Dent de Crolles par la vire Est.

Dent de Crolles par la vire Est.

  • Altitude départ : 1434
  • Altitude sommet : 2062
  • Dénivelé : 700
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 1h
  • Orientation : Sud-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Montée classique à la Dent de Crolles, ou bien par le sangle de la Barrère.

Sous le sommet, au niveau de la petite aiguille du pas de l'Oeille, traverser à flanc la pente direction Grésivaudan vers un cairn. Arrivés à ce cairn (cf photo), à gauche toute, la vire est là, pas bien large, plongeante, expo maxi, 300 mètres de falaise sous vos pieds. Brrr!

Une vingtaine de minutes plus loin, vous voilà sorti de la vire, une pente herbeuse -restez très attentif- permet de rejoindre le plateau, puis plein sud jusqu'à la croix de la Dent de Crolles.

Descente par l'un des nombreux itinéraires > bivouak.net/accueil/search.php?sid=&id_sport=2&search=dent+de+crolles
A lire
  • Chartreuse, Vercors Les randonnées du vertige par Pascal Sombardier. Référence : pp 30 à 33. proposé par Luc
  • Chartreuse inédite, itinéraires insolites. par Pascal Sombardier. Référence : Topo 12, jolie "variante"... proposé par Luc
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : Topo 6. proposé par Luc

Précautions

Par temps humide, évidemment on vous déconseille le truc, le toboggan je vous le rappelle vous amènera droit au ciel... Vous pouvez vous munir d'un piolet, un avis très perso de Pascal Sombardier, et cela n'est pas un luxe. Je vous le conseille...


Commentaires difficultés

La vire est d'une exposition majeure, une glissade et vous voilà 300 mètres plus bas. Pas de point d'ancrage pour un assurage.

Commentaires

Eric de Massas
18-05-2014 10:09:25

Le 10 mai 2014 je suis passé par là. La vire s'est un peu plus effondrée. Il n'y a plus d'herbe le long de la paroi sur quelques mètres. Les cordes sont là, bien fixées et bien utiles pour passer bras tendu, pieds en appuis incliné.

anonynmous
02-09-2012 19:55:45

Les cordes installees permettent de passer sans materiel il faut tenir une corde avec une main et l'autre avec l'autre main car elles sont fixees sur des pitons differents amicalement

orgere
24-08-2012 19:05:57

En ce mois d'août 2012 (le 24) ça passe très bien avec LES cordes mises en place, n'en déplaise aux grincheux. :evil: Personnellement, je trouve que c'est une bonne initiative.... :D


anonynmous
18-07-2011 21:54:37

J'ai traversé la vire Est fin juin. Une corde fixe a été mise en place avec 4 points d'ancrage pour "sécuriser" le passage. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de rendre accessible ce genre de passage, c'est une fausse sécurité. La corde commence a être un peu délavée. Pour ma part j'ai préféré ne pas m'en servir, d'autant que le passage, pour être dangereux, ne dépasse gère le II+. La vire est plus accessible depuis le Nord de la dent. Depuis le sommet, suivre l'arrête Nord sur quelques centaines de mètres. A la fin de la bordure de rochers crénelés, s'engager dans les pentes herbeuses de la face est, en ce dirigeant vers le Sud, on devine bientôt une vague sente qui mène à la vire. (au printemps il peut y avoir encore de la neige). La vire passe sous le sommet très fréquenté de la Dent, et qui dit affluence, dit risque accru de chutes de pierre. Gaffe donc, le casque n'est pas inutile, mais inefficace contre les pianos à queue. La vire fait de un à quelques mètres de large, avec souvent du dévers, mais il y a toujours un bout de sentier plat pour le confort du pied . Chute interdite donc, en plusieurs endroits, qui ne sont pas vraiment moins dangereux que le passage de la corde fixe. La vire est originale et il y règne une certaine ambiance. Mais pour qui a peur du vide (vide que l'on devine plus qu'on ne le voit), elle ne laissera pas forcément un bon souvenir. La vue n'y est pas plus belle qu'au sommet.

anonynmous
19-02-2011 20:11:34

Merci pour ces précieuses informations.


