Pic du Mas de la Grave depuis le Chazelet


Pic du Mas de la Grave depuis le Chazelet

  • Altitude départ : 1780
  • Altitude sommet : 3020
  • Dénivelé : 1250
  • Temps de montée : de 4h à 5h
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

2 jours
1/ 1h30 du chazelet jusqu'au refuge (tout au fonds du vallon), remontant le torrent sur la rive gauche, neige collante sous un soleil de plomb.
2/ 3h30 jusqu'au sommet en passant par le col sur la gauche du refuge, les derniers 100m sont plus raides (en particulier si la neige n'est pas encore transfomée !! mais les couteaux n'étaient pas nécessaires). Descente superbe, on peut enchainer le retour par l'ascension du Gros Têt(1h30), S-O à partir du col pour retomber directement sur le Chazelet et éviter le retour par le vallon pas suffisement pentu.
Hébergement : possibilité de dormir au chalet de Buffe
ATTENTION IL N Y A PAS DE BOIS POUR LA CHEMINEE !!

Précautions

RAS


Commentaires difficultés

à partir du refuge de la Buffe, l'ascension est régulière et agréable, le sommet est plus escarpé l'approche est un peu longue et peu inclinée
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

La Grave, puis direction le Chazelet, laisser la voiture sur le parking du bas (cf retour)


Situation




Sortie du 14-03-2014

J'avais pas trop d'inspiration mais l'envie de voir de beaux paysages pour profiter de la météo. Enfin de la météo en dehors de la cuvette grenobloise où le smog local empêche de voir le moindre sommet... Comme le Pic du Mas de la Grave est dans ma liste depuis longtemps (été ou hiver) je me dis que ça peut être l'occasion et je concocte une petite boucle depuis Besse qui est confirmée par un topo sur un site voisin.
Par contre grosse incertitude concernant l'enneigement à Besse pour monter à la Quarlie...

Je prends donc mon gros diesel pour en rajouter une couche en passant par les bouchons grenoblois du matin. Arrivé à Besse c'est pas franchement folichon. Le retour exposé ouest à l'air possible sans trop de problème mais pour ça parait bien sec pour monter à la Quarlie. La boucle étant un peu ambitieuse pour mon niveau je n'ai pas vraiment envie d'y rajouter 200m de portage ! Du coup je change mon fusil d'épaule et part du Chazelet ce qui allège la dénivelée et compense un peu le retard qui s'accumule.
Le départ du Chazelet est plat. Je le savais, je l'ai déjà parcouru pour aller à la Petite Buffe. Ce que je savais moins (j'avais quand même vu sur la carte) c'est qu'il est long ! très long. Malgré un départ rapide il me faut plus d'une heure pour rejoindre la baraque de la Buffe (j'ai juste un peu hésité pour traverser le ruisseau mais finalement j'ai continué rive gauche par flemme de déchausser). De la baraque il y a deux solutions : soit traverser et monter en direction des chalets de Rachas, soit monter tout droit sur la croupe entre les ravines direction l'Agnélé d'où descendent d'anciennes traces. A la bourre, j'opte pour cette seconde solution qui me sera fatale. En effet j'espérais gagner en km mais j'ai mal dû négocier le changement de rythme entre le ski de fond sur piste plate et les 500m dré dans le pentu !!! Globalement la neige sur cette portion était en moquette épaisse dès 11h00 mais pas tant de pente ni de risque. J'arrive en haut séché comme un jambon par le cagnard ambiant. Heureusement un petit courant d'air vient me redonner un coup de fouet mais un peu tard...
Entre 2800 et 2979 la crête présente quelques cailloux, le versant ouest est en neige un peu plus dure, en général depuis le départ on a le droit à une neige micropénitentifiée à tendance humide. Je laisse les skis avant d'attaquer les 50 derniers mètres par peur d'avoir une neige qui ripe avec un fort dévers sur l'arête. Finalement ça passe très bien et c'est peu expo, il y a juste un endroit plus raide avec des rochers où ça aurait pu être un peu coton. Enfin le sommet à 13h15 soit 4h après avoir quitté le parking et pour seulement 1200m... Un gars me rejoint au sommet ce sera la seule personne de la journée, il a fait la boucle depuis Besse...

