Grand Som par le Monastère de la Grande
Chartreuse

Grand Som par le Monastère de la Grande
Chartreuse

  • Altitude départ : 850
  • Altitude sommet : 2026
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 15mn
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking de la Correrie, prendre plein nord la route goudronnée (à pied sinon gare au PV) Longer le monastère par la gauche et monter sur le chemin de Casalibus, en fait à chaque embranchement jusqu’au col de Bovinant c’est pratiquement toujours à droite !

Passer devant une ancienne retenue d’eau, puis après une épingle qui traverse le ruisseau et un autre virage, c’est à droite, on passe au dessus de notre Dame de Casalibus, c’est ici que fut édifié le premier monastère, ravagé par une avalanche en l'an de grâce 1132.

Plus haut on passe devant une source captée de 1778, Beethoven avait huit ans ! on rattrape juste au-dessus un chemin ascendant plus large qui tourne en lacets sous le col de Bovinant, un passage raide, le pas du loup, permet d’atteindre le col et l’abri qui l’accompagne.

Changement de direction, c’est par sa face Ouest qu’il faut attaquer l’épine dorsale que forme le sommet. Une fois atteint la crête par un sentier à flanc de pente raide, il suffit de partir plein sud jusqu'en haut. Pour rejoindre le sommet il faudra suivre un bout D'arête sur 300 mètres une longue incursion en face Est au soleil, et pour finir la remontée du long plateau terminal large et peu raide.

Itinéraire vol

Déco : Vent de secteur Nord à Sud en passant par l'Est. Si par vent de Nord c'est [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=8577&id_sport=16]fréquentable[/url], en revanche le vent de Sud est [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4221&id_sport=16]beaucoup plus délicat[/url]. Toutes les orientations Ouest sont à proscrire. Vol: Passer par dessus la Suiffière, au Sud du sommet, donc attention par vent de Nord on est sous le vent... Atterro : Au Sud du monastère il y a un beau champ et deux petites lignes pas trop gênantes (sur les bords et dans l'axe de la vallée). Attention il y a des vaches de mai à octobre, dans ce cas : aller a St Hugues (détails sur [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-1413-id_sport-16.html]ce topo[/url] !)

Commentaires difficultés

Depuis le sommet, le décollage est à l'opposé de l'atterrissage. Il convient donc de contourner le sommet en vol.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Saint Laurent du Pont > direction St Pierre tournez a gauche avant un pont et se garer au parking de la Correrie


Hébergement(s) associé

Parcours


  • Nb points : 356
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.375
  • Dénivelé - : 72
  • Dénivelé + : 1245
  • Taille fichier : 13 kB
  • Téléchargement


Sortie du 08-11-2014

Premiers contacts avec la neige

Enfin au soleil

Cette semaine tous les éléments semblaient présager l'arrivée tant redoutée de l'hiver, et ce matin encore j'avais des doutes sur la qualité de cette journée... Il est plaisant de se tromper à ce point. Certes les températures sont fraîches au parking désert de la Correrie, à huit heures pétantes le groupe est constitué, une sortie 100 % Redford & Robert. Dans un silence quasi monacale résonnent les cloches des laudes, nous pouvons commencer la marche. Remonter le chemin bordé de grand frênes, dépasser le grand monastère, longer la scierie, atteindre la retenue séculaire, le début de la balade est comme un chemin de croix borné de stations, c'est beau.

La suite est tout aussi agréable, dans la sombre forêt aux arbres touffus, les plus grands n'ont plus d'inquiétude à avoir... En effet, ils ne finiront jamais mats d'artimont sur de fiers vaisseaux car ce n'est plus d'actualité. Ils termineront tranquillement leur vie ici parmi leurs semblables. L'ambiance est sympathique et nous cheminons tout en devisant au sujet d'anecdotes du travail. La neige fait son apparition sous le col de Bovinant tandis qu'il est agréable de voir qu'il n'y a pas trop de vent, la météo nous aurait-elle menti ? Il reste encore une pente à l'ombre à grimper, la neige est maintenant assez épaisse pour former des marches, mais certainement pas pour skier. Bientôt le soleil bienfaisant nous atteint en arrivant sur la crête. La neige rend le décor somptueux, on se sent tout petit dans un cadre pareil. Nicolas doit hélas rentrer tôt, il propose de nous laisser ici.