Rafaël Rodon
19-02-2011 19:24:35

pour le risque il faut bien être consient que c'est le même. Dans ce coint chute = mort. pour ce qui est de la dificulté c'est en effet un peu plus dur qu'avant par le haut, un piolet et bien utile pour remonter sur la partie haute. Je pense qu'on arrive dans la cotatoin R5 ou en tout cas un gros R4.


anonynmous
19-02-2011 18:28:36

Bonjour, Adepte depuis peu des sentiers du vertige (et nouvellement inscrite sur ce forum) j'avais été très déçue, en octobre dernier, lorsqu' après 2 tentatives je vis l'éboulement. Je n'avais pas osé m'aventurer en dessous, je suis donc contente de savoir que c'est possible mais est-ce plus "risqué" ?


ced
19-02-2011 17:10:52

Ah oui quand même ! :shock: Quelqu'un passant à ce moment là aura eu une petite frayeur !!!


Rafaël Rodon
19-02-2011 15:49:09

Le trottoir de la vire face Est de la dent de Crolles c'est éboulé juste après le départ. C'était déjà pas large et là le passage et devenu vraiment très chaud. La solution c'est de ne plus partir du cairn mais de descendre sud une dizaine de mètres et de prendre la vire juste en dessous avant de remonter sur le trottoir du haut après l'éboulement par un passage herbeux. ça complique un tout petit peu mais c'est bien mieux que de forcer l'éboulement. Le reste est toujours aussi beau.


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Col du Coq.


Situation




Sortie du 28-11-2006

Hésitation entre les mélèzes du Dévoluy (et l'incertitude sur leurs couleurs fin novembre) et la facilité de l'une des randonnées la plus proche de Grenoble...c'est donc parti à 6h ce matin pour la Dent de Crolles.
Petite frayeur en passant la tête en face est : la vire est franchement déversante et étroite. Fausse alerte, je suis monté trop haut (penser à bien traverser *a flanc* depuis l'Oeille !).

Une fois sur la bonne vire, munie d'une bonne trace, ça passe tout seul et c'est superbe.

Une fois sur la prairie, impossible d'atteindre le sommet : trop de vent, je tombe à la renverse 50m en dessous et abandonne...

Commentaires

Ganesh
14-12-2006 09:02:17

La cotation est un un exercice difficile car on doit prendre en compte simultanément plusieurs paramètres parfois contradictoires. Avec un peu de recul, la cotation proposée n'est pas pour l'instant à révolutionner . Je pense que l'essentiel est de rédiger des topos les plus complets possibles, l'agencement du site en laisse vraiment la possibilité. Enfin essayer, je dis bien essayer, de rédiger un topo qui définira le profil du randonneur souhaité pour l'itinéraire concerné comme certains le font déjà ex : R1 randonnée familliale, aucune expérience exigée ou R3 " randonnée réservée au randonneurs ne craignant pas le vertige_courts passages exposés_. Pour répondre à GLAG, sur du R1, il ne doit y avoir aucun passage exposé, après on passe sur du R2 " court passage légèrement exposé.." Tout est affaire de nuance. on peut penser que ces histoires de cotation n'ont pas fini d'user les touches de nos claviers...[/b]

scal
13-12-2006 23:35:49

le Pas du Vallon est effectivement exposé mais facile, donc d'après l'échelle de cotation c'est R3, perso dans ce genre de rando j'aurai tendance à coter R1 avec un passage R3 sur le sentier de la Baronne les passages exposés sont plus fréquents ( à mon avis plutôt liés aux franchissement des ravines qu'à la présence de la falaise qui est assez loin ) je coterai R3/R4 car selon les conditions ( début de saison, après orage ) l'itinéraire n'est plus si évident et les passages exposés sont plus nombreux finalement c'est pas facile ! l'échelle gagnerait à être plus précise :roll:


GLaG
13-12-2006 22:39:27

pour continuer la discussion, trois exemples de sorties que j'ai rentrées : - la crête de la Laisse face à l'Obiou : côté R1, mais le pas du Vallon qui y mène présente une forte exposition, sur une dizaine de mètres très faciles. Faut-il coter cela R3 ? - le sangle de la Barrère à la Dent de Crolles : côté R2, l'exposition est moindre que sur la vire Est, sans être absente. - le "sentier de la Baronne" : côté R4, mais j'ai sans doute "surcoté" à cause de l'impression que cela me laissait (de plus Pascal Sombardier semblait dire qu'entre ses premiers passages et son dernier, la sente était nettement mieux tracée). J'aurais tendance, au vu des dernières discussions, à coter ça R3/R3/R3 : toutes sont exposées, et aucune ne présente de passage "difficile". Mais cela ne me satisfait pas tout à fait.


