Grand Serre par la croix de Gouret depuis
Villard St Christophe

Situation

Montée par les croix
  • Altitude départ : 1130
  • Altitude sommet : 2141
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Panneaux jaunes et marques jaunes
  • Accès : Grenoble > Vizille > montée de Laffrey > La Croix des Théneaux > Villard Saint Christophe > petite route goudronnée vers le nord-est en cul de sac vers les Gondrands > arret sous les arbres à 1130 m


Proposé le Michel Pila

Trace GPS

  • Distance : 17.283 km
  • Dénivelé - : 1349 m
  • Dénivelé + : 1273 m
  • Téléch. : 263 fois
Proposé par Michel Pila

Itinéraire accès

Depuis la route goudronnée à 1140 m part à droite une piste qui va rejoindre le ruisseau du Merdaret (très joli et très frais malgré son nom). on pénètre par un sentier dans une belle forêt de feuillus d’abord, de conifères sombres et odorants ensuite. Le chemin monte tranquillement en lacets, coupe une piste à l'altitude 1330m (que l'on ne suivra pas). Les lacets recommencent jusqu'à sortir de la forêt sous la croix de Gouret, atteindre cette croix par la gauche. Si le vent de Sud est déjà fort sur la croupe, c'est un décollage de secours.

On rejoint alors une large piste qui vous fera passer au dessus à Cote Rotte (autre décollage sud) avant de partir dans une longue traversée vers le nord. On passe devant la cabane des Cloutons, une bergerie très active avec des chiens de berger et des Patous. Suivre encore la piste pour atteindre le col du Parché et prendre à gauche un vague sentier sur une très large croupe direction nord Ouest. la pente faibli peu à peu, un disgracieux et inutile remonte pente marque l'antécime que l'on dépassera pour atteindre le sommet juste avant la ravine au nord du sommet.

Variante sommitale : Il est aussi possible de couper directement dans les pentes douces au dessus de la bergerie.


Itinéraire vol

Déco : Facile vers le sud, il faut traverser le plateau sommital pour trouver une pente douce, très douce! Vaut mieux du vent de face. Vers l'ouest la pente est parfaite.

Vol :RAS

Attéro : de vastes champs à l'ouestde Villard Saint Christophe, ou mieux au nord du village.

Précautions

Itinéraire original par le Sud, et entièrement différent du départ de [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2832-id_sport-16.html]Cholonge[/url], de la [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2420-id_sport-2.html]traversée[/url] ou de [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-1124-id_sport-2.html]l’arête est[/url]. Il est possible de bifurquer au col du Parché pour rejoindre le [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2808-id_sport-16.html]Pérollier[/url]

Difficultés

Une petite [url=http://vimeo.com/51424759]Vidéo[/url] de ce vol depuis le Grand Serre.

Commentaires itinéraire

Sortie : Le Sacre du Printemps à la Croix de Gouret

Encore une fois la météo annonce la dernière journée de beau temps, il y a des fois où l'on aime qu'ils se trompent, voilà une semaine que le mauvais temps devrait arriver ! Tant que cela ne nous empêche pas de partir en montagne... Aujourd'hui c'est la Croix de Gouret notre objectif, à une heure matinale pour un versant ouest. Mais nous connaissons la générosité de ce site matérialisé par ce repère étrange de la chrétienté puisque c'est un instrument de torture. D'ailleurs ce versant de la montagne en est richement garni. Le départ depuis le plateau de La Mure est magnifique, la campagne s'étend jusqu'aux trois immenses lacs de Laffrey. Les agriculteurs s'agitent en cette fin prématurée de l'hiver et partent épandre le lisier alors que nous marchons vers le sommet. La neige a pratiquement disparu du paysage sans que la verdure ne la remplace, laissant de vastes étendues beiges.
 
Le sentier serpente dans la forêt et bientôt nous sortons à la Croix de Gouret. Une belle brise thermique fait siffler les herbes sèches annonçant de bonnes conditions aérologiques. Nous poursuivons jusqu'à l'altitude 1791 m où nous posons nos sacs. La brise entretient une douce fraîcheur pendant que nous préparons les voiles. C'est une pente parfaite pour s'envoler, un groupe de cafards monte au loin en file indienne sur le Tabor alors qu'ici règne une solitude souveraine. Il est 11h, tous les voyants sont au vert, dégustons à leur juste valeur ces instants de grâce qui précèdent l'envol.
 
