Tête des Chaudières par la cabane de la
combe de Fer

Tête des Chaudières par la cabane de la
combe de Fer

  • Altitude départ : 1140
  • Altitude sommet : 2063
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 2h45
  • Temps de descente : 1h15
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Suivre les pistes de fond puis vers 1230 mètres une piste sur la gauche ( même itinéraire que la cabane de Serre du Play)
A 1260 mètres, prendre plein est la coupe de bois, jusqu' à 1360 mètres où un chemin contiune à droite. A 1400 mètres le chemin redescend un peu puis bifurquer plein est sur le chemin de la cabne de Fer ( 1560 mètres)
De la cabane, remonter NO, pour sortir ente la Tête des Chaudières et la Crêtes des Rochers de la Balme.

Commentaires difficultés

orientation, sortie à 30-35° souvent en neige dure

Commentaires

Philippe Mahieu
14-01-2013 12:31:14

7-Laux et moi, on a été surpris de la beauté et de la variété de cet itinéraire en hiver. Les pistes de Corrençon ne sont pas du tout gênantes! :D

ced
13-01-2013 21:37:48

En tout cas les photos font envie !


Philippe Mahieu
13-01-2013 16:54:07

Variante: on oeut continuer de remonter la coupe de bois pour rejoindre une crête qui rejoint vers l'est la piste de ski. On redescend dans le vallon à droite (itinéraire d'été), par de beaux petits vallons on rejoint le plat sous le pas de la Balme. un vallon à gauche du sommet permet de rejoindre la crête, puis le sommet. A la descente, des vallons et des clairières permettent de court-circuiter tout le plat et les remontées. Du beau ski.... :D


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble>Villard de Lans>Corrençon>parking pistes de fond


Situation




Sortie du 10-03-2014

Combe du Souillet

Itinéraire : Centre de ski de fond - Combe du Souillet - Trouée carte IGN - Virage 1660 - Les Chaudières - Pas de la Balme - Roche du Coin - Belvédère.

Départ du centre de ski de fond de Corrençon pour emprunter cette combe du Souillet que je n'ai jamais empruntée.

Départ en forêt dans le calme jusqu'à ce que quelqu'un à pied me dépasse en ronchonnant parce que je ne me suis pas écarté de la trace sous prétexte que je suis en ski et elle à pied et que cela l'a fait marcher dans 20 cm de neige croutée.
Un peu surpris de cette agressivité, j'entame la discussion et elle me rétorque qu'elle est de Corrençon, qu'elle a fait toutes les montagnes des Alpes et des Pyrénées et qu'elle a traversé toutes les Alpes en ski de randonnée.
Je la félicite pour ce palmarès digne d'un Bérhault ou d'une Laurence de La Ferriére et ne lui dit pas que je suis étonné qu'avec une telle condition physique 4 pas dans la neige puissent la contrarier à ce point.
Je suis un peu surpris aussi de voir que son visage vire au rouge rosé et est proche de la brulure au second degré, chose étonnante pour quelqu'un vivant à la montagne.
Je finis par lui demander si on a fini, elle me dit que oui et elle se barre à fond la caisse.

Cette combe du Souillet est longue (ça ne monte pas beaucoup au départ) mais est de toute beauté.
Je rejoins ensuite la fameuse trouée matérialisée par un trait sur la carte IGN et qui monte plus fort jusqu'au virage 1660 de l'ancienne piste de Corrençon.

J'arrive en même temps qu'un couple et vois que l'homme a des fix de type Diamir et qu'il est chaussé en chaussures d'alpinisme.
Curieux de nature et ouvert d'esprit, j'essaie d'aborder la personne sur son équipement. Le gars me répond "groouummf" et se casse direct dans la petite descente en disant à sa compagne "tu n'a pas besoin de déchausser, viens c'est tout doux".
Sa compagne (enfin je suppose que ça l'est car elle s'hydrate et lui demande d'un ton mi angoissé, mi reproche "dis, tu m'attends ?") me demande alors si je vais à la Tête des Chaudières, je lui dit que non et elle m'avoue être un peu inquiète sur sa capacité à le faire.
Je la rassure au mieux et laisse partir tout ce beau monde car ne voulant surtout pas déranger.
Le souci est que sans le vouloir je les rattrape.
Heureusement une conversion bouseuse et laborieuse leur permettra de me distancer.