scal
13-12-2006 22:28:40

qu'il y ait 20m ou 300m de falaise l'exposition est la même: en cas de chute l'issue sera identique à part un miracle bienvenu :wink: je crois que pour qualifier l'exposition ( faible, importante ) il faut essayer de répondre à la question : 'si je chute, que se passe-t 'il ?' mort quasi certaine ou risque de blessures uniquement ? ensuite un passage exposé peut être plus ou moins difficile et plus ou moins long : un bon sentier, une pente herbeuse, de l'escalade facile etc. il me semble que la cotation proposée par bivouak.net permet déjà de différencier ces quelques notions, par exemple la vire dont il est question ne peut absolument pas être cotée R2, l'exposition n'apparaîssant qu'à partir de R3 enfin il y a le caractère aérien d'un parcours, mais c'est tellement subjectif qu'à mon avis il ne doit pas être intégré à une cotation, mais être donné comme une indication


anonynmous
13-12-2006 22:04:23

On va devoir couper en deux la cotation, et séparer la difficulté technique de l'exposition , comme dans les toposneige ! La vire de la face Est nous fera un R2/E4 . Là où ça se complique, c'est qu'on a des passages très expos où le vide est peu sensible, et d'autres où il est très visible.


Ganesh
13-12-2006 20:36:47

Tout à fait, je suis aussi partisan du "coté juste", c'est pour moi la vitrine d'une rando. R3 semble convenir à cet itinéraire ou R2 avec la mention " réservé aux personnes ne craignant pas d'évoluer à proximité immédiate du vide-itinéraire exposé-" en gras et souligné


montagne-a-vaches
13-12-2006 20:26:08

ça sert à quoi de coter si c'est pour surcoter systématiquement ? Ce qu'il faut c'est coter juste (enfin de façon homogène) et surtout que les utilisateurs connaissent leurs limites et sachent apprècier les difficultés sur le terrain. Maintenant pour coter de façon homogène on est bien obliger d'éliminer les critères trop subjectifs comme la peur du vide etc... Même s'il est important de les mentionner dans le topo... Bon pour le stage moi ça me va, ça me changera de mon boulot !


Ganesh
13-12-2006 20:10:24

Tout à fait d'accord avec ton propos, GLAG. Je préfère cependant un bivouakeur qui "surcote" qu'un bivouakeur qui "souscote" . Je pense que proposer du R2 sur un parcours si exposé n'est pas raisonnable. Pas d'escalade, c'est exact, mais une sacrée exposition, visiblement, a moins que tout le parcours ne soit pas du même acabis. Nous avons quelques quelques itinéraires en commun, je trouve que vous cotez bien, ma proposition de stage tient toujours :lol:


Ganesh
13-12-2006 19:19:04

Désolé, je voulais dire R3, quelle ironie du sort!!, je paraît bien bête d'un coup. Cela ne mérite pas + :oops:


GLaG
13-12-2006 18:14:15

Mais que proposes tu ? R4 pour la vire de la Face Est (un passage de 10mn proche du vide, sur un bon sentier, et 50m dans une pente d'herbe raide à la fin) comme pour la brêche Arnaud (une cheminée verticale, très patinée, avec quelques passages dans lesquels un minimum de technique d'escalade est utile) ? A la limite alors utiliser juste 2 catégories "rando familale - tout le reste" suffirait, le texte du topo précisant les difficultés... Le plus important dans un topo pour moi n'est pas le descriptif précis (souvent, quelques lignes et la carte suffisent) mais une indication de la difficulté et de la technicité : je ne pars pas dans le même état d'esprit, avec le même matériel, le même jour, si je sais qu'il y a de la quasi-escalade, ou juste un peu de vide, ou juste des difficultés d'orientation... Mais je conçois aussi qu'il y ait beaucoup de subjectivité dans la cotation : pour quelqu'un qui n'a pas le vertige la vire de la Face Est ne pose aucun problème, d'autres refuseront d'y mettre un pied en la voyant...Et c'est assez largement indépendant de la capacité à la "grimpette" sur d'autres itinéraires cotés R4..