Si nous ne trouvons aucune ascendance en suivant l'épaule, un beau thermique matinal nous cueille à l'aplomb même de la Croix de Gouret. Les rapaces ne s'y trompent pas, ils tournent nonchalants avec nous avant de disparaitre vers d'autres cieux. La vigueur de cette colonne d'air chaud à cette heure matutinale est surprenante, aussi prenons-nous soin de tourner en compagnie de ces beaux volatiles avant de les voir partir, indifférents à notre présence. Après s'en être taillé une bonne tranche, nous filons nous poser à côté de la flamme plantée ce matin en arrivant. Notez bien qu'elle ne sert strictement à rien puisqu'un paysan s'acharne à écobuer une prairie juste à côté de notre terrain d'atterrissage. La colonne de fumée nous renseigne exactement sur la direction et la force du vent qui semblent parfaites pour se poser tranquillement.
 
L'endroit est si bucolique que nous ne tardons pas à sortir les chaises pliantes afin d'honorer, par des agapes réjouissantes, cette dernière belle journée annoncée par Météo-France. A la radio passe justement un ébouriffant Sacre du Printemps dans une nouvelle version exclusivement jouée aux instruments à percussion, une interprétation tellurique comme le thermique de ce matin. C'est au moment du dessert qu'un tracteur et sa remorque de fumier arrivent dans notre champ, interrompant prématurément notre pique-nique sous peine d'être crépis de bouse de vache.


Départ de la balade à l'aube
Presque plus de neige sur le parcours
Arrivée à la Croix de Gouret
A la cote 1791 m
Hélène s'envole
Colonne de fumée idéale pour voir le vent
Villard Saint Christophe
Les Lacs de Laffrey
Etat du manteau neigeux
Après un beau vol
Michel arrive
Hop, y a plus qu'à sortir les chaises
Un arbre isolé
Délicieux pique-nique
Autre arbre isolé
Il est temps de partir !
332119860_1570736293396988_4627827405066486933_n
  • Date : 21-02-2023
  • Durée : 03:00
  • Dénivelé : 800 m
  • Distance : 4 km
  • Temps de vol : m
  • Plafond max : 1800 m

Commentaires

Michel Pila
23-02-2023 13:15:07

Hé oui, on est parfois rattrapé par la dure réalité des choses comme ici avec ce final d'anthologie.

Je vais ecouter ton emission avec grande attention

Bons Vols

Luc
23-02-2023 08:38:41

Quelle final épique !

Et/mais jusqu'où faire corps avec la montagne qui nous anime et nous entoure ?! ;-)

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/avec-philosophie/que-signifie-penser-en-montagne-9079542

 



Autres sorties

Date Titre Auteur
16-08-2023

Un échec cuisant 

Michel Pila
10-05-2022

Le jardin féerique

Michel Pila
20-11-2021

Quand couine le vario ! 

Michel Pila
13-09-2019

Départ Villard, pas de vent en haut, deco Boeing 747

...

Michel Pila
02-06-2019

De retour de 3 jours en Haute-Maurienne avec de super conditions de...

Bipbip
29-05-2019

La marche du pélerin

Michel Pila
09-06-2018

A venir. A voir sur mon blog pour le moment 

http://sp...

Marc Billat
15-06-2013

La montagne aux alouettes Ce matin, il ne s'agit pas de monter trop...

Michel Pila
16-10-2012

Sortie d'après midi pour profiter du dernier créneau avant...? Toujo...

>tof
08-05-2012

La montagne change ... Au vu de la météo, un itinéraire proche de l...

7-laux
01-05-2012

Du vent tempétueux de ces derniers jours, il ne reste plus rien, si l...

Michel Pila
08-07-2010

Las de me crever la paillasse à remonter l'infernal coteau au dessus...

Michel Pila
Identification

Social Media