Pic du Gar versant Sud depuis Bezins-Garraux


Pic du Gar versant Sud depuis Bezins-Garraux

  • Altitude départ : 700
  • Altitude sommet : 1785
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h30
  • Orientation : Sud
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis la petite église de Bezins, prendre le chemin qui passe devant la cure et au premier carrefour prendre à gauche, on reste un moment sur la piste forestière avant d'atteindre la source captée à 883m. Un embranchement sur un petit chemin va vous monter doucement au sommet dans une grande variété de paysages.
1er acte : sous bois de noisetiers,
2eme acte : sous bois aux essences variées, au col du teiech, ne manquez pas la vue au bout de l’éperon à gauche du col (3 minutes).
3eme acte : Changement de décor, on entre dans la face Ouest, par un long travelling ascendant vers le nord. Forêt de frênes gigantesques en rangs serrés
Dernier acte : la prairie à droite direction SE.
Le sommet est bifide. A la dépression qui sépare les deux pointes vous avez sur la droite une croix, de trente mètres plus basse que son voisin de gauche qui la toise dédaigneusement. Beaucoup préfèrent la croix, non pas pour des convictions religieuses mais pour profiter d’une vue plus aérienne sur les hautes Pyrénées
A lire
  • Parapente sauvage par Manu Bonte. Référence : page 89 proposé par Luc

Précautions

L'influence de la plaine en cours de journée peut rend le vol turbulent. Autre bizarrerie : En été, la montagne est infestée de tiques, alors prévoir du répulsif et préférez le pantalon plutôt que court. Au sommet, virez les petites bêtes indésirables parfois microscopiques avant qu'elles ne s'installent!


Commentaires difficultés

Quelques passages sur les rochers mais bien tracés Il existe un [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2316-id_sport-2.html]itinéraire plus long[/url] venant de Fronsac
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Saint Gaudens > vers Saint Béat > Eup > Bezins Garraux, se garer à l'église


Hébergement(s) associé

Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.952
  • Dénivelé - : 1058
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 6 kB
  • Description : C'est le plus beau parcours pour accéder au Pic du Gar
  • Téléchargement


Sortie du 22-04-2012

Comment passer trs haut au dessus du chalet

Un Pic du Gar délicat

Dans la belle région toulousaine pour un repas de famille, la vue splendide hier depuis Saissac sur la chaîne des Pyrénées titille mes frustrations d'un week-end certes passionnant mais néanmoins aride question montagne. Alors fort tard dans la soirée, quand j'ai vu l'éventualité d'une fenêtre de tir réduite mais réelle, il n'en a pas fallu plus pour mettre sur "ON" mon horloge biologique. À cinq heures du mat, pas besoin de réveil pour se lever et rajouter encore une centaine de kilomètres pour retrouver ma montagne fétiche. Oui on pourra objecter que le bilan carbone est vraiment mauvais, cependant le compromis entre la famille et la montagne est à ce prix là...

Pas un feu rouge pour traverser Toulouse, et le ciel étoilé me galvanise. Au péage à 5h30, les flics sont là pour me faire souffler dans le ballon*... 0,0g ?!? la voie est libre, rien ne m'oppose à la montagne. C'est avec grand plaisir que je commence la marche, le jour se lève, les plus hauts sommets sont dans les nuages et probablement sous la neige mais peu importe, c'est si bon de suivre ce chemin. Il n'y a pas de différence entre le sentier des Alpes et celui des Pyrénées, pourtant ce ne sont pas exactement les mêmes sensations, je ne reconnais pas le chant  matinal du merle, il me semble plus mélodieux, la verdure elle même semble différente, ce petit dépaysement est une gourmandise supplémentaire.

Sous le Col de Teyech j'ai craint le pire en entendant le vent siffler dans les branches, mais au col, rien de bien méchant, la brise glaciale de nord entretient une fraîcheur excessive, je conserve la polaire et enfile les gants par mesure de précaution, avec ce froid, jamais je ne pourrai verrouiller les boucles de la sellette de mes doigts engourdis - je le sais parce que je n'ai jamais pu refermer les boutons de mon jean's après une halte technique au col....

Rien ne m'empêche malgré tout de poursuivre jusqu'au sommet, ni le vent turbulent, ni les nuages qui s'accrochent maintenant sur tous les sommets - y compris le mien -. La neige à présent omniprésente en une couche dure et délicate ne sera pas un obstacle infranchissable malgré mes chaussures totalement inappropriées. Au sommet c'est une très bonne nouvelle, la montagne me fait une faveur incroyable, le ciel s'ouvre sur la vallée, le vent bien que fort est maintenant laminaire, et surtout une belle plateforme déneigée me permet d'étaler sereinement le parapente. Pas besoin de préparer consciencieusement la voile, avec cet air puissant, il suffit de jeter le paquet de tissu vers le haut, et par des petites tractions successives sur la voile, la corole s'ouvre rapidement. Bon au premier essai, c'est plutôt le vent qui à été le patron.... Mais à la seconde tentative, le ciel m'a cueilli comme une fleur. Je suis maintenant en l'air devant le sommet et ses masses nuageuses dans un écoulement laminaire... Le bonheur absolu, il n'est que 9h30 et les Pyrénées s'offrent à moi tout seul.

