Pointe de la Sambuy par les chalets de la
Bouchasse , depuis l'Abbaye de Tamié

Pointe de la Sambuy par les chalets de la
Bouchasse , depuis l'Abbaye de Tamié

  • Altitude départ : 860
  • Altitude sommet : 2198
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 3h20 de montée
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Nord
  • Balisage : des panneaux
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Laisser la voiture au parking de l'abbaye de Tamié et poursuivre la route d'abord goudronnée. Quand elle fait des lacets, vous pouvez les couper par un sentier plus raide. Après quelques zig-zags, on recoupe le goudron qu'il faut alors suivre pour rejoindre le fond du vallon. Montez par une piste de terre assez raide au chalet du plan du tour, attention ne loupez pas l'embranchement à gauche avant ce chalet.

Suivre encore le vallon sur cette piste avant de partir à droite sur un petit sentier A la sortie de la forêt, faire une grande traversée horizontale vers le nord pour atteindre les chalets de la Bouchasse, c'est moche comme nom mais les chalets, au milieu de l'alpage, sont magnifiques. Après une traversée descendante rejoindre un beau vallon parsemé de grands sapins . Arrivée sur la crête, à droite le vilain télésiège apparaît.

Il faut prendre un sentier juste avant la crête à gauche et remontez plein sud vers le sommet. Une fois sur un dôme recouvert d'une belle pelouse, poser le sac et faite un aller retour au sommet. En effet le décollage de la cime est impossible sauf pour un kamikaze. Le final est ludique avec une échelle de barreaux et des vires aériennes.
A voir sur le web

Itinéraire vol

- Décollage royal vers le nord-est. Attention au vent de nord un peu fort car on est sous le vent d'une antécime. - En ouest, on peut décoller de l'antécime juste avant le sommet, petite pente herbeuse en W. - En sud, mais alors très léger, sur la Petite Sambuy, ainsi qu'au-dessus des chalets de la bouchasse, ça marche très bien. - pour finir présence d'un déco herbeux à côté des cabanes/télésiège. Nord. Vol : faire un détour au dessus de la station avant de piquer plein Est. Si ça thermique : à droite toute, c'est puissant et salvateur. Attéro : Larges prairies sous l'abbaye à 820 m d'altitude au fond du vallon plus en aval (oserais-je vous parler du champ en pente en amont du parking ? Non... sauf pour les flemmards qui ne veulent pas faire les 10 minutes de marche pour remonter à la voiture)

Précautions

Le Sommet de la Sambuy est adossé à la réserve intégrale des Bauges, En cas de cross, il est interdit de voler au delà de la face est de Chaurionde vers l'Ouest dans une [url=http://www.geoportail.fr/visu2D.do?cg=djoxLjEqYzptZXRyb3BvbGUqY3Y6MS4wKnZ2OjEuMSp4eTo2LjI1NzAyODUxMjA1ODQ0OXw0NS42ODIwMzU1MDIzMDkwMzQqczo2KnB2OjEuMCpwOmRlY291dmVydGUqbDpTY2FufDF8MTAwfDI%3D]surface[/url] délimitée en gros par Trélod - Grand Para - Parc à mouton


Commentaires difficultés

Attention au vent de vallée au col de Tamié, laminaire certes mais le col est la seule faiblesse du massif alors le vent s'y engouffre vite avec l'activité thermique (ou météorologique) petite [url=http://www.dailymotion.com/video/x76zps_sambuy_sport]vidéo[/url]de la sortie trouvée sur le net Les 1400 m de dénivelé tiennent compte de la visite du sommet et du retour à la caisse après l''atterrissage.

Commentaires

Aurélien B.
12-08-2012 11:28:25

Pour s'épargner le long cheminement jusqu'à la Bouchasse au départ de Tamié, on peut préférer partir des Chaffauds (Hameau de Rapanet, commune de Seythenex). Les chemins forestiers sont assez abrupts et un brin labyrinthiques, il vaut donc mieux emporter la carte IGN pour s'y retrouver. En gros, on suit le chemin forestier (donc large) le plus raide jusque vers 1300 m, où on arrive à un croisement de chemins forestiers assez récents. On prend alors à droite un chemin forestier récent (traces de dynamitage !!) légèrement descendant, pendant environ 200 ou 300 mètres, puis on croise le sentier qui vient du Pas de L'ours : on le suit (sur la gauche) pour retrouver assez vite le sentier qui mène à l'alpage au nord de la Bouchasse. Ensuite, même itinéraire. Il faut prévoir une remontée de l'atterro jusqu'à Rapanet en suivant la route qui va Chez Bartoux, et aux Caillets on prend un chemin qui rejoint assez vite Rapanet (environ 15-20 minutes de marche depuis l'atterro). On peut aussi partir et atterrir à Seythenex en montant du côté de la station, avec une option stop... et pour les plus feignants un coup de télésiège lorsque celui-ci est ouvert.

Luc
28-08-2011 19:57:57

Michel s'envoie en l'air sur la Petite Sambuy... (cliquer sur l'image)

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Péage terminus d'Alberville > Frontenex > Col de tamié > 1 km plus loin a gauche > Parking de l'abbaye


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 7.12
  • Dénivelé - : 1402
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 8 kB
  • Description : Depuis la belle Abbaye de Tamié, jusqu'au sommet exigu de la Grande Sambuy
  • Téléchargement


Sortie du 07-10

Patous des Bauges

Patous des Bauges

Vol rando dans les Bauges

C'est une longue promenade que cette petite Sambuy, il y a longtemps que je ne l'avais faite. En me préparant au parking des touristes de l'abbaye de Tamié, il y a un gros 4X4 qui me dépasse en trombe et s'engage sur la route interdite de l'abbaye. Compte tenu du véhicule et de l’absence d’hésitation, il doit s'agir probablement d'un berger qui monte à l'alpage. Effectivement trois heures plus tard, alors que j'arrive à la bergerie de la Bouchasse je salue les trois personnes attablées face au panorama, l'une d'elle me renvoie mon salut en disant re-bonjour, c'est donc bien la même voiture qui est garée derrière le chalet.