Ganesh
13-12-2006 15:54:33

Travaillant pour des groupes de formation pour un service de l'éducation nationale, je pense que je vais proposer un stage d'adaptation à l'emploi de rédacteur de topos pour le compte de bivouak avec un module obligatoire " savoir établir une cotation " . Je propose à GLAG et DO de faire de la co-animation. :wink: Non mais sans rire, si la vire Est c'est du R2, le K2 alors du R3... Au vu de la photo, j'y mettrai du R4. Pour répondre au collègue, l'exposition fait forcément partie des cotations, c'est une difficulté bien réelle ( psychologique ). A+ :?


GLaG
08-12-2006 22:18:55

R2 indique une "randonnée accessible à la plupart". Je ne pense pas que ce soit le cas de la vire de la Face Est, même sans difficulté technique beaucoup de randonneurs seront impressionnés par le vide. La brêche Arnaud n'est sûrement pas du R3, mais plutôt du R5 ("usage de la corde", "escalade facile").


montagne-a-vaches
08-12-2006 19:28:46

je voudrais pas faire mon chieur mais du coup pour moi la breche arnaud c'est R4: faut tirer sur les bras pour sortir et une corde n'est pas totalement superflue...


denis Barberot
08-12-2006 17:14:34

Desole Lucho tu confonds difficulté et EXPO. Pour moi c'est même R2 avec une EXPO maximale. :cry: La brêche ARnaud est R3 et c'est plus dur


GLaG
02-12-2006 16:28:04

avis déjà donné, juste pour voir si ce message fait remonter la discussion sur la page d'accueil...?

Luc
02-12-2006 13:41:30


Citation:Do : "on met les mains ? ou bien on a rien pour les mettre ? Personellement j'y ai jamais mis les pieds.. On ne peut qu'y mettre ses pieds :shock:
Citation: Pour mémo : - R3 : Itinéraire demandant une certaine expérience, pouvant se dérouler sur un terrain parfois exposé. Le sens du terrain et des notions d'orientation sont nécessaires. - R4 : Itinéraire pour randonneur expérimenté. Passages exposés ou aériens, recherche d'itinéraire... Cette vire Est est un beau trottoir d'altitude, Je resterai sur R4 à cause de l'expo qui y est présente. D'autres avis?


montagne-a-vaches
28-11-2006 16:43:45

Une vraie "vire à bicyclette" ! Je rajoute à ma liste de projets...


GLaG
28-11-2006 16:27:18

R3 ou R4, en tout cas c'est beau...je viens de récupérer mes diapos. Autoportrait avec trépied :


montagne-a-vaches
28-11-2006 16:17:08

y a pas à dire, bivouak c'est un peu la hotline de la randonnée, une question et hop ! la réponse dans les 5 minutes qui suivent...!!!


GLaG
28-11-2006 16:12:10

J'aurais choisi R3, y'a pas à mettre les mains une seule fois et une trace tout le long (et même le piolet n'est pas très utile : pas le temps de s'arrêter en cas de glissade :-)) Qu'en pense Luc, maintenant qu'il a un peu d'entraînement en sangles et vires ?


montagne-a-vaches
28-11-2006 16:07:08

Puisqu'on est dans les cotations... Cette sortie est R3 ou R4 ? on met les mains ? ou bien on a rien pour les mettre ? Personellement j'y ai jamais mis les pieds.. Après si on chute qu'il y ait 50 ou 300m de vide en-dessous le résultat est le même...



  • Horaire : 1h30
  • Dénivelé : 700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-10-2016

Après avoir motivé Franck pour la vire ,on part de st Pancrasse car...

3 herve
24-08-2012

Une balade extraordinaire que ce tour de la Dent de Crolles ! Nous so...

7 orgere
24-06-2010

Le sangle de la Barrère, la vire Est et la belle pente herbeuse sommi...

7 Luc
01-11-2009

rien de tel comme rando pour aller voir le lever du soleil une rencon...

Jdid
26-12-2006

Excellente condition sur la vire. Par contre des plaques de neige...

Cel
18-06-2005

Après le [url=http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1421&...

3 Luc

Identification

( ) bivouak.net

Social Media