Grand Arc par le Lac noir depuis Tioulever


Grand Arc par le Lac noir depuis Tioulever

  • Altitude départ : 1230
  • Altitude sommet : 2484
  • Dénivelé : 1300
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 15 à 25 mn suivant l'attéro
  • Orientation : Sud
  • Balisage : pas grand chose, parfois une marque jaune ou un panneau
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking, pendre le sentier de gauche qui prolonge la route, il fait deux trois virages avant de s'enfoncer profondément dans le vallon principal, à 1400, franchir un petit pont de fer et aborder la croupe au dessus, elle est longue, très longue à remonter, et le chemin est raide... Atteindre ainsi un petit col à 1950m. À partir de là, grande traversée pleine Ouest plutôt montante, mais pas toujours. On arrive au magnifique Lac Noir (2014m).

Il faut alors remonter le sentier au dessus du lac en ayant contourné les sombres eaux par l'aval. Le sentier repart dans la raideur pour finalement traverser sous le Petit Arc et atteindre l'arête sommitale au point bas qui joint les deux Arcs. Le sentier passe par les points faibles à cheval sur l'arête, tantôt par le nord, tantôt par le sud. Il faut parfois mettre les mains, il y a un peu de gaz, et c'est très joli. 100 mètres avant le sommet, vous passez devant le décollage en face sud. Deux tables d'orientations et une croix ornent un sommet très aérien avec une vue immense sur les massifs environnants (Belledonne,Bauges,Beaufortain au premier plan, et Vanoise, Mont-Blanc, Oisans au fond du décor !)

Itinéraire vol

Décollage : Vent de sud point final! Le thermique s'installe rapidement et canalise les vents de Sud-Est à Sud-Ouest. le déco le plus commode est à 200 m de distance du sommet sur l'arête sud orientation Sud-est. Vol : il faut passer l'arête du Char de la Turche... attention au vent d'ouest ! Si vous allez à Tioulever, c'est direct et sans piège. Attéro : au dessus de Tioulever et sur le versant opposé, un beau champ (le Baigneux) mais un peu encaissé et en devers D3 Sinon dans la vallée de la Maurienne, l'attéro officiel est à coté du cimetière de Randens D1(pas loin de la bifurcation pour Tioulever) Attention la vallée est étroite à cet endroit. En cas de vent de vallée, c'est à dire tous les jours en fin de matinée, le vent y est accéléré par effet venturi. Dans ce cas manip de voiture,chauffeur ou auto-stop.

Précautions

C'est une alternative plus difficile que le [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2835-id_sport-16.html]Petit Arc[/url], d'ailleurs ce n'est ni le même départ de balade, ni le même vol et encore moins le même décollage, malgré la proximité des deux sommets.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Sortie 24 de l'autoroute, aigebelle > traverser Randens > bifurcation en amont de Randens > Montsappey > Tioulever (ou Lieulever sur certaines cartes) > Parking au niveau du gite hôtel terminus du goudron


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 6.205
  • Dénivelé - : 1340
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 22 kB
  • Description : Montée depuis Tioulever
  • Téléchargement


Sortie du 11-07-2010

Le petit pont de fer qu'il faut traverser

Sommet étrange en définitive, vu de loin, c'est un gros tas, néanmoins, sa situation géographique isolée au nord de la Lauzière, dans le prolongement de Belledonne, en fait un sommet attachant. Et puis là-haut, on jouit d'une belle vue, aérienne et dégagée. Je me suis toujours demandé si l'on pouvait décoller du sommet ? Pour n'y avoir accédé qu'avec une paire de planches, je ne connaissais pas la teneur des pentes au sommet. Puisque je dois être à Annecy cet après midi, pourquoi ne pas aller y faire un tour ?

Ce matin au sud c'est le grand beau, il reste des miettes du puissant orage sur le nord. En arrivant sur Montmélian, je suis pris d'un doute affreux, le seul sommet dans un nuage est mon objectif... Bon au mois de Juillet, si les restes de la tempête d'hier persistent, ils devraient logiquement se transformer en cumulus avec une base assez élevée. Je poursuis donc la route à mon train de sénateur, (puisqu'il y a un pic de pollution à Grenoble, je vois pas pourquoi j'irais plus vite dans la cambrousse). Bilan de l'affaire, je me mets une demi-heure de retard !

A Tioulever (prononcer Tioulevé) il fait chaud, sous les feuillus, il traine un tapis de feuilles hachées menues... phénomène biologique ou atmosphérique ? La réponse un peu plus loin, le sentier est ponctué d'amas de grêlons monstrueux drainés par une pluie sans doute torrentielle. La montée est pénible dans cette moiteur ambiante, mais plus haut, au soleil c'est pire !

Petite pause au lac, un groupe venu de l'autre départ est déjà en route pour le petit Arc, une autre personne est derrière eux. Je rattrape le retardataire, en fait c'est une personne seule, un petit vieux qui monte tranquillement, ses guêtres lui tombent sur les chevilles, il a roulé son knickers sur les genoux, et profite de la montée pour nettoyer le chemin de toutes les pierres branlantes. Je ne souhaite qu'une chose, pouvoir faire la même chose que lui à son age ! Mais pour l'heure il me faut trouver un décollage pour assouvir ma passion... voler.

Arrivé au sommet, autre rencontre : une superbe jeune fille assise sur la table d'orientation, elle est de toute beauté (la fille, pas la table...) mais la configuration des lieux ne me permet pas de me disperser... Est-ce que ça décolle ? Il y a une pente courte et raide, ça pourrait le faire avec une bonne brise de face. Hélas le thermique venant de la face Est contrecarre mes plans. Bien sur je pourrais faire une tentative, mais si je veux poursuivre longtemps cette activité, il convient d'observer un minimum de prudence. Je renonce au décollage kamikaze et redescend d'une centaine de mètres à l'ouest, là où il y avait une belle pente...

Effectivement juste un peu plus bas c'est parfait, vent de face, pente raide mais pas trop, pelouse bien lisse, il faut y aller ! Encore un vol excellent. Les nuages ce matin défilaient vite, mais maintenant, comme l'avait annoncé la météo, la bise est tombée, reste le thermique qui s'installe. Je comptais me poser à Tioulever, mais comme l'air est agréable, poursuite de la glissade jusque dans la vallée, je remonterai en stop, un dimanche à 11h il ne devrait pas y avoir de problème.

En effet, à peine ai-je levé le pouce qu'une charmante dame m'a monté à Montsappey, A peine sortie de la voiture qu'une deuxième voiture me transporte jusqu'à Tioulever ! 25 minutes montre en main depuis le posé dans la vallée !

L'après-midi je suis passé à l'attéro de Talloire, mais cette ambiance de foire, cette foule dans le ciel (j'ai compté une quarantaine de voiles dans le même thermique), des bagnoles et des navettes dans tous les sens,quelques stars avec leurs cours ici et là... je suis allé me baigner et je suis rentré, vraiment je préfère la montagne !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1300 m
  • Temps de vol : 30 m
  • Plafond max : 2450 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media