En attendant, la montée jusqu'à la bergerie par le sentier piéton fut longue et surtout ponctuée d'une rencontre bien inamicale. Encore une fois, mon chemin a croisé un troupeau de biques sous la haute protection d'une paire de clébards féroces. Pourtant le troupeau avait ses quartiers bien en aval du chemin qui passe horizontalement largement au dessus. Néanmoins quelle que fut ma délicatesse à marcher silencieusement vers le sommet, les deux patous ont flairé ou entendu mes pas, et quand j'ai commencé la longue traversée au dessus des biquettes, j'ai bien vu les deux molosses entamer une cavalcade infernale dans ma direction à travers l’épaisse végétation.

J'ai eu beau courir sur ce sentier horizontal, les patous ont torché la montée aussi vite que je me suis précipité sur la sente pourtant roulante à cet endroit de la montagne. Nos trajectoires se sont confondues exactement au moment nous nous croisions. Les deux molosses sont là, devant moi, babines retroussées, crocs menaçants et poils dressés sur l'encolure, comme s'il était besoin à ces toutous d'ajouter à leur présence massive par une échine encore plus imposante. La conduite à tenir, me semble-t'il, est de ne pas les prendre en ennemis mais plutôt s'identifier comme le berger. D'un ton ferme, je leur intime l'ordre de rejoindre le troupeau, que le danger n'est pas ici mais ailleurs. Nous sommes face à face et les deux belligérants ne cèdent à aucune intimidation. Alors, pour faire évoluer les choses, j'avance d'un pas, ce qui a pour effet immédiat de les faire reculer de la même distance.

Après cette modeste victoire, il s'agit de persévérer, alors tranquillement je me remets à avancer, les deux patous cèdent du terrain et finissent par sortir du sentier et me contournent pour se retrouver derrière moi. Je sais combien mes mollets sont vulnérables une fois les molosses à l’arrière train... alors je fais volte face et intime une nouvelle fois l'ordre aux cerbères de retourner au troupeau. Encore une fois, ces chiens dressés à défendre les brebis n'en demeure pas moins, à l'origine, de braves bêtes (enfin je le suppute) alors, elles cèdent une nouvelles fois du terrain. J'ai finalement réussi à les semer en restant en marche arrière afin de rester face au danger. Les deux patous ont rapidement lâché l'affaire et ont brusquement bifurqué dans la pente pour rejoindre l'objet de leur garde.

Passé les granges de la Bouchasses, il ne reste plus qu'à rejoindre la dernière pente au dessus de la station de Seyttenex. Au sommet les conditions sont quasi parfaites, la voile se gonfle facilement avec la petite brise qui vient d'en bas, pile poil dans l'axe de la belle pente. J'ai perdu de l'altitude jusqu’à me retrouver au dessus de la Bouchasse. C'est ici que je me suis pris un coup de pied au cul, le thermique est puissant et large. J'enroule un peu mais la vue soudaine du lac d'Annecy au loin me refroidit, je file alors vers le col de Tamié. Le vent de vallée est déjà bien présent, cependant les champs sont vastes et fauchés. Il ne me reste plus qu'à rejoindre l'abbaye par un rapide sentier et acheter leur fameux fromage qui ressemble à un reblochon géant, une tuerie !

Photos de la sortie


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1400 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 2000 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
03-09-2017

Changement de programme ce matin pour une Sambuy. Départ ass...

3 Marc Billat
13-07-2017

Avec Dom2, nous choisissons la Sambuy. Nous nous retrouvons sous l'...

4 Marc Billat
08-08-2014

Départ de Tamié vers 8h30 , déco sur le versant NE grâce à un the...

Pierre DAMON
21-08-2013

Encore une permanence qui c'est bien passé cette nuit, j'ai donc pu v...

3 Marc Billat
11-08-2012

j'avais d'autres projets sur des sommets bien plus haut, mais Météob...

Marc Billat
17-11-2011

Ce matin, Yohann est de la partie. Je lui propose d’aller à la Samb...

2 Aurélien B.
02-10-2011

n'ayant pu faire le vol jusqu' a l 'Abbaye l'an dernier , j 'y retour...

6 Bipbip
28-08-2011

Le jour se lève à peine sur l'abbaye mais déjà les moines sont à...

17 Michel Pila
22-07-2011

Une panne de réveil et un joli but là-haut. J'ai franchement hésit...

1 Luc
25-06-2011

Départ Abbaye11h Déco 14h40 Vol assez sympa mais ça ne monte pas b...

luc simonet
26-06-2010

depart de l'attero a 8h00 , il fait déja bien chaud (heureusement que...

6 Bipbip
24-06-2010

Enfin du beau temps.... Parti initialement pour mon Grand Som ador...

9 Michel Pila
04-10-2009

Bien motivé hier soir pour faire le trajet Epagny-Abbaye de tamié à...

7 ste74
13-06-2009

Heureusement, je ne me suis pas gouré de carte. En effet, je ne suis...

6 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media