Sommet de Pierre Blanche par le Pas de la
Ville

Sommet de Pierre Blanche par le Pas de la
Ville

  • Altitude départ : 1245
  • Altitude sommet : 2106
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 3h00nche
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking remonter un large chemin paisible, direction Sud-Ouest, au bout d'un kilomètre, il s'énerve un peu, poursuivre au mieux, toujours sur le sentier, à travers un raidillon. On émerge au dessus de la forêt alors que le Grand Veymont vous offre son plus beau profil (grands moments).

Poursuivre vers l'Ouest par monts et par vaux à travers de belles rondeurs avant de rejoindre l'entonnoir du www.bivouak.net/topos/course-id_course-26-id_sport-1.html.

Au pas de la ville, changement de programme, il faut partir plein nord sur une arête parfois étroite, skis sur l'épaule la plus part du temps. On abouti ainsi par une courte descente sur un plateau supérieur. Remonter alors la grand pente en triangle de neige souvent soufflée, pour atteindre une première antécime. Poursuivre sur le flanc Ouest sur des pentes débonnaires jusqu'au sommet qui est évidemment le plus loin ! Attention aux corniches sur la face Est !

Pour la descente c'est l'itinéraire inverse. il existe deux variantes amusantes.
- En bas du triangle de neige au point coté 1966 piquer dans la face Est.
- Ou plus bas encore au bout de l'arête avant de plonger sur le pas de la ville face Est également.

Une troisième option pour les Kdors, juste sous l'antécime sud : un fameux couloir en Est, mais là c'est plus cher, ça titre 5.2 (voirTopo volo J12)... j'ai pas testé

Précautions

Une petite paire de crampons pour l'arête est parfois utile.


Commentaires difficultés

Au dessus du Pas de la Ville, une petite arête par moments étroite, permet d'atteindre, skis sur le sac, le plateau supérieur.

Topo créé le :

Grenoble > Vif > Monestier > Gresse en Vercors > parking à la station, tout au bout de la vallée.


Parcours


  • Nb points : 346
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.379
  • Dénivelé - : 1106
  • Dénivelé + : 1081
  • Taille fichier : 15 kB
  • Téléchargement


Sortie du 30-12-2012

La barrire orientale au petit matin

Sortie aux antipodes d'hier... Peu de monde, une face orientale baignée du premier soleil matinal, une neige nettement moins bonne, mais toujours des rencontres improbables. Au parking glacial de la station de Gresse, il n'y a pas encore grand monde, les premiers forfaits sont déjà en vente. Pour la randonnée en revanche personne à l'horizon. Ce départ est l'un des plus beaux que je connaisse. Cette barre illuminée dans la brume du matin est d'une insolente beauté, il n'y a guère que dans les Dolomites que l'on doit voir de tel spectacle. Les sommets sont déjà illuminés contrairement au fond de vallée qui ne voit pas le soleil actuellement. La jonction avec le soleil se fait au moment où l'on sort de la forêt, un choc plus que visuel puisque une douce chaleur vous envahit en plus de la lumière brutale et vivante.

Soudain je me rends compte de l'oubli fâcheux de mes crampons, il va peut-être falloir revoir mes objectif à la baisse... le suspens demeurera jusqu'au col. Cela va t-il passer sans les crabes ? oui ! Je m'engage prudemment sur l'épaule couverte d'une gangue de glace heureusement fragile, elle cède sous les pas. Bien que la première pente fuyante et glaciale est propre à calmer mes ardeurs belliqueuses, le retour au soleil et la bonne neige sur l'arête m'engagent à poursuivre la promenade. Au sommet le vent est d'une incroyable instabilité, il oscille entre de grandes périodes de tranquillité entrecoupées de coups de boutoir venus du nord.

La descente est moyenne sur une neige fraiche plutôt béton parsemée ici et là de belles plaques de glace vitrifiée. Je renonce à prendre mon raccourci dans le flanc Est et déchausse pour redescendre par la crête. C'est à ce moment que déboule un randonneur en raquettes qui effectue en autonomie complète la traversée du Vercors. Il vient de franchir la difficulté mais sa compagne n'ose pas traverser le pas, elle est restée au col... je propose au jeune homme d’éventuellement aider sa bonne amie à franchir le passage. Je redescends donc le passage en prenant soin de ne pas torpiller les marches faites ce matin. Au col je trouve une charmante jeune fille un peu fumasse, il faut dire que la technique de son copain est la suivante : il fonce dans la difficulté, du coup la copine restée seule est obligée de suivre... Technique de management un peu sommaire... Plus par respect pour ce couple que pour le plaisir de la marche, je lui propose de porter son sac et de l’emmener rejoindre son compagnon au delà des difficultés. J'ai beau insister, elle refuse, elle ira au refuge du Pot du Play par le plateau plutôt que de passer par le sommet de Pierre Blanche. Ce soir l'ambiance au refuge risque d’être un peu tendue, ce qui devait être une nuit paradisiaque risque de se transformer en soupe à la grimace....

N'ayant plus rien à faire au col, j'en termine avec la descente qui est en meilleure neige que prévue. Au retour dans la bagnole, le poste de radio, comme tous les dimanches, m'inflige l'émission de Laurent Vallière sur la comédie musicale, genre que j'abhorre par dessus tout... j'en suis réduit à écouter SkyRock qui par bonheur diffuse assez souvent des tubes de Sexion d'assaut assez plaisants...

Photos de la sortie

Commentaires

Michel Pila
31-12-2012 18:42:24

Bonsoir C'est marrant car justement je devais y aller la veille, et j'ai changé d'objectif au dernier moment ! A plus (probablement dans les airs parce que le ski de rando, c'est vraiment trop dur ! :oops: )

kaiser38
30-12-2012 15:09:51

excellent michel ce récit ! tu y serais monté hier, on se serait croisé au pas de la ville ! neige pas si dégueu, mais comme toi, nous n'avions pas d'équipement, et avons laissé tomber la montée au Veymont. Et Pierre Blanche nous tentait pas plus. Au plaisir de s'en jeter une de rando à l'occasion ! a++



  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 900 m
  • Altitude chaussage : 1245 m
  • Altitude déchaussage : 1245 m
  • Risque avalanche : 2/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-01-2014

Vu le BRA, je n'ai pas envie d'aller jouer au démineur dans Belledonn...

5 kaiser38
02-01-2011

montée au pas de la ville avec tres peu de neige,quelques flocons, du...

4 jean burguera
27-02-2010

La soufflerie de la Pierre blanche ! En montant au petit matin da...

Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media