Mail de Rié Par l’arête ouest depuis
Marignac

Mail de Rié Par l’arête ouest depuis
Marignac

  • Altitude départ : 560
  • Altitude sommet : 1130
  • Dénivelé : 600
  • Distance : 6 km
  • Temps de montée : 2
  • Temps de descente : 2
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Jaune puis rien
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

 


vous arrivez à une belle carrière désaffectée très ancienne. Il y a au delà une table d'orientation. A partir de là c'est à toute crête jusqu'au sommet sans autre chose que de vagues traces de gibiers. 
retour par le même endroit


j'ai lu sur le net qu'on peut descendre directement sur le col au sud, mais cela nous a semblé trop raide. 


Précautions

Penser à s’asperger de répulsif à tiques


Commentaires difficultés

Hors sentier au dessus de la table d’orientation Attention c’est plein de tiques
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Marignac prendre la petite route qui monte au nord


Situation




Sortie du 11-07-2021

Le mystère des genévriers thurifères

Le mystre des genvriers thurifres

C'est un endroit magnétique, cerné de pentes vertigineuses, isolé de tout et pourtant au centre du cirque de la Garonne. Étrangement, le Mail de Rié n'a jamais été un objectif pour nous, aussi quand Jean-Luc et Natalie nous ont proposé de nous y rendre, avons-nous été emballés par cette idée de balade.

Nous laissons la voiture et commençons la marche sur un sentier parfaitement entretenu, il passe par des bois de noisetiers avant de rejoindre une ancienne carrière de marbre. Il paraît que de grandes cathédrales sont édifiées à partir des blocs extraits de la roche blanche et lisse que forment les falaises du site. Plus haut une petite table d'orientation nous précise les noms de sommets que nous connaissons bien, Pic du Gar et Burat. A partir de là, notre progression sur l'arête est un enchantement. La végétation y est typiquement méditerranéenne. Il existe même une variété unique de genévriers énormes aux vertus cardinales, l'immense genévrier thurifère, les botanistes du monde entier viennent ici pour l'étudier. L'absence de chemin rend le parcours ludique entre quelques barres que nous éviterons prudemment. Un pique-nique varié est improvisé au cœur des belles prairies qui ornent le sommet.

Bien-sûr il existe des petites vires aériennes pour redescendre sur Saint Béat mais nous préférons reprendre le même chemin déjà bien assez vertigineux comme cela. Nous terminons par une fameuse baignade au lac de Géry situé juste en contrebas de la montagne de Rié, passage obligé de la validation de l'activité du jour. Décidément, après l'envoûtante fête païenne d'hier soir qui s'est terminée par le feu des trois brandons, la balade onirique au Mail de Rié clôture un week-end résolument mystique.

Photos de la sortie


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 600 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media