Pointe de Chaurionde par les Chalets du Haut
du Four et par Coutarse

Pointe de Chaurionde par les Chalets du Haut
du Four et par Coutarse

  • Altitude départ : 996
  • Altitude sommet : 2173
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 2h40
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Balisé à la montée. Pas balisé au retour mais bon sentier
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, prendre la route qui monte à Orgeval. Vers 1050 m, dans la première épingle à gauche, quitter la route et prendre la piste forestière qui traverse le ruisseau. Vers 1100 m dans une épingle à droite, quitter la piste pour prendre un sentier balisé (direction Nord Ouest) menant aux Chalets du Haut du Four. On sort de la forêt vers 1500 m en arrivant aux chalets. Prendre alors la direction Nord pour atteindre le Col de Drison; le sentier passe dans la pente Sud sous le Parc du Mouton. On remonte ensuite la crête herbeuse jusqu'au sommet.
Pour le retour, redescendre sur le même itinéraire de 50 m sur la crête Sud, puis continuer vers le Sud puis vers le Sud Est jusqu'à la Maison forestière de Coutarse.
De la Maison forestière, le plus facile est alors de continuer sur la piste forestière jusqu'au parking. Une autre solution consiste à prendre plein Sud dans la forêt; une trace bien marquée rejoint au plus direct la piste forestière goudronnée vers 1220m.

Commentaires difficultés

A la montée, de nombreuses ravines traversées mais sans difficulté
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Ecole, prendre la D 60 puis à la sortie du village après la scierie, prendre la route à droite qui s'enfonce dans le vallon en longeant le Chéran. Se garer au dernier parking du Nant Fourchu.


Situation




Sortie du 02-07-2014

Voies de monte et de descente

Re-Chaurionde donc cette semaine, mais en excellente et agréable compagnie, après ma première en solitaire de la semaine dernière.

"Rares averses" le matin, "éclaircies" l’après-midi, avait dit la météo la veille (elle avait prévu bien pire auparavant…). Bon, on tente le coup ! Il aurait fait beau, on aurait fait (en sens inverse) la boucle telle que prévue dans le topo. Mais vu le temps prévu, ça paraissait peu prudent, surtout la descente par l’arête est. On verra sur place si on tente quand même l’esthétique arête sud (forcément glissante par temps de pluie) à la montée, étant entendu qu’on descendra de toute façon par le sentier tranquille (la "voie normale"...) d’Orgeval.

Et en effet, il pleuvait, pas bien fort mais en continu, dès notre arrivée au parking. Premier défi : qui va trouver le départ du fichu sentier qui monte tout droit en forêt jusqu’à la maison forestière de Coutarse, et qui m’avait décidément échappé la semaine dernière ? Eh bien, Claire l’a trouvé presque aussitôt, à gauche de la route!!! Honte à moi ! Certes il n’y a plus de cairn (mais un petit regard en ciment juste avant). Cela dit, vu l’extrême raideur de la pente et surtout le sol détrempé, personne n’a eu envie de passer par là. Certes, je me suis un peu rattrapé en trouvant, après l’épingle à cheveux suivante, le second départ de ce sentier, vers 1220m, à droite de la piste cette fois (et à gauche le débouché du premier tronçon juste en-dessous). Ouf, me voilà un peu vexé certes, mais heureux quand même que l’énigme soit résolue !

On est donc monté sous la petite pluie continue (à défaut de chamois, les limaces étaient de sortie…) jusqu’à la M.F. de Coutarse par la piste forestière. Et là j’ai proposé de continuer quand même sur l’arête sud, quitte à rebrousser chemin si la progression devenait trop pénible voire dangereuse sur la terre glissante du sentier. Et ça n’a pas tardé ! Dans les pentes les plus raides (et il y en a !) en sous-bois, impossible d’avancer, on ne pouvait que glisser en arrière dès qu’on avait posé le pied au sol. Qu’à cela ne tienne, on va marcher dans les herbes hautes (et les fleurs) qui bordent la trace. Et en effet, là ça accroche mieux, et on arrive à passer… en force et en se mouillant les pieds et les jambes (mais c’est le prix à payer). Je suis un peu inquiet pour la suite, une fois sortis de la forêt… On verra bien, on avisera… Et bien, tout le monde est passé, courageusement et sans encombre, toujours sous la pluie et dans le vent froid qui venait de se lever. Ça glisse toujours plus ou moins, mais les pentes étant un peu moins raides, on arrive à se débrouiller. Et à l’exception d’un ou deux coudes du sentier, rien de bien exposé. Dans les dernières pentes un peu redressées sous le sommet, l’envie d’arriver a fait le reste, et on s’est retrouvé là-haut passé 13h pour une courte pause (pique-nique inenvisageable vu les conditions), à admirer malgré tout l’extraordinaire panorama à 360°, curieusement bien plus dégagé que la semaine dernière (où il avait pourtant fait bien meilleur, mais où les brumes m’avaient dissimulé les lointains). Aujourd’hui on aperçoit distinctement non seulement presque tous les "2000" des Bauges et les sommets d’Annecy, mais encore la Chartreuse, Belledonne encore enneigée, le Beaufortin et la Pierra Menta, la Vanoise, etc. Superbe, mais humide et froid, vite quelques photos, et allez, on redescend !

Là, il cesse enfin de pleuvoir, et on pourra même pique-niquer tranquilles à partir de 14h15 dans un coin herbeux et fleuri à l’abri du vent sous le col d’Orgeval. Petit moment de grâce…
La descente par le GR jusqu’au parking ne sera plus qu’une formalité, et d’ailleurs le ciel nous nargue en s’éclaircissant de plus en plus. C’est malin…

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1200 m
  • Participants : 7 randonneuses/eurs stéphanois bien décidés à affronter les éléments (et on n'a croisé PERSONNE de la journée!)

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-07-2017

Parti du parking de Nant Fourchu puis 300 m plus loin sur la route...

j2m
26-06-2014

Itinéraire en sens inverse : Montée par Coutarse et l'arête sud, de...

10 Geoffroy Rémi
19-10-2013

Une belle boucle, peu classique pour Chaurionde (par rapport à l'itin...

TofTof

Identification

( ) bivouak.net

Social Media