Col de Plate Contier Boucle des six cols
depuis les Chabottes

Col de Plate Contier Boucle des six cols
depuis les Chabottes

  • Altitude départ : 1315
  • Altitude sommet : 1905
  • Dénivelé : 950
  • Distance : 20 km
  • Temps de montée : 7h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : marques rouge-blanc de GR ou jaune de PR
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Des Chabottes (1315 m), poursuivre la piste après la barrière. Laisser une piste à main droite à une bifurcation, poursuivre et rapidement prendre à droite le sentier (panneau Plate Contier). Monter, retrouver une piste à droite qui se prolonge rapidement de nouveau en sentier. Laisser à main droite le sentier de la Tour Carrée (voir variante), et remonter tout le vallon de Garnesier jusqu'au col de Plate Contier (1905 m). Descendre versant E, puis obliquer à droite pour traverser vers le col de Lauteret (1754 m). Poursuivre direction Glaise/Veynes puis rapidement prendre à droite le sentier en traversée ascendante (direction Lus/Saint Julien) jusqu'à un replat herbeux vers 1820 m, puis descendre dans une forêt clairsemée au col du Vallon de Laup (1708 m). Poursuivre le sentier faisant le tour de la Tête de la Grangette, d'abord en traversée ascendante puis, après un coude très marqué, descendante au-dessus d'un éboulis ; on parvient ainsi au col des Tours (1691 m). Poursuivre en traversée en face (panneau Col de Recours, marques jaunes), d'abord ascendante puis rapidement descendante, par un sentier très mal marqué voire inexistant (bien suivre les marques et suivre globalement en traversée descendante en cas de doute). Au bout de 15 minutes, on retrouve le GR qui remonte en traversée ascendante douce jusqu'au grand pré du col de Recours (1698 m). Descendre droit dans la pente, on retrouve rapidement le GR mal marqué au départ. Poursuivre à gauche en forêt par une vieille piste jusqu'à tomber sur la piste forestière de Combe Longue (1487 m). Tout droit, emprunter un sentier (marques GR) qui descend jusqu'à traverser le petit ruisseau de Bouriane, puis retrouve la piste de Combe Longue. Descendre (ou couper) ses lacets, jusqu'à repérer à droite le sentier du col du Pendu (panneau). Remonter jusqu'à ce col (1375 m). Descendre et très rapidement, emprunter un petit sentier à droite (panneau Les Chabottes). Très agréable en sous-bois, ce sentier traverse d'abord en légère descendance en terrain peu pentu. Il passe ensuite sous quelques rochers (Combe Obscure), puis traverse dans un terrain forestier assez escarpé, en passant sous quelques rochers et dans deux courts couloirs forestiers un peu exposés. Le terrain s'adoucit et on arrive à une aire de pique-nique 100 m avant le parking des Chabottes.


Précautions

En cas de terrain humide, méfiance dans le sentier de retour entre Combe Obscure et les Chabottes. Il existe une alternative par une piste.


Commentaires difficultés

sentier par endroits effacé après le col de Recours. Une ou deux traversées à flanc raides après Combe Obscure.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De la D1075 Grenoble-Sisteron, prendre la D505 direction Lus, puis poursuivre direction la Jarjatte. Aux Corréardes, prendre à droite la petite route du Rioufroid, jusqu'à son parking terminal (Les Chabottes, 1315 m).


Situation




Sortie du 23-05

Ce topo s'inspire d'un tour de deux jours que j'ai effectué dans ce secteur aux confins du Bôchaine et du Dévoluy avec un bivouac. Le temps et le dénivelé cumulé sont donc très indicatifs. Il permet de découvrir au mieux ce petit coin relativement secret : au détour des cols, on a un terrain très varié et dans l'ensemble agréable, hormis peut-être la descente fastidieuse du col de Recours. Même s'il n'est pas très difficile, le fait qu'il passe par six cols (Plate Contier, Lauteret, Vallon de Laup, Tours, Recours, Pendu) lui confère un profil altimétrique particulier et il faut garder un peu de peps pour les (courtes) remontées successives.

J'ai personnellement combiné avec la montée à la Montagne Durbonas, ce qui rajoute au bas mot 2h30 ; elle se fait en aller-retour, en prenant vers 1510 m une vieille piste herbeuse à gauche dans la descente du col de Recours, juste avant de tomber sur la route forestière de Combe Longue. Cette jolie montée est décrite par ailleurs, elle ne présente pas de difficultés mais requiert un bon sens de l'orientation dans la prairie de Plate-Bansi, où il n'y a pas de sentier.

Enfin, inspiré par l'ouvrage Randonnées sauvages autour de Grenoble de Jean-Michel Pouy, j'ai en fait réalisé la variante suivante au classique col de Plate-Contier : montée au col de la Tour Carrée, poursuite à flanc vers le col du Grand Vallon puis rapidement montée à gauche à vue pour la traversée ascendante de la crête  (aisée, et panoramique) vers la tête de Plate Contier, jusqu'à l'aplomb du col du Grand Vallon, sur lequel on dévale par un raide mais court éperon terreux. Du col, on traverse par des traces d'animaux pour rejoindre le sentier descendant du col de Plate Contier. On peut aussi de ce col directement aller vers le col du Vallon de Laup par la jolie et douce crête des Archers.


  • Horaire : 0
  • Dénivelé : 950 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media