Le Grand Truc versant ouest depuis Saint-Colomban-des-Villards


Le Grand Truc versant ouest depuis Saint-Colomban-des-Villards

  • Altitude départ : 1080
  • Altitude sommet : 2209
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15 minutes de vol
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Rien, mais quelques panneaux stratégiquement bien placés
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Depuis le bas des pistes, remonter la piste de gauche, celle desservie par un téléski, le sentier peu marqué au début, devient bien visible au-dessus des dernières maisons à gauche. Le sentier traverse vers le sud sous le câble avant de rapidement partir dans la forêt. On ne verra plus la piste jusqu'au sommet, et c'est pas dommage. Le sentier monte en lacets dans une forêt de feuillus avant de devenir une sapinière probablement plantée par les hommes au vu de l'implantation régulière des conifères.

Le sentier grimpe sur l'épaule jusqu'au Plan avant de faire une grande traversée vers l'est à flanc de pentes plus ou moins escarpées ; à un moment le sentier traverse le ravin de Charavoirin, où les pentes herbeuses sont d'une raideur extrême !

Et puis on arrive tranquillement à ce qui fut la Grange du Truc, il ne reste que quelques poutres et les tôles du toit sont plutôt rouillées. La suite est toujours à flanc de coteau avec de nombreuses épingles. Et puis on quitte les vernes pour trouver les alpages, on laisse à droite le Col de Chaput pour aboutir sur un promontoire au sud du sommet.

Il suffit alors de suivre l'arête jusqu'au sommet.

Itinéraire vol

Décollage : Quatre faces de prairie rendent les possibilités multiples, pourvu qu'il y ait une brise raisonnable, car les pentes sont courtes et puis plus raides. Sans vent ce n'est pas si facile.... Sans aucune brise, je vous suggère de décoller depuis le promontoire sud, où les pentes sont plus propices à la course. Vol : RAS Attéro : encaissé et peu de possibilités. La première facile se situe au-dessus du lieu-dit le Châtelet au bord de la route de La Chal sous le hameau de Valmaure (juste en amont du point coté 1145m). Il est à 1500m de la voiture.... Pour les fainéants néanmoins habiles, il me semble tout-à-fait possible d'atterrir sur la piste au départ du sentier, attention c'est en pente et ponctué d'obstacles comme des fils ou des canons à neige (j'ai pas testé mais cela me semble raisonnable).

Précautions

la Vallée de Villard est bigrement encaissée dans sa partie basse qui nous intéresse, les atterros y sont rares et soumis à une puissante brise de pente du fait de l'encaissement souvent avant la mi-journée.


Commentaires difficultés

Joli machin que ce grand Bidule. Le Grand Truc offre un itinéraire bis loin des sentiers parcourus, dans une nature sauvage et préservée (c'était pas gagné dans le massif des Sibelles...) Un autre sentier, plus au nord et tout aussi plaisant, permet une belle boucle si cela ne vole pas... On se remonte le moral comme on peut dans ces cas-là...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Saint-Etienne-de-Cuines > Route du Col du Glandon > Saint-Colomban-des-Villards > à droite > Nantchenu > bas des pistes


Parcours


  • Nb points : 281
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.732
  • Dénivelé - : 251
  • Dénivelé + : 1307
  • Taille fichier : 12 kB
  • Téléchargement


Sortie du 03-08-2013

Le splendide envers de Belledonne

Ce qu'il y a de bien dans cette balade, c'est qu'elle n'est absolument pas courue, pourtant le sentier (un single sur tout le parcours) est étonnamment bien entretenu. La sciure sous les troncs coupés en travers du passage atteste d'une action récente, tout comme la fauche encore fraiche. Cela permet de monter agréablement en suivant les multiples lacets. La plateforme est souvent recouverte d'herbe mais reste néanmoins parfaitement visible. Ce matin j'ai craint le vent du sud, notamment en observant la brise en fond de vallée, mais conformément à l'annonce de Météo.parapente, plus on monte et moins il y a de vent.

Alors au gré des virages le regard porte sur ce magnifique envers de Belledonne, puis sur le massif de l'étendard, et enfin, une fois sur l’arête sommitale, sur les aiguilles d'Arves, bijou serti dans son écrin de verdure. La présence de la station tout au long de la balade est totalement inexistante, on quitte rapidement une piste pour rester dans une forêt de feuillus, qui céderont la place à des conifères en rangs serrés. Bientôt on arrive à la grange qui fut. Puis à travers les alpages, on accède à l'étage estival sous le sommet. Toujours pas de vent, aussi à 200m du sommet je pique droit dessus. Là-haut la tendance se confirme, c'est la pétole au milieu des mouches plutôt collantes.

Pour le décollage j'ai l'embarras du choix, il y a quatre pentes et la brise faible et molle tournicote selon les quatre points cardinaux. Compte tenu du vent annoncé Sud et de la dérive des nuages qui naissent et disparaissent à une vitesse hallucinante, j'opte pour déplier face à la plate arête sud, si la voile veut bien monter, je piquerai à droite après la prise en charge. Impeccable tout se passe comme prévu, l'air est lourd et quelques gouttes s'échappent du nuage au dessus du sommet, mais en fait il s'agit de virgas, il pleut sous les nuages mais les gouttes s'évaporent avant de toucher le sol, phénomène étrange qui se concrétise pas des nuages aux formes étonnantes d'entonnoirs.

Quant au vol, rien à dire, il fut bref, mais je ne pensais pas vraiment voler aujourd'hui, alors c'est que du bonus ! Dans la vallée encaissée des Villards le vent est déjà montant à 10h45.... mais tout se passe bien. Le sentier de cette balade est vraiment joli et c'est que du bonheur de découvrir un nouvel itinéraire ! Encore !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 2200 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media