Vallon du Bacheux par la Combe des Reisses


Vallon du Bacheux par la Combe des Reisses

  • Altitude départ : 1003
  • Altitude sommet : 1900
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 2h
  • Orientation : Est
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Suivre la piste allant à Monthion. 200m après le Pont des Reisses, prendre la piste partant vers l'ouest (panneau). Vers 1400m, une sente discrète parfois très humide, tout le temps encombrée par une végétation exubérante lui fait suite. Vers 1650m on passe aux ruines des Barmes. Le chemin se perd un peu dans la végétation, bien suivre le balisage qui passe entre les ruines. La sente passe ensuite un petit verrou pour se perdre vers 1900m dans le haut plateau du Bacheux, cerné de cimes grandioses.

Précautions

Attention de bien repérer la sortie sur le plateau pour le retour : une mauvaise appréciation et on peut se retrouver sur des pentes d'herbe raide surplombant des barres. Pantalon et chaussures montantes de rigueur.


Commentaires difficultés

Sente mal tracée, orientation parfois délicate.

Commentaires

Greg_
15-06-2009 21:12:08

Il existe un itinéraire plus court pour accéder à ce petit coin des paradis loin des foules : Au Premier Villard, emprunter jusqu'à son terme (1710m) la route forestière du Bois de Nant. Cela passe sans souci avec une berline. Emprunter la piste forestière très raide qui lui fait suite sur une centaine de mètre de denivellé. Quand cette piste fait une épingle à cheveu à gauche, repérer une sente qui part du virage vers le Nord-Est. La suivre sans erreur alors qu'elle remonte par des lacets rudes la ligne de crête. Le sentier sort alors du sous bois et s'infléchit aux abords de la Croix de Triandou, petite croix métallique discrète dans un bosquet à gauche du chemin. Une centaine de mètre plus loin, le sentier se divise en deux. Prendre la sente de droite (celle de gauche menant probablement à une cabane bien visible dans le versant Est de la Pointe de la Lavoire mais non portée sur la carte) qui par une traversée descendante au milieu des vernes rejoint les Chalets du Bacheux par le Sud-Est. Difficulté R2 pour un denivellé cumulé d'environ 300m. La deuxième partie, après la Croix de Triandou traverse des pentes raides et le sentier est en mauvais état. Cela ne convient donc pas à de jeunes enfants. A noter qu'il n'y a pas d'eau sur le parcours !

éric vb
06-06-2009 13:44:37

Les taons sont particulièrement vivaces durant l'été dans le vallon. :shock: Et la montée à la Pointe de la Lavoire est un objectif à la portée de tout bon marcheur : http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2200&id_sport=2 :wink:

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Saint-Avre, prendre la direction du Col du Glandon puis le Premier Villard. Se garer au village ou suivre la piste de Monthion jusqu'au Pont des Reisses.


Situation




Sortie du 13-06-2009

Panorama depuis la Croix de Triadoi

Ébloui par la beauté de ce vallon, j'ai eu l'envie de partager cela avec les miens. Mais les petites jambes de Paul et Adèle ne sont pas encore prête à avaler les 900m depuis le Pont des Reisses. Alors on va tenter par la Croix de Triandou. Et pourquoi pas y camper !

C'est parti avec tout le barda, c'est l'aventure, les petits sont aux anges malgré la raideur du sentier menant à la Croix. Grande pause bien méritée, Paul tire un peu la langue, sa maman aussi. On comprendra pourquoi en rentrant le soir : 39°C au thermomètre, maux de gorge et de tête, la grippe rode... Coriace ma chère et tendre de trimballer son gros sac dans ces conditions !

Pendant que tout ce petit monde se repose, joue, compte les centaines de gentianes, oeillets, rhododendrons, trouve des airs de grenouille à la Tête de Chat des Aiguilles d'Arve, je pars en reconnaissance vers le vallon. Au bout de deux ou trois cent mètres sur ce mauvais sentier où pas assez de monde ne passe, je me rends compte que malgré toute sa bonne volonté, mon petit bonhomme ne passera pas. Les pentes traversées sont raides et les vernes traitresses et un peu trop envahissantes. Je remonte, annonce le verdict. Ça maugrée, ça râle " Et pourquoi on campe pas ici ? Parce qu'il y a pas d'eau." "Et pourquoi tu vas pas en chercher ? Parce que si je me fais mal en allant en chercher, vous faites comment ?" , etc... Ça marchande, ça argumente, ça apprend à savoir faire demi tour. Et puis vient l'argument massue : on leur promets qu'on ira très prochainement se rattraper au Gros Caillou. Leurs yeux s'illuminent de souvenirs de l'été dernier et on redescend dans la joie de cette belle lumière de fin d'après midi d'été.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h
  • Dénivelé : 300 m
  • Participants : Irène, Adèle et Paul

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-10-2009

J'étais parti pour une petite balade de l'après midi depuis le haut...

4 nicovm
04-06-2009

J'étais parti pour faire la boucle Combe des Reisses- Combe du Merlet...

4 Greg_

Identification

( ) bivouak.net

Social Media