Arrive un mec qui me rattrape du fait de ma conversion mer..que
Je n'ose prendre la parole en premier : on ne sait jamais, il pourrait me mettre une charge car lui il a du assister d'en bas à la conversion en question.
Bon ça se limite à "bonjour". Ouf !

Je finis par arriver là haut et m'octroie une bonne séance de bronzette en cassant la croute (rouge-noir hein ! le bronzage ...)
La descente à coté des pistes se fait dans de la bonne neige bien revenue (il est 13h30) et il n'y a pas la foire d'empoigne des vacances à laquelle je m'attendais sur les pistes (il y avait même des sièges vides qui montaient).

Bon et la neige dans tout cela ?
C'est le Vercors hein ! C'est variable : on passe du bon au crouté ou au duraille suivant l'expo et l'heure.
L'avantage du Vercors c'est qu'il y a moins de monde que dans Belledonne par exemple.
Heureusement d'ailleurs parce qu'avec les spécimens que j'ai croisés aujourd'hui il y avait de quoi finir la journée neuneu.

Enfin il y a un proverbe qui dit "jamais 2 sans 3" et il s'est vérifié aujourd'hui :
Rentré assez tôt à la maison, je m'arrête acheter 2 bricoles à manger et je vois une nana qui se gare en prenant 2 places de parking dont une handicapée. Je lui fait remarquer, elle ne me répond même pas et se barre dans le magasin.
Magasin où elle va m'invectiver car m'étant garé derrière sa voiture, (ben oui il me fallait bien une place de parking) ...
Ah détail ! La nana, elle était pas handicapée ... quoique peut être de la tête.

Finalement j'ai passé une bonne journée et je me dis que j'ai peut être failli assister au retour des ours dans le Vercors ...

Photos de la sortie

Commentaires

cena reaven
07-11-2014 13:29:29

En une période où la neige est très molle l'après-midi, et devient bien dure le matin, en cours de la nuit au bout de combien de temps peut-on espérer trouver la neige dans les conditions du matin, à la fois stable et portante ? Plutôt quelques heures après le coucher de soleil, ou plutôt seulement quelques heures avant le lever ? _________________ https://www.isc2.org/ http://www.pass4-sure.net/299-01-dumps.html http://www.ox.ac.uk/ http://en.wikipedia.org/wiki/ISC https://www.facebook.com/iscsport

anonynmous
12-03-2014 10:40:06

veronique
T'as qu'à me croiser, me rattraper ou me doubler...on papotera gentiment!!!!
Ça je n'en doute pas un seul instant !!! :) Pas de souci, il faut juste laisser faire le hasard ...


Véronique
11-03-2014 19:04:04

T'as qu'à me croiser, me rattraper ou me doubler...on papotera gentiment!!!!


anonynmous
11-03-2014 13:32:27

:) Oh de rien ! J'ai essayé de traiter cela avec humour ... Mais je n'ai quand même pas très bien dormi. Preuve que ces comportements ont quand même du m’énerver un peu :?


anonynmous
11-03-2014 07:57:13

tout simplement Merci pour ton CR


anonynmous
10-03-2014 21:28:07

:D Remarque que finalement s'il n'y avait pas eu tout cela, je n'aurais pas bien su quoi dire de cette sortie. Humour acide et dérision j'en conviens (mais j'aime bien). Coluche a dit : "les gens n'ont pas de raison de se faire la gueule puisqu'ils ne se connaissent pas" J'ai regardé : c'est pourtant pas la pleine lune :lol:


montagne-a-vaches
10-03-2014 19:33:40

Y a pas à dire la convivialité montagnarde ça fait rêver ! :lol:



  • Horaire : 2h45
  • Dénivelé : 1010 m
  • Altitude chaussage : 1140 m
  • Altitude déchaussage : 1140 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : et voir le CR

Autres sorties

Date Titre Auteur
04-03-2013

Itinéraire suivi : Clos de la Balme - Ancienne piste Combeauvieux - D...

3 JeunouKiKrak
12-01-2013

Il y a des sorties que l'on prépare à l'avance, où on calcule, on r...

10 Philippe Mahieu
23-03-2008

Grosse poudreuse sur tout l'itinéraire, les valeurs de neige au sol e...

S. LAURENT
08-03-2008

Très peu de neige sous les 1400 mètres mais cela passe avec de vieux...

S. LAURENT

Identification

( ) bivouak.net

Social Media