Mais le froid aura vite raison de ma témérité, il faut quitter cet avant poste imprenable et me diriger en crabe vers le lac de Gery. En vol je rappelle Jean-Luc qui ne veut pas me croire que je suis juste au dessus de lui. Dans la vallée de la Garonne, l'air est calme et l'atterrissage est facile au milieu des poneys, le proprio et son copain viennent à ma rencontre,  ils m'ont tout de suite reconnu, un cinglé qui décolle du Pic du Gar dans ces conditions y en a qu'un... Ah bon?
Tiens le copain du proprio n'est autre que Michel un parapentiste toujours en activité avec qui nous faisions beaucoup de vols il y a bien longtemps. Jean-Luc nous rejoint, on discute le bout de gras cinq minutes mais pas plus, y faut que j'aille voter à Grenoble moi.

De retour à Toulouse  dans la famille, tout le monde remarque ma mine réjouie par cette matinée et surtout mon air déboutonné...

* Souffler dans la ballon est devenu une expression, il n'y a plus de ballon, c'est une machine électronique et mystérieuse....

Photos de la sortie

Commentaires

Luc
22-04-2012 22:30:35

Ha bein voilà une bonne nouvelle du "sud"! joli vol donc!
Citation:* Souffler dans la ballon est devenu une expression, il n'y a plus de ballon, c'est une machine électronique et mystérieuse.... SAcrément mystérieuse j'imagine! Tu aurais donc bu de l'eau toute la soirée de samedi? Electro-nique oui! .


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1100 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-12-2019

Au soleil des Pyrénées

19 Michel Pila
03-08-2018

L’opus 111

Michel Pila
29-07-2018

Cent dixième fois !

3 Michel Pila
30-10-2016

Du monde sur mon sommet

Michel Pila
12-08-2016

Au milieu des vautours

Michel Pila
08-08-2016

Un vol idyllique

11 Michel Pila
01-01-2016

ce coup ci [url=http://paragliding.rocktheoutdoor.com/vols-rando/la-ma...

Michel Pila
10-08-2014

Comme d'habitude, Les prévisions sont assez fantaisistes, alors allon...

2 Michel Pila
01-08-2014

Partis ce matin sans conviction avec l'aile sur le dos, nous montons p...

5 Michel Pila
30-07-2014

Nous voici de retour dans les Pyrénées. Arrivés hier à moto lourde...

Michel Pila
31-12-2013

Dernier vol de l'année, c'est la seule certitude du jour, mais un for...

5 Michel Pila
24-06-2012

Pic du Gar... 100ème Samedi, en débarquant dans les Pyrénées c'...

11 Michel Pila
10-08-2011

Impossible de ne pas montrer à Loïc les beautés du Pic du Gar. Greg...

5 Michel Pila
05-08-2011

Aujourd'hui c'est la course !  En effet il n'a pas fallu perdre de...

6 Michel Pila
29-08-2010

Apres un episode calfornien retour dans les pyrennees et forcemment le...

jean pierre andreu
07-08-2010

Ah mon Pic du Gar... D'habitude je commence les vacances par mon p...

6 Michel Pila
05-08-2009

Tout excité par la cheville qui ne donne pas de signe de faiblesse (...

Michel Pila
26-07-2009

Eh bien voilà, pour l'ouverture du séjour en Pyrénées, un petit Pi...

2 Michel Pila
02-08-2008

Décidément la météo n’est pas parfaite, après une journée orag...

6 Michel Pila
27-07-2008

Encore un Pic du Gar et toujours un enchantement. Parfaites conditions...

3 Michel Pila
14-07-2008

Week end de 3 jours, direction Chaum avec l'intention d'optimiser les...

2 jean pierre andreu
03-08-2007

Partis en avance à Toulouse, cela me laisse une opportunité totaleme...

Michel Pila
22-06-2007

Plafond à 1800 m avec passage de brumes, vent nord nord-ouest 15 km...

3 Jean-Luc Vincent-franc
30-12-2006

Finalement, j’ai pas pu m’en empêcher. Nous sommes à Toulouse po...

2 Michel Pila
24-12-2006

Pas beaucoup de neige dans les pyrénées en ce début d'hiver 2006/20...

2 jean pierre andreu
23-08-2006

J'ai commencé une histoire d’Amour au pied du Pic du Gar, Mais Bivo...

4 Michel Pila
20-08-2004

Vrai sommet puis le saillant. Quelques nuages au sommet, je décolle p...

Michel Pila
15-08-2004

JLet JP sont de la partie, superbe cerf à dix cors à l'attéro non l...

Michel Pila
02-08-2004

Avec Jeannot en vacances chez nous , temps lourd et du vent sud en bas...

Michel Pila

© 2020 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media