jusqu'à l'hiver. Car malheureusement depuis que j'ai ma fille, je randonne moins. Ma femme m'accompagnait avant et je ne veux pas les laisser toutes seules trop régulièrement ! Déjà que l'on ne se voit pas beaucoup... Si ça ne tenait qu'à moi, ça serait tous les Week-end. Donc, on verra... Mais c'est clair, que le rythme d'avant me manque. J'aimerai bien randonner plus souvent. Mais c'est un choix !! Et je le sens aussi physiquement. Je grimpe et marche moins bien qu'avant. Pourtant, je ne fais pas moins de sport mais la technique se perd un peu quand on randonne mois.

GLaG
05-10-2009 09:38:11

Pour une ambiance de longue vallée sans forcément de sommet ou lac, le Valgo et ses vallons sont à mon avis bien plus sympa que le vallon de la Selle ! Sinon, pourquoi "finir la saison" ? L'automne commence à peine :wink:


montagne-a-vaches
05-10-2009 09:35:36

Ah oui ! y avait tellement rien à voir que j'ai oublié de mettre le lien !! http://montagne.a.vaches.free.fr/Rando/Ecrins/piedmoutet/piedmoutet.html


jducerf
05-10-2009 09:18:11

Oui, je me suis dit autant finir la saison sur une très belle rando ! Et pas déçu ! Par contre, sur les genoux quand même à la fin. La rando n'est pas super difficile en elle-même, sauf la dernière partie, mais en effet, c'est long. Surtout au retour :wink: Pour la Selle, tout le monde m'a dit que ça ne valait pas le coup mais en fin de compte vous étiez curieux de savoir ce que ça donnait. Genre Julien teste avant pour les autres... pffff :wink: Mais je pense que ça devait être aussi un bon coin. Comme je le disais dans mon autre post, je ne cherche pas les sommets ou des objectifs particuliers, mais une ambiance. C'est vrai que j'ai vu quelques nuages vers 13h sur des sommets en direction des Hautes-Alpes et côté Grandes Rousses. Mais de mon côté, même sur les sommets, grand soleil ! Faut dire aussi que je suis parti très tôt le matin (6h) et donc de retour tout aussi tôt. Et toi, pas de photos de ta sortie ?


montagne-a-vaches
05-10-2009 08:07:57

Zut alors... moi qui voulais avoir ton retour sur le vallon de la selle...on aurait pas du t'en dégouter ! NB : pour la météo Caplain a fait mieux que toi en misant sur des nuages sur les sommets pour l'après midi de samedi et des visibilités encore troubles...


jducerf
04-10-2009 23:10:06

Ah bein on était pas loin ! Au dernier moment je me suis dirigé vers le lac des Rouies !! Je ne me lasserai de ce coin de Saint Christophe et de la Bérarde ! C'est magnifique ! Je vois aussi que Monsieeuuuur doutait encore de la météo le matin ! Je crois que je ne me suis pas trompé, non ?!


montagne-a-vaches
04-10-2009 09:39:24

Boah, c'était plus par réflexe ou précaution qu'autre chose. Je n'ai jamais eu de problème avec les chiens de chasse qui sont en général pas très gros et bien dressés. J'en ai même pris un en stop une fois... Et puis moi c'est différent, j'ai fait exprès !!! :P

anonynmous
04-10-2009 07:53:32

Hé, hé, hé.... Alors, on copie! Bienvenue au club! Chacun son style néanmoins! Plus serieusement t 'as du bien flippé... :oops:



  • Horaire : 3
  • Dénivelé : 1300 m
  • Participants : Des chasseurs, leur chien

Autres sorties

Date Titre Auteur
17-07-2014

3h40 payées le 14 juillet, je blinde le mercredi et le samedi, et hop...

8 Véronique
14-07-2011

Du bas de la télécabine de Venosc,aux 2 Alpes, au col de Mais et Pie...

Véronique

Identification

( ) bivouak.net

Social Media