Tabor Par la source de la Truie sous l'Oreille
du Loup

Tabor Par la source de la Truie sous l'Oreille
du Loup

  • Altitude départ : 1118
  • Altitude sommet : 2389
  • Dénivelé : 1350
  • Temps de montée : 3h
  • Orientation : Est
  • Balisage : Rien
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre le large chemin qui part plein sud sur 200 mètres, quand vous verrez un champ, longez-le et tourner à droite pour monter dans la pente puis en traversée à droite encore. Le chemin fini par faire une épingle et abouti à une autre piste encore plus belle. Laisser sur la droite le chemin qui mène au col de la Chinarde (inscription manuscrite qui indique également l’O du loup) et poursuivre la belle piste horizontale.

Surveiller bien à droite car après trois combes, un cairn indique le départ de la vrai sente, elle est misérable au début et manifestement peu usitée. La Plateforme de cette sente est cependant très belle. Armez vous d’un bâton car à deux endroits les orties sont légions et virulents, bonjour les cuisses en feu. Laisser vous bercer par ce vieux chemin il vous mènera au plateau dit de la Cote de Lau (attention les derniers lacets sont raides et sans ombres).

Sur ce plat isolé de tout, le chemin se perd, il vous faut partir en traversée ascendante vers la source de la truie et monter à flanc de montagne direction plein sud, il y a toujours des pistes à chamois. Continuer la traversée ascendante jusqu'à la derniere combe, la principale entre le Tabor et l’oreille du loup. Dans cette combe c’est très simple : monter tout droit. A un moment ça devient encaissé entre muraille à droite et dalles à gauche, ça passe au fond malgré une grosse pierre qui obstrue le fond mais qui s’évite très bien par la gauche.
On arrive à une dépression sur l’arête Nord du tabor. Prendre la sente balisée vers le sud très facilement jusqu’au sommet.

Itinéraire vol

Décollage : C’est un sommet qui se prête au vent du nord. De plus l’exposition Est favorise les thermiques du matin De nord à est : facile Ouest : facile mais on est pas du coté de la voiture : ( Secteur Sud : rien ou alors j’ai pas vu. Vol : Traverser ou enrouler (c’est selon) le méga thermique juste après le décollage. Le gaz est vite là. Attéro : Vastes champs en aval de Moulin Vieux. Présence d’une petite ligne électrique dans l’axe de la vallée mais pas gênante. Il ne reste plus qu’à chercher la caisse garée 450 metres plus loin, on y va à travers champs puis en diagonale vers le sud dans une belle forêt (10 mn).

Précautions

Balade peu usitée des randonneurs, ce qui implique des chemins anciens et précaires, voir inexitant sur le haut du parcours.


Commentaires difficultés

Plus de vrai sentier au dessus de 1950 m : Evolution dans un terrain a chamois

Commentaires

frédo
20-05-2012 17:11:07

Un peu de précision pour ce bel itinéraire: Il y a deux options pour s'engager sur la sente après les 3 talwegs évoqués par Michel. - au niveau de la jonction grosse piste- croupe, un gros cairn invite à monter raide sur qq mètres et ainsi retrouver la sente. - qq mètres après la jonction ci-dessus, on découvre la sente (cairn démoli) qui part à "5heures" et récupère l'option 1 une vingtaine de mètres plus haut. Le reste du parcours jusqu'au plateau 1958m s'effectue sur un agréable sentier.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Séchilienne > La Morte > Moulin Vieux > aux Mazoirs à droite > s’arrêter au carrefour des Arcelles point 1118m


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.441
  • Dénivelé - : 1299
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 21 kB
  • Description : Le Tabor par la face Est Attention le bas n'est pas évident a suivre mais la trace GPS est bonne et vérifiée
  • Téléchargement


Sortie du 21-07-2006

L'oreille du loup depuis le thermique

J’avais déjà tenté le sommet de ce coté il y a bien longtemps avec Hélène, Claude et Walter . Mais Eole en avait décidé autrement. Sur le superbe plat de Cote de Lau un vent furieux nous avait fait renoncer. Depuis j’avais oublié la ballade mais cet hiver, les skieurs du circuit de la mer ont fait ressurgir de ma mémoire ce secteur sauvage. Profitant d’une masse atmosphérique méga calme ces derniers jours, je pose une matinée en RTT pour le Tabor. Je sais, les conditions sont propices à la haute montagne, mais on fait pas toujours ce que l’on veut !

Bref, c’est tout de même une jolie balade dans un coin oublié de tous, même des chasseurs, si l’on en juge au nombre impressionnant de mouflons qui traînent dans les pentes finales. A la cote de Lau, si ce n’est pas la tempête, le vent est malgré tout présent. Le reste du parcours, sous les rayons du soleil, n’est pas désagréable en raison du thermique qui balaye la face. Au colu, juste sous la cime, il y a peu de vent mais au sommet je déchante : 20 à 25 de vent Nord Est. S’il est bien orienté, il n’en demeure pas moins fort. Alors que je pense redescendre à pied, il me prend l’idée de passer un coup de fil à la météo : Nord faible. Qu’est-ce à dire, c’est quand même pas le thermique qui provoque une telle brise ?

Comme le vent baisse je me prépare derechef, en deux minutes la voile est prête. Inspiration et décollage dans cette brise bien établie (Ah quand y pas 18 fusibles qui décollent avant, on fait moins le malin). Le thermique prévu est bien là, fort mais pas vicieux, je le largue quand même au bout de deux tours, j’ai un boulot moi (et surtout les jetons). Le reste du vol est peinard. Voila une matinée bien occupée.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1350 m
  • Temps de vol : 30 m
  • Plafond max : 2500 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-10-2014

Sur une idée d'Eric, direction le Tabor, par le versant Est. Un itin...

26 Luc

Identification

( ) bivouak.net

Social Media