Cap de Salières Versant Est depuis Antignac


Cap de Salières Versant Est depuis Antignac

  • Altitude départ : 620
  • Altitude sommet : 1769
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Vieux balisage local n°57 (Jaune)
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking d'Antignac, prendre le chemin qui grimpe raide, il longe une vielle conduite forcée avant de partir a droite. Il existe des marques jaunes et un itinéraire, le 57. Vers 950m une source, puis un embranchement, prendre à droite. Ça monte assez raide mais le chemin est bon. A 1200m un autre carrefour, c'est à gauche. Plus haut, la carte et le balisage ne sont pas d'accord, force est de constater que le balisage est une meilleure option. Le chemin quoique peu raide, est bien plus roulant. Il fait une grande traversée horizontale à droite avant de remonter en longs méandres.

Vers 1600 on sort enfin de la forêt. La prairie est magnifique, vous verrez a gauche la charmante cabane dite « Villa Grisette » c'est très bien entretenu et divin. Mais il faut poursuivre. C'est droit dans la pente au dessus de la cabane, un petit col permet de découvrir le paysage à l'ouest. Il reste a suivre la ligne de crête jusqu'au sommet.

Itinéraire vol

Superbe déco Sud-Est. En cas de vent de Nord, déco possible au dessus de la cabane, directement depuis la crête sommitale. Vol : RAS Attéro : un peu partout mais à proximité du parking c'est farci de lignes de différents calibres. Bien les repérer en arrivant à l'aube.

Précautions

Identifier les nombreuses lignes électriques à l'atterrissage avant de partir


Commentaires difficultés

Sommet bien individuel entre deux autres sites de rando-parapente, l' [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2476-id_sport-16.html]Anténac[/url] au nord et le [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-3379-id_sport-16.html]Cap de la montagnette[/url] au sud.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Luchon > Antignac > parking en haut du village


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 28-07-2009

la cabane

Nouveau chemin, nouveau sommet, nouveau vol, j'adore. Bon d'accord c'est pas dans une région totalement inconnue puisque ce vol est encadré par deux autres, www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3379&id_sport=16 et www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2476&id_sport=16. Mais le chemin est entièrement dévolu à cette cime et la présence de cette superbe cabane donne à cette balade un cachet particulier. La prairie finale elle-même, comme figée dans le temps avec des vielles pierres et des herbes rases permet, comme à l'Anténac, d'appréhender cette impression d'immobilité temporelle.

Après la démotivation d'hier, c'est bien décidé à monter jusqu'en haut quelques soient les conditions. Le chemin est clair et l'indécision n'est pas d'actualité, sauf que ma carte n'est pas d'accord vers 1300m, elle m'indique un beau chemin à gauche alors que les petits panneaux font faire un détour. Têtu, je prends l'option carte, cruelle erreur, le chemin est quasi inexistant, et les marques bien que nombreuses sont toutes masquées de peinture noire. Heureusement cette peinture est tout aussi voyante que le rouge qu'elle est censée masquer, et il y en a sur tous les arbres. Finalement je rejoints une belle piste qui me monte jusqu'à la prairie.

C'est toujours un grand moment que cette prairie, immense estive jalonnée de blocs de gneiss avec des sources ici et là. Je ne suis pas le seul à être enchanté par l'endroit, la petite cabane perchée au milieu des champs est arrangée avec goût, l'intérieur est cosi, il y a même l'électricité, et un panneau de bienvenue trône au dessus de la cheminée. Un livre d'or est rempli de notes dithyrambiques. Hélas il n'est pas l'heure d'y séjourner, il me reste à faire le sommet, qui n'est pas bien loin du reste.

Au petit col une belle brise bien constante et pas trop forte vient du nord-est. C'est parfait pour un décollage au dessus de la villa. Je pousse tout de même jusqu'au sommet pour voir le déco Sud-est, il est magnifique face aux 3000 du Luchonnais, mais aujourd'hui la tendance est véritablement nord. Alors retour à la case col. L'endroit est totalement désert, seul un troupeau de moutons, attiré par mon déballage, s'approche. Les plus téméraires viennent lécher le morceau blanc de ma voile, le prenant sans doute pour du sel.

Décollage sur place dans une brise parfaitement laminaire, on pourrais rester des heures avec la voile au dessus de la tète sans donner du frein. Un pas et hop on s'envoie en l'air. Je passe au dessus de la petite cabane endormie, le soleil bien que généreux, n'arrive pas à sécher la copieuse rosée du matin, du coup la vigueur des thermiques laisse à désirer. Le vol est peinard au dessus du sentier qui serpente sur ce flanc chaud et raide. Petite concentration pour l'atterrissage, avec ses 4 lignes électriques, l'approche par le nord est un peu délicate, finalement j'atterris dans une légère brise de cul, Eh oui, la brise montante est déjà en place.

Voilà bien content de cette sortie, j'aurais profité au sommet d'un mouvement de la sonate Opus 27 N° 1 du grand Beethoven, dans l'interprétation idéale et définitive de Bruno Léonardo Gelber. Je vois pas comment on pourrait faire mieux, une perle !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1980 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-08-2011

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours.  Hier nuag...

5 Michel Pila
06-08-2010

Voilà trois jours que les nuages matinaux se jouent de moi... Ce mati...

4 Michel Pila

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media