Col de l'Arc par la face ouest

Col de l'Arc par la face ouest

  • Altitude départ : 1010
  • Altitude sommet : 1736
  • Dénivelé : 800
  • Distance : 8 km
  • Temps de montée : 3h
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis l'attero des blancs, revenir vers Lans pour prendre le premier chemin sur la droite. Ensuite, 2 options une directe vers le belvedere qui monte bien, ou celle qu'on a choisie, plus tranquille et plus longue en suivant le sentier communal. On arrive ainsi au deco de la dent percee. prendre la direction du col de l'arc ou la montee devient plus raide sur la derniere partie. Les possibilites de decos en ouest pour rejoindre l'attero depuis le col semblent plutot engagees a cause des sapins. Le deco le plus evident semble etre celui du pic saint michel, il doit y avoir moyen de decoller dans le pierrier. On a opte pour la traversee du pierrier pour aller sous les cretes des crocs.

Commentaires difficultés

rando bucolique pour debutant, seul la fin est un peu plus raide. decollage en dessous des cretes de crocs au sud du col de l'arc, un peu engage a cause des arbres devant. vol tranquille et attero imense.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Attero des blancs, sur l'ancienne route entre Lans en Vercors et Villard de Lans. Depuis Lans en Vercors, prendre la direction du Peuil, l'attero se trouve entre les hameaux des Hérauts et des Girards.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 16-10-2005

On etait parti un peu en touriste avec l'optique de faire une petite rando familliale et bucolique. Depart de l'attero des blancs avec l'objectif deco du belvedere voire col de l'arc suivant la forme. L'attero est immense surtout en longueur, pas de risque de se louper!
On commence tranquille avec toute la petite famille. On suit le chemin forestier. On loupe la bifurcation qui mene plus directement au deco du belvedere ce qui n'est pas un mal car si la distance est moindre, la pente plus raide. Donc tranquillement on arrive au deco de la dent percee ou on fait une petite pause, histoire de casser la graine en profitant du paysage. Cette petite pause permet de rassurer qqs inquietudes concernant le temps. En effet, le ciel bleu du matin c'est assez rapidement couvert d'une mer de nuages, mais cependant pas une goutte et toujours pas de vent..
La forme etant la, on continue vers le col de l'arc plutot que de poursuivre sur le belvedere en laissant la le reste de la famille. La montee est toujours bien a l'ombre des arbres, bien agreable car de temps a autre le soleil refait surface. Puis apres 15 minutes, on arrive au pied veritablement de la montee, avec l'impression que ce qu'on vient de faire n'etait qu'un leger faux plat icon_wink.gif le poids des sacs non optimises (15-17kg) se fait sentir sur des jambes plus habituees aux pantoufles qu'a la rando icon_wink.gif
En contrepartie, chaque pas nous donne une vision plus concrete de ce que va etre le vol. Rapidement, une inquietude nous gagne: ou decoller? les decos du col se font plutot cote Grenoble, ce qui pour nous est exclu: la presence de thermiques en haut est aussi probable que celle d'un troquet avec terrasse...
D'autre part, le col nous semble assez bas pour passer en finesse la foret qui forme un replat.
A l'arrivee au col. le deco va effectivement s'averer un probleme, autant decoller du col en est parait facile autant en ouest cela nous parait moins evident. Le flux de SO est trop haut et la brise de nord va nous poser probleme d'autant plus que les seules zones identifiees comme "decollables" sont tres courtes avec des arbustres entre et surtout devant ce qui rend le deco hasardeux. Decoller dans le pierrier doit etre possible mais les pierres ont des faces bien afutees. L'option "raisonable" semble etre de continuer vers le pic saint michel, mais le dernier raidillon a eu raison de mes epaules et de mes jambes, on n'a plus trop le jus de poursuivre surtout dans l'optique d'un deco sans vent avec une meteo a l'evolution incertaine.
Plus facilement accessible, une zone decollable semble se dessiner en dessous des cretes de crocs. De toute facon, on n'a pas trop le choix, on ne pourra pas redescendre a pieds... on redescends donc un peu pour prendre le passage qui traverse le pierrier, suit une petite remontee qu'on passe au courage. Devant nous 2 terrains etroits mais suffisant pour etaler une aile. Le premier plutot oriente ouest ou il doit y avoir moyen de decoller avec un leger SO de travers. Le second plutot oriente NO qu'on choisira. Tous les 2 semblent decollables, mais l'erreur n'est pas permise. Sur le premier un arbre se situe devant et asez proche, sur le second il y en a 2 mais ils semblent plus loin et un passage entre voire a gauche semble plus faisable. Guillaume decolle en premier, le decollage est propre mais sans vent la voile est timide a la montee, et la prise en charge tardive le contraint a contourner de suite par la gauche. A mon tour j'etale avec l'optique de contourner les arbres, il me faudra 4-5 foulees pour decoller 2 de trop pour passer entre les arbres a mon avis.
Une fois passe cette dificulte relativement mineure au final, le vol est ce qu'il se fait de plus calme aucun thermique au rendez vous comme on s'en serait douter, juste l'agreable sensation d'etre bercer dans sa sellette au gre du vent. Si le vol n'avait pas ete aussi rapide on se serait bien laisser aller a une bonne sieste au dessus d'un paysage automnal d'autant plus joli que l'atiltude nous donne un point de vue imprenable.


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 800 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5
  • Participants :
    Guillaume Thouvenin

Autres sorties

Date Titre Auteur
28-10-2009

Cette semaine est vraiment parfaite pour faire des randos parapente. J...

Renaud B

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media