Tête de Parassac depuis le lac des Sagnes


Tête de Parassac depuis le lac des Sagnes

  • Altitude départ : 1900
  • Altitude sommet : 2777
  • Dénivelé : 870
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Quelques cairns puis "à vue".
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire accès

Depuis le Lac des Sagnes, filer vers la cascade du Pisson et remonter la pente vers le ravin du Cognet jusqu'à 1950m environ. Là, un cairn et un second trente mètres plus loin (sur votre droite) : suivre cette sente qui va vous mener au dessus de la cascade.

Le sentier n'est pas toujours bien marqué, mais il se devine dans les belles herbes et les mélèzes. Avoir en tête de tirer Sud-Est.

Vers 2250m on arrive dans l'alpage. Quelques cairns ci et là mais rapidement c'est à vue qu'il vous faudra poursuivre dans de grandes pentes minérales paradoxalement parsemées de jolies fleurs, et sans doute, des chamois et marmottes montreront le bout de leur nez...

A 2400m, on a laissé un sorte de sentier qui semblait filer au Col du Quartier d'Août et pris plein Est, en direction du point 2643m (sur IGN) et l'on a foulé la crête à 2710m. Il n'y a alors plus qu'à rejoindre le sommet en quelques minutes.

Superbe panorama sur les Alpes, le vallon du Lauzanier également et celui du lac des Sagnes.
A lire
  • Parapente sauvage par Manu Bonte. Référence : pp 54/55 proposé par Luc

Itinéraire vol

Dans son bouquin, Manu BONTE parle d'un déco de Sud à ONO. On a validé le déco du sommet, en sud avec un très léger Ouest. Gaff à la prise en charge de votre voile car si ça ne vous prend pas direct en Ouest va falloir pédaler dans des schistes qui pourront être bien piégeur pour vos chevilles. On peut également décoller Est en direction du col de Larche. A 2700m, les pentes sont plus débonnaires et sûres. Côté vent, ça vente fort dans le vallon en fin de matinée. Pensez-y...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Barcelonette > Jausiers > route du col de la Bonette et un bon kilomètre plus loin prendre la piste (panneau lac des Sagnes) qui vous mène dix kilomètres plus loin aux Sagnes.


Situation




Sortie du 26-06-2016

Voilà un départ de balade somptueux à lui tout seul. Le décor du lac et sa Tour est en effet enchanteur. Dans la rosée toute fraiche du matin, le dénivelé s'avale rapidement au-dessus de la cascades du Pisson. On devine d'en haut un pêcheur au milieu de la tourbière des Sagnes, encore à l'ombre.

Le soleil pointe le bout du nez vers 2300m, on surprend un chamois, des marmottes. L'alpage fait rapidement place à de grandes pentes noires et grises. C'est plus austère...

On débouche sur la crête et Larche, le vallon du Lauzannier, Chambeyron, Viso surgissent. Magnifiques comme le sont également les conditions, sud léger sur la crête. On rejoint rapidement le sommet, petit tour d'horizon. Tout est calme. On pose les voiles à côté du cairn sommital, un bout côté E dans le parc du Mercantour, et l'autre W côté Sagnes...

En quelques pas, Audrey s'envole, attirée par la pente W... il me faudra une course un peu plus longue en ce qui me concerne dans ces schistes piégeux mais ma petite voile finira par me porter.

Le vol est des plus calmes ensuite. Quelques grands virages au-dessus du vallon du Lau, un coucou aux alpages du flanc Est et il faut déjà et malheureusement songer à se poser... en bas, le camp de base des pêcheurs s'est activé. Plusieurs sont dans le lac ou en bordure du torrent à chatouiller à la mouche ou la cuillère les délicieuses truites des Sagnes...

On se pose en douceur dans cette belle prairie, sous l'oeil salvateur et bienveillant ce jour de la tour des Sagnes. Patrick en effet, un pêcheur, nous raconte qu'hier, une femme a bien eu du mal à sortir du vallon de la Pelouse, contrée et malmenée par le vent qui rentrait dans le vallon. Son ami s'est posé quant à lui comme nous dans un vent à décorner les boeufs... on a entendu parait-il rugir let pester la demoiselle dans tout le vallon... Manu Bonte dans son ouvrage écrit ceci concernant l'aérologie du coin : " normalement à partir de 11h ça recule... et à partir de 11h05 ça tape ! "

Vous voilà avertis !

Plus qu'à plier les voiles tranquillement et papoter avec "Grincheux", le maître des lieux du coin... qui n'est pas si grincheux finalement.... sa cabane est en bordure de lac, n'allez pas trop le taquiner... il est un peu comme l'aérologie de fin de matinée... On a terminé cette matinée par un apéro et un moment bien convivial avec Patrick et tout son groupe d'ami(e)s. Un moment bien sympa, tombé du ciel !

Photos de la sortie


  • Horaire : déco à 9h45
  • Dénivelé : 870 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 2770 m
  • Participants :
    AudreyM'

Identification

( ) bivouak.net

Social Media