Le plus rigolo reste à faire : il faut maintenant redescendre.
de 2979 à 2600 il faut rester sur l'arête qui a déjà chauffé pour espérer avoir une neige humide. C'est également l'endroit que les cailloux ont choisi pour pousser... Neige variable mais globalement correcte.
Comme je n'ai pas envie de me retaper le vallon avec les peaux pour redescendre je préfère viser le bas de la crête nord du Gros Têt pour remonter et descendre côté sud.
De 2600 à 2271 : passe bien en grandes courbes, neige pénitentifiée plus ou moins décaillée, quelques passages agréables même si on est loin de la moquette.
La montée au Gros Têt est tout aussi longue. Au passage j'y aperçois quelques traces de marmottes, les premières de la saison. Plus on monte et plus la neige devient exécrable. Le vent d'Est y a fait des ravages et les zasturgis sont énormes. J'espère que ce sera mieux de l'autre côté mais non... c'est pareil !! La descente sera donc infecte en dehors de 3 virages en moquette inespérée. Il y aura toutes les neiges possibles jusqu'à rejoindre les pistes du Chazelet (inutile de dire que j'ai rapidement écarté la descente en versant Est !!!) : carton, zasturgis mous, lourdasse, croûte... Finalement la descente sur les pistes en cours de regel (mais avec bosses) était plutôt bonne en comparaison !!

Bref c'est le type de sorties panoramiques qu'il faut avoir fait une fois pour la vue mais qui n'est pas des plus skiantes. En plus c'est extrêmement long : plus de 21km et 1660m de d+...

Commentaires

montagne-a-vaches
15-03-2014 13:46:51

Bah c'était pas si déguelasse que ça dans certains coins. En fait j'aurais dû descendre par où j'étais monté, j'aurais fait du ski correcte je pense. C'est la crête du Gros Têt qui était pas bonne du tout... Sinon j'ai réussi à tomber en panne d'eau avant la remontée au Gros Têt justement. C'est rare que je vienne à bout des 1.5L à ski...

JeunouKiKrak
15-03-2014 11:31:59

J'étais sur Grenoble pendant 2 jours : impressionnant le smog ! Une journée pour apprendre le ski à ma petite fille et une à Huez hier en alpin, c'était effectivement "dégueulasse" hors pistes (même en haut à 3000). (11000 m de D-, 87 km avec les RM et 95 km/h en pointe). Il est aussi dans mes objectifs d'été ce Pic du Mas de la Grave ... mais avec un vélo jusqu'aux chalets :wink:


anonynmous
15-03-2014 09:53:14

Salut Do, Pour être honnête, nous aussi hier lors de la remontée vers le Col de la Vallée étroite, on a pris un gros coup de chaud C'est fou comme d'un jour sur l'autre les températures remontent aussi vite Nico


montagne-a-vaches
15-03-2014 08:59:02

Ben voila, je dois pas avoir plus d'entraînement que junior... Ou alors on est trop sensibles aux coups de chaleur !


ced
14-03-2014 20:52:04

Tiens c'est marrant j'avais fait exactement la même montée (en été) avec mon fiston il y a un an ou deux (pente herbeuse directe qui monte sur l'Agnelé et qui semble si évidente) et ça lui avait aussi complètement scié les jambes.



  • Horaire : de 4h à 5h
  • Dénivelé : 1660 m
  • Altitude chaussage : 1780 m
  • Altitude déchaussage : 1780 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : 1 gars au sommet, personne de la journée sinon.

Autres sorties

Date Titre Auteur
14-01-2003

Penser à remettre les peaux au retour. Sinon course très jolie, avec...

Bahram Houchmandzadeh
20-01-2001

Parti à 9h30, nous nous retrouvons sur la croupe vers 11h00, qu'il fa...

Luc

Identification

( ) bivouak.net

Social Media