Montagne de Bergiès par le vallon oriental
de Baïs

Montagne de Bergiès par le vallon oriental
de Baïs

  • Altitude départ : 800
  • Altitude sommet : 1364
  • Dénivelé : 600
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 10 mn de vol
  • Orientation : Est
  • Balisage : Aucun

Itinéraire accès

Deux itinéraires, l'un plus long part de l'attérrissage et remonte l'Ubac de Baïs. prendre le chemin vers le sud ouest jusqu'a la fontaine de Baïs, rejoindre le sentier balisé a 991 metres ce chemin passe par le col Lombard. du col suivre la crete direction Nord est jusq'au sommet. R2


 L'autre part de la piscine, remonte la route goudronnée de Lioron et Baïs. le premier obstacle sera la ferme de Baïs, pleine de chiens de chasse et propriété privée. il faut quitter la route et monter en pleine pente pour retrouver le chemin un peu plus haut à gauche. puis monter la piste en zigzag jusqu'à un plateau . A partir de là, c'est marche sanglier dans les ronces pendant 300 mêtres droit sur la crête entre les falaises pour aboutir 300 à droite du sommet. finir par la crête débonnaire jusqu'aux antennes. R3


 


 


 


 


Itinéraire vol

Décollage FFVL Est, Sud et Nord (le nord vous engage dans une autre vallée) le sud est facile, l'est un peu moins, belle pente caillouteuse devenant vite raide.

Vol : 4 de finesse sont necessaire pour rejoindre l'atterrisage officiel. quelques vaches pour les imprudents, mais attention le cultivateur lache les chiens !

Attérrissage : Magnifique terrain plat au lieu dit le Plan, au sud du village au bord de la route D542.


Précautions

Site réputé pour ses thermiques ! brise de vallée forte et turbulent dès le milieu de journée...


Commentaires difficultés

sentier facile par le sud, délicat direct par le nord
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Gorges de la Méouge D942 direction Séderon


Situation




Sortie du 08-03

Sortie Sanglier

En vol sur Céderon

Le fort vent glacial venant du nord est tombé cette nuit, laissant place à une calme matinée. Profitant de cette opportunité, je prends mon parapente pour monter à pied à la montagne de Bergiès. En sortant du gîte, le contraste thermique est saisissant, tout est blanc de givre ! S’il est facile pour les parapentistes fainéants de se rendre au sommet en 4X4 par une longue piste faisant le tour de la montagne, atteindre le sommet directement à pied depuis le village est une autre paire de manches. Il faut d’abord remonter un chemin sur deux bornes qui mène à une ferme perdue. En arrivant à l’entrée du bâtiment, une trentaine de chiens se mettent à aboyer furieusement devant un panneau énorme d’interdiction de pénétrer dans la propriété privée. N’ayant pas envie de finir otage d’un sauvage xénophobe à imiter le cochon comme dans « Délivrance », je fais prudemment le tour de la propriété sous les aboiements nourris de tout le chenil. En dehors de la piste c’est le maquis corse, des plantes agressives me déchirent les mains et le collant, après une séance de marche commando, je retrouve la piste au-dessus des cinglés. Mais ce n’est pas fini, le sommet est barré de ce côté par une impressionnante muraille qu’il va falloir franchir pas son point faible, une faille arborée. Encore une fois, c’est de la marche combat ! Pourtant après une heure de lutte j’atteins tout grafigné la crête sommitale où passe un vague sentier de gibier. J’arrive au sommet cuit comme une rave.

Les conditions de vol ont l’air fortes mais pas question pour moi de faire le retour inverse. Je déballe donc le matériel dans une brise soutenue venant de l’orient, dieu merci, une pente favorable à l’envol permet une préparation tranquille. Le décollage sera possible à la faveur d’une accalmie temporaire de la brise glaciale. Trop content de passer par-dessus la ferme du sauvage, je ne cherche même pas à enrouler le thermodynamique pourtant déjà bien présent malgré l’heure matinale. J’atterris juste à côté du camping dans un champ rendu boueux en raison du dégel sous le chaud soleil provençal. Il est temps de repartir à la chasse aux cols en moto.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h
  • Dénivelé : 600 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 1400 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media