Qu'à cela ne tienne, le festin que Laurent avait prévu pour le sommet sera consommé ici tous les trois réunis. C'est une bonne idée ça, voilà un moment convivial partagé avec sincérité. Un blanc des Abymes donne du panache aux agapes... Compte tenu des conditions extraordinaires, il est temps pour nous de poursuivre jusqu'au sommet, le sentier n'est pas trop difficile à suivre malgré quelques errements. Une bise douce remonte les pentes ensoleillées, le plateau sommital demande un peut plus d'effort avec une neige finalement pas tant épaisse. Au décollage, les conditions sont parfaites mais il est plus prudent de poursuivre jusqu'à la cime pour voir. Au sommet règne une quiétude unique, l'air limpide permet de distinguer tous les sommets, une parenthèse hors du temps ou il est bon de profiter du moment présent, hier et demain n'ont plus d'importance, vivre et rien d'autre.

Il est temps maintenant de déplier la voile, aucune inquiétude sur les conditions, seule la neige oppose une bien maigre entrave, elle est recouverte d'une fine pellicule de croûte qui rend la tenue de la voile aléatoire. Mais finalement il est facile de la bloquer par des petites boules de neige sur le bord de fuite.

Quoi dire du vol sinon qu'il est magique dans un cadre aussi épatant. La montagne se présente aujourd'hui comme un gâteau à deux saveurs, une belle chantilly recouvre tous les sommets alors que les vallées sont encore vertes et parsemées de fayards en feu. Si les thermiques ne sont pas au rendez-vous au départ, je les trouverai un peu plus bas à la faveur d'un beau vallon exposé plein sud et libéré de tout givre. Tourner jusqu'à l'ivresse entre Saint Pierre d'un côté et la Grande Chartreuse de l'autre est un menu plaisir à consommer avec gourmandise, comme les délicieuses agapes matinales de Laurent. Cette cavalcade à cheval sur la crête couverte de sapins durera une bonne petite demi-heure, et puis le thermique m'a lâché et il a fallut basculer sur le nord vers le grand monastère. Survoler ces bâtiments plusieurs fois centenaires est toujours impressionnant, j'ai bien conscience de la fugacité de mon passage, mais il convient de passer à la verticale du site ne serait-ce que pour remercier ce dieu d'une journée pareille. Celui-là ou un autre peu importe, les maximes de bouddha sont toujours opportunes...

Même le poser sera agréable, une petite brise chaude remonte le vallon vers les austères bâtiments blancs, l'aile me dépose délicatement au pied de la petite flamme plantée ce matin même. Alors que je termine déplier la voile, la tête encore dans les brumes célestes, arrive Nicolas qui en fini avec la descente.

Lumière étonnamment belle, douceur inconcevable trois heures plus tôt, couleurs au paroxysme de l'automne, voilà un cadeau du ciel que je ne suis pas près d'oublier.

Photos de la sortie



Autres sorties

Date Titre Auteur
08-10-2020

Au dessus de la maison de Dieu

Michel Pila
21-05-2017

Au dessus du scriptorium

8 Michel Pila
31-01-2010

Montée au Grand Som depuis le monastère, par Bovinant le habert, Bov...

4 Alan G
09-08-2009

Je m'étais programmée une journée de repos, la météo ne semblant...

2 Véronique
25-07-2009

Montée au col de Bovinant par le sentier qui surplombe le monastère....

Olivier Fritsch
11-01-2009

Superbe journée pleine d'imprevue! Monté au Grand Som dans une bo...

Babazaile
04-01-2009

Pas mal de neige, mais la neige est encore meuble au dessus de Bovinan...

Nicolas CHAPPEL
27-12-2008

Bon, voilà des lustres qu'il n'a pas neigé et d'après les compte-re...

3 Michel Pila
10-02-2008

Ce matin le réveil fut un peu dur : - 4h : Je me réveille ne sach...

6 Michel Pila

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media