Mont Pourri Traversée par le Col des Roches.


Mont Pourri Traversée par le Col des Roches.

  • Altitude départ : 2500
  • Altitude sommet : 3779
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Ouest
  • Itinéraire :
    • sur glacier
    • en boucle

Itinéraire

A lire
  • Ski de randonnée, 134 itinéraires en Savoie par Emmanuel Cabeau. Référence : Topo 107 page 251 proposé par Luc

Commentaires difficultés

A la difficulté 'itinéraire glaciaire' s'ajoute la descente du Col des Roches sur le Glacier du Geay. Cette quarantaine de mètres selon les conditions nivo, et équipements de ce passage peut poser quelques questions.

Topo créé le :

Bourg-saint-Maurice > Les Arcs 2000 > et la route carrossable qui vous amène à la neige.


Hébergement(s) associé

Parcours


  • Nb points : 89
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.19
  • Dénivelé - : 142
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 3 kB
  • Description : Tracé GPS du Mont Pourri par le Co ldes Roches.
  • Téléchargement


Sortie du 13-06-2010

Encore de la neige sur les Glaciers

Voilà trois jours que Nini veut organiser une sortie groupée, il fixe son choix sur la tète du Ruitor et s'occupe de tout, il prendra le matériel collectif, cartes et cordes. Ce matin, à 4h30 sur le parking de Montmélian, point de Nini !

Heureusement qu'il y a toujours du matos dans la caisse, une espèce de prémonition en quelque sorte. Bon Loïc, lui on peut compter sur lui ! d'ailleurs il arrive au parking en même temps que moi. Puisque le G.O. n'est pas là, on improvise une nouvelle destination, Le Mont Pourave, il offre l'avantage indéniable de ne pas avoir à porter les skis (ou si peu).

Je commence par me prendre un coup de barre sur la route dans la caisse, les réveils à 3h30, c'est de plus en plus dur, du coup je pile devant un parking et file le volant à Loïc, ce qui me permet de finir ma nuit. En me réveillant à Bourg Saint Maurice, grosse déception, il fait moche... nuages à tous les étages. Puisqu'on s'est tapé toutes ces bornes, on continue.

Contrairement à la www.skitour.fr/sorties/mont-pourri,4238.html#sortie, il y a encore plein de neige, Loïc stoppe la vieille guimbarde à 2250m et on y va dans le brouillard... faut y croire. Au grand col, le soleil montre des velléités face aux nuages omniprésents. Les chutes de pierres incessantes s'ajoutent à l'ambiance déjà lugubre...... On continue... et puis le bleu est apparu, d'abord par taches discrètes, ensuite par larges aplats dans un ciel superbe ponctué de grosses masses cotonneuses.

La neige, soupe infâme depuis le bas est subitement dure et glissante. Loïc rattrape les deux seuls autres skieurs pendant que je rame avec mes escalopes dans des traversées glacées. Heureusement qu'il y a les couteaux. Au col des Roches, je me prends d'une soudaine flemme..... J'ai décrété que ne n'irai pas plus loin! Loïc, la bonté incarnée, souhaite faire demi-tour avec moi. Il n'en est pas question! S'il veut y aller, je l'attendrai ici. Aussitôt dit aussitôt fait. La température est délicieuse, la couverture nuageuse somptueuse. Je passe une heure trente devant un spectacle comme seule la nature peut offrir, pendant que Loïc en termine avec la course.

Depuis mon perchoir (un petit sommet à l'est du col des Roches), j'observe la progression de Loïc, par moments masquée par un cumulus ventripotent. Le petit point zigzague sur la pente de glace puis grimpe droit sur le fil de l'arête jusqu'au sommet ! Les deux autres skieurs s'attardent sur la pente, Loïc point.

Nous nous retrouvons sous le Col des Roches que j'ai descendu pour aller au devant, et accueillir comme il se doit, le héros de notre groupe. Y a pas photo, il est allé au sommet alors que je glande au col et que Nini dort sans doute encore !

Pour la descente les avis sont partagés et partiaux, avec mes escalopes je me la pète dans une daube infâme (Le snoop daddy est aux skis ce que la 1200 GS est à la moto : Hyper facile) alors que Loïc, légèrement entamé par les 1800 m de deniv, l'altitude et une paire de skis genre douves de tonneau allégées, n'est pas à son affaire... un seul objectif pour lui : perdre du dénivelé !

Bref malgré ma légère frustration, voilà une sortie fabuleuse (et un sommet insignifiant de plus à mon actif : le pic sans nom) fabuleuse par cette couverture nuageuse superbe, des cumulus joufflus aux développements verticaux impressionnants et ce n'est pas vimeo.com/channels/paraglidingchannel#11398207 qui me contredira !

Photos de la sortie

Commentaires

jojo_rider
14-06-2010 17:00:50

Bon je vous fais un coucou des landes où on arrive à peine, le soleil se montre enfin, juste pour nous saluer et nous souhaiter bienvenu. On peut mettre des photos de surf? Allez je file sur la plage A plus les kikis :D

Nicolas CHAPPEL
13-06-2010 20:30:32

Énorme fatigue pour un Nini en-dessous de tout. Encore désole pour ne pas avoir eu l'énergie et le courage nécessaires pour le Ruitor. Espérons que la situation va s'améliorer. Bravo pour votre sortie et votre détermination.


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1700 m
  • Altitude chaussage : 2300 m
  • Altitude déchaussage : 2300 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants :
    Loïc GAUDRY

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-06-2012

Après 1 mois sans sport pour un mollet (toujours) récalcitrant et de...

5 Loïc GAUDRY
25-04-2010

Nous sommes montees par le glacier du Geay, redescendu par le col des...

David
14-06-2006

Je crois que c'est la dernière mais quelle dernière !!! Nous avons...

2 Loïc GAUDRY
04-07-2004

Samedi : nous avons pris la piste jusqu'à 2490m, puis chaussé les sk...

8 Luc

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media