Charmant Som depuis la bergerie

Charmant Som depuis la bergerie

  • Altitude départ : 1669
  • Altitude sommet : 1867
  • Dénivelé : 200
  • Distance : 1!!!! km
  • Temps de montée : 30min
  • Temps de descente : 30min
  • Orientation : Sud
  • Balisage : GR au départ (rouge et jaune)
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Depuis la bergerie (bout de la route), face à la grande taupinière qui s'élève devant vous, prendre le chemin qui monte à droite dans le pré. Il rejoind la crête qu'il suit en faisant des lacets à la limite des rochers. Attention, le vrai sommet (croix) est situé derrière ladite taupinière, il y a un peu de plat entre les deux.

Ballade idéale pour jeunes enfants, touristes en short et petits vieux décatis mais très belle vue panoramique ! ;op

Précautions

Eviter les jours de grande affluence


Commentaires difficultés

Aucune.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès par la route...du Charmant Som ! A prendre au col de Porte...


Situation




Sortie du 26-11-2013

Arrive  l'oratoire

Alors voilà, l'hiver est arrivé avec une vague de froid et une chute de neige assez massive... Ca me démangeait depuis quelques jours mais je n'avais pas trouvé moyen de me libérer. Pour ce mardi, Météo France et Caplain annonçaient un ciel sans aucun nuage alors le matin, je me décide à poser mon après-midi et à filer dans les Alpes. Sachant que je ne pourrai pas prendre la route dans le meilleur des cas avant 12h30, j'opte pour une sortie au plus près, qui sera probablement le Moucherotte. Sauf qu'en arrivant à Grenoble autour de 13h30, le Moucherotte est dans les nuages et c'est un peu partout pareil. Direction le Col de Porte, je ne sais pas encore si ce sera Chamechaude ou le Charmant Som. Une fois sur place, il semble que la couche nuageuse soit bien installée à partir de 1650 m. On voit le plateau par moments, alors j'opte pour le Charmant Som. Je glane quelques infos auprès des promeneurs sur place. La haut, l'Oratoire est parfois dégagé, comme la Balme de l'Air, mais il y a un violent vent qui vous fouette la gueule et vous gèle les extrémités. En route...

La montée, bien à l'abri dans la forêt n'est pas inoubliable, surtout pour un sommet que j'ai fait tant de fois et une route pour fil conducteur. En arrivant à l'oratoire 55 minutes plus tard, je me confirme qu'il y a du vent. Vu la vitesse à laquelle défilaient les nuages d'en bas, ce n'est pas une surprise. Superposition de couches, chaufferettes... Je suis juste sous la ligne de vapeur.


Il y a parfois quelques percées, timides, mais l'ambiance est absolument magnifique avec ces sapins poudrés, cette neige sculptée par Eole lui-même, combinée à la relative solitude qui règne là-haut à cette saison. L'idée de ne pas aller à la bergerie et au sommet s'impose assez rapidement.

Je fais quelques images et j'essaie tant bien que mal d'attendre 17h00 que le soleil se couche. Quelques rais de lumière traversent parfois, mais pas de quoi profiter du rayonnement pour se réchauffer. Je reste globalement 1h15 là haut à faire des allers-retours avec l'appareil photo. Mon téléphone est dans le coma. La batterie du D800 tient globalement mieux le choc. Chaque instant sur place reste quand même un micro-combat : il n'y a pas un seul moment de répit et il faut toujours lutter contre la morsure du froid, l'engourdissement des doigts qui ignorent s'ils sont sur le déclencheur ou le plastique. Je n'utilise même pas le trépied parce que je serais bien incapable de serrer ou desserrer les molettes de réglages.

A 16h45, malgré les quelques rosissement de la couche de nuage, je sens bien que je n'ai rien de plus à attendre. Je décide donc de repartir. Je mets assez longtemps pour me réchauffer, ce qui vient normalement promptement dès que l'on reprend la marche. Mais là, en plus, j'ai rien à me mettre sous la dent car j'ai oublié mon en-cas dans la voiture et me suis dispensé du thermos de thé. Un rayon éclaire le Col de Porte et puis c'est la fin.

Je finis mon retour dans l'obscurité, mais je renonce à sortir la frontale. En coupant par la forêt, je croise deux chevrettes qui se sauvent à mon passage. Arrivée à la voiture un peu avant 18h00 où le thermomètre annonce une petit -7°C. Une petite sortie plus agréable qu'une après-midi au bureau... En plus, je suis de retour à Lyon à 19h30. C'est ça qui est bien avec les sorties hivernales...

Photos de la sortie


  • Horaire : 30min
  • Dénivelé : 350 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
31-05-2014

Initialement, je n'allais pas tant au charmant som qu'aux chamois (Pr...

2 K-lys
18-05-2014

Montée la veille à la tombée de la nuit à l'oratoire d'orgeval. Ap...

6 Luc
15-07-2013

RV pris pour 10h30 aux chalets du Charmant Som....ça doit me laisser...

7 Véronique
04-05-2013

Sortie histoire de prendre l'air dans une météo douteuse... La route...

2 K-lys
25-01-2013

Les sources météo annonçaient une journée très ensoleillée pour...

6 K-lys
23-06-2012

Aller on va se coucher à 0h30 confiant pour la météo du lendemain,...

16 giraudre
14-10-2010

06h00 du mat, et plus moyen de roupiller...ok Direction le Charmant s...

4 declicchartreuse
10-09-2010

Sortie facile pour un bivouac mémorable....

K-lys
10-08-2010

Sortie d'initiation pour la filleule venue du Nord... Les ados préfè...

K-lys
29-06-2010

COmme l'indique la photo, ça ne le fait pas... à cela rajoutez une d...

2 Luc
19-06-2010

Après les tergiversations de la veille, je me suis résigné à faire...

montagne-a-vaches
12-08-2009

La météo n'était pas engageante, les nuages entouraient Belledonne...

montagne-a-vaches
08-09-2008

Waaaaooooooowwwww. Il y a longtemps (j'étais encore étudiant) j'ava...

1 montagne-a-vaches

Identification

( ) bivouak.net